En vidéo

S’il est un sujet qui doit mobiliser les motards en autres adeptes de deux et trois-roues motorisés, c’est bien la défense de la circulation interfiles (CIF). Ce samedi 20 février 2021, ce fut vraiment le cas !

Partout en France, les motards ont manifesté en masse, à l’appel de la Fédération française des motards en colère, pour réclamer la légalisation de la circulation interfiles, dont l’expérimentation officielle, lancée en 2016, a pris fin le 31 janvier. Ce sans résultats probants quant à la dangerosité éventuelle de la CIF, qui existe en pratique depuis de nombreuses décennies, mais n’a jamais été officiellement autorisée.

La mobilisation a été très importante, notamment à Paris (photo), avec un immense cortège qui a réuni environ 12 000 motos et paralysé une bonne partie du périphérique pendant deux heures.

Le message ne peut être plus clair… Il est d’une telle évidence pour cette pratique massivement répandue et depuis plus de 40 ans ! (Photo Pierre Orluc)

Les représentants de la FFMC nationale vont maintenant être reçus par la Délégation à la sécurité routière (DSR) pour évoquer l’éventuelle mise en œuvre d’une nouvelle expérimentation de l’interfiles. Le rendez-vous est fixé jeudi 25 février à 15 h.

Quelques chiffres supplémentaires

- À Perpignan, 540 motos venues principalement des Pyrénées Orientales, mais aussi de l’Aude, se sont mobilisées suite à l’appel de la FFMC 66 et la FFMC 11.

- Dans la Drôme, à Valence, entre 1000 et 1200 motardes et motards ont répondu à l’appel de la FFMC 26/07, épaulée par les antennes 42, 43 et 38.

- À Pau, plus de 500 motos se sont réunies suite à l’appel de la FFMC64, avec le soutien des FFMC 32, 40 et 65, de la FBF et de différents clubs.

- En Dordogne, 400 motos se sont mobilisées, dont 150 de la FFMC16. Des motards et motardes du 87, 19, 33 et 46 ont rejoint les rangs de la manifestation.

Publicité

Commentaire (1)