En images

Exposition d’autos et de motos, rares et de collection, de miniatures, bourse aux pièces détachées, sans oublier les ventes aux enchères… avec 145 clubs automobiles, 420 exposants et 50 000 m² dédiés aux autos et motos, Avignon Motor Festival (AMF) est un salon qui vaut vraiment le détour.

2 600 engins
Bien sûr, 2017 étant l’anniversaire de la marque Ferrari (70 ans cela se fête !), les voitures rouges étaient à l’honneur dans le hall principal. Mais en déambulant dans le salon il y avait aussi de jolies surprises à découvrir parmi les 2 600 engins exposés.

Prototype DS E-Tense entièrement électrique, voitures âgées de plus d’un siècle, moto Maserati des années 1950 ou encore toutes sortes de préparations… de quoi satisfaire bon nombre de passionnés et néophytes.

La fête malgré la pluie
Pourtant avec la météo exécrable annoncée, les organisateurs ont eu des sueurs froides. Heureusement, les violents orages du samedi matin n’ont pas empêché ce rendez-vous de se dérouler. D’ailleurs la grande balade des bikers du South Brothers 84 MC, le samedi matin, organisée en partenariat avec le concessionnaire Harley local et le salon, a eu lieu comme prévu.

Vente record
La journée de dimanche a été marquée par la traditionnelle vente aux enchères, autos et motos. Une quarantaine de 2-roues, dont la moitié étaient des mobylettes, ont trouvé preneur, dont une Nougier Maico 125 cm3, de 1968. Mais c’est au niveau des autos que les enchères ont vraiment flambé, avec au top, une Ferrari 330 GTC de 1966, adjugée à 780 000 euros, de quoi laisser songeur ! En tout, cette vente aux enchères aura atteint des gains de 2,25 millions d’euros !

Comme à son habitude, la Fédération française des motards en colère vauclusienne (FFMC 84) était présente pour tenir le parking 2-roues ainsi que la consigne de casques. Les militants avaient aussi un stand pour informer les motards de l’actualité chaude concernant la moto et de futures actions. Ils ont également sensibilisé les visiteurs aux risques liés à la conduite d’un 2-roues motorisé, qui implique d’être vigilant vis-à-vis de ces conducteurs vulnérables.

De l’avis de tous, visiteurs comme exposants, l’édition 2017 de l’Avignon Motor Festival a été une excellente cuvée, même avec une mauvaise météo. Le programme de ce salon est tellement riche que cela vaut le coup de s’y déplacer.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité