En images

Cabinet parlementaire tapissé
C’est dans un vacarme de klaxons que l’ensemble des autos et motos, toujours plus nombreuses, a quitté à 14h le quai du Prado à Bourges pour la manifestation intramuros. Le cortège, constitué de 80 voitures et de 370 motards, a effectué plusieurs arrêts, sur le rond-point de la gare où des panneaux « NON aux 80 km/h » ont été incendiés ainsi que devant la Maison de la Culture montrant la détermination des militants contre les mesures du gouvernement. Les organisateurs ont profité de l’affluence du samedi dans la rue Moyenne pour tapisser d’affiches l’entrée du cabinet parlementaire de François Cormier Bouligeon, député LREM du Cher.

Nous monterons d’un cran
Le balcon de la façade de la Maison de la Culture de Bourges n’a pas échappé non plus aux banderoles revendicatives dans un brouillard multicolore de fumigènes. La manifestation a pris fin à 17h, non sans que les organisateurs aient annoncé d’autres manifestations en juin et au 1er juillet… « Nous monterons d’un cran si nous ne sommes pas entendus et nous continuerons à manifester quoiqu’il arrive !!! » assure Thierry Machet, coordinateur de la FFMC18.

Photos de Laurent Hanicq

Publicité

Commentaire (0)

Publicité