En images

La Fédération française des motards en colère du Puy-de-Dôme (FFMC 63) avait choisi de lancer à ses membres un discret appel à participer à une action pour pointer du doigt les carences de l’état en matière d’aménagement et d’entretien des routes.

Infrastructures dangereuses
Ce sont quand même pas moins de 120 motards qui se sont retrouvés ce 5 mai pour taguer les rails non doublés et les chaussées dans un état déplorable. « Pas besoin d’aller bien loin autour de Clermont, explique Jean-Michel Besse, coordinateur de la FFMC 83. Partout, les routes sont trouées et rapiécées. Il y a plein de raccords de bitume, de routes glissantes par mauvaises conditions météo. Pour un conducteur de 2-roues motorisé, la sanction est immédiate. Vous imaginez perdre le contrôle de sa moto, glisser et percuter un rail de sécurité non doublé. Il n’y a pas d’échappatoires, c’est la mort assurée ou, dans le meilleur des cas, une paralysie à vie. Les obstacles latéraux, les potelets et autres pieux qui jonchent les routes sont de vrais danger pour les motards, scootéristes et même cyclistes. Et là on ne parle pas de vitesse, la moindre chute à moins de 50 km/h sera redoutable. De voir un gouvernement, à grand renfort de propagande, mettre en avant sa solution des 80 km/h sur les routes comme solution, est inacceptable pour nous et devrait l’être également pour n’importe quelle personne qui réfléchit un peu ».

Sous surveillance
L’opération menée par la FFMC63 a rencontré un beau succès médiatique avec de nombreux journalistes présents. La gendarmerie et la police étaient également sur place, encadrant de près les 20 km du parcours.

D’autres pistes
« Les pistes pour améliorer la sécurité routière sont multiples, souligne Jean Gilibert, secrétaire de la FFMC63. Que ce soit au niveau de la formation de tous les usagers de la route, de l’engagement citoyen en direction du partage de la route, et bien sûr l’entretien et l’aménagement des infrastructures. Une raison de plus pour dire que sur la limitation à 80 km/h, nous ne lâcherons pas ».

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité