Les 3 passionnés de moto à l’origine du concept BikeBox entendaient mettre un terme au paradoxe du motard qui serait de posséder « une magnifique moto et de ne jamais la voir », dixit le communiqué. En effet, soit il est en selle - le motard - et il n’en voit alors que le tableau de bord et une once de son train avant. Soit sa moto dort au garage et il n’en voit alors, de fait, plus rien. Dilemme !

Pour répondre à ce problème cornélien - qui n’est pas si désuet qu’il y parait tant certains motards peuvent en effet se perdre dans la contemplation de leur machine - Pascal, Guillaume et Victor, tous 3 amoureux de moto et de bois ont inventé la BikeBox.

La Pastabox du biker
Comme son nom l’indique, la BikeBox est une boîte à moto - un peu comme la PastaBox est une boîte à pâtes - à ceci près que la première s’appuie sur des matériaux plus précieux que sa cousine alimentaire – en l’occurrence du bois d’épicéa certifié - et qu’elle laisse largement admirer son contenant. Bref, vous l’aurez compris, la BikeBox est un garage tout en transparence latérale qui permet donc de siroter tranquillement son verre ou de passer la tondeuse en jetant, de temps à autre, un coup d’oeil à sa belle (la moto). Quant aux voleurs qui pourraient éventuellement nourrir de funestes projets à la vue de l’engin, ils devraient vite rebrousser chemin face à son vitrage securit.

Gearbox
La BikeBox possède aussi une rampe d’accès qui permet d’y conduire sa monture sans risquer le tour de rein ou la bête chute. Enfin, la BikeBox est aussi une GearBox puisqu’elle permet de ranger son équipement.

Mufangzi (« maison » en chinois) propose différentes finitions, bois, cuivre ou zinc et fabrique sa box sur mesure pour un tarif qui débute à 8 000 € avec du bois classique. Détail pratique, avec sa superficie de 5 m2, la BikeBox, conçue comme une extension de maison, ne nécessite pas de permis de construire. Autant de temps gagné face à l’administration pour aller rider.

Plus d’informations sur mufangzi.fr

Publicité
Publicité