En images

Une nouvelle manifestation a eu lieu dans l’Allier, plus exactement à Montluçon, ce samedi 5 mai 2018 à l’appel de la FFMC03. Les motards en colère de l’Allier ont reçu le soutien des antennes FFMC des départements 18 (Cher), 23 (Creuse) et 36 (Indre). Le mouvement Colère 18 et 36, ainsi qu’une dizaine d’automobilistes, étaient également présents.

Motos et autos
Tous sont venus montrer leur détermination contre l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire imposé par le gouvernement au 1er juillet 2018. Les différents convois se sont retrouvés sur l’aire des Vérités, au nord de Montluçon. C’est de là, à 14h30, qu’est partie la manifestation, forte de 300 motards et 10 voitures, escortée par les forces de l’ordre pour un parcours de 30 km à travers la ville.

Non au 80 km/h
Durant la manifestation, plusieurs pauses ont été effectuées sur les grands axes avec un point particulièrement marquant : le parvis de la sous-préfecture de Montluçon où des affiches « NON au 80 km/h » ont été placardées sur l’entrée et les grilles. Une photo de groupe a été prise pour immortaliser l’action. Le cortège est ensuite retourné au point de départ pour la fin de la manifestation.

Ne rien lâcher !
« Cette mesure est particulièrement incompréhensible pour l’ensemble des usagers de la route, a insisté au micro Bernard Turcat, coordinateur de la FFMC03. On nous fait miroiter une hypothétique réduction du nombre de morts sur nos routes alors que l’on sait très bien qu’avec cette mesure, les radars embarqués seront bien plus rentables. Il y a pourtant bien des choses qui peuvent être mises en œuvre pour améliorer la sécurité routière comme faire de la prévention, entretenir les routes, lutter contre l’utilisation du téléphone, la prise d’alcool et de stupéfiants au volant... Si le gouvernement ne revient pas sur sa mesure, nous sommes déterminés à poursuivre notre mobilisation même après le 1er juillet ».

Publicité

Commentaire (0)

Publicité