Essai

Des attributs « GT » sur une moto extrême ? Une idée bien singulière…

Mais ce que l’esthétisme a perdu, le pratique l’a gagné. D’origine, l’Hyperstrada est équipée de deux sacoches semi-rigides en Nylon, d’une bulle, d’une béquille centrale, d’une selle plus confortable et moins haute, d’un guidon rehaussé de 20 mm, de poignées passager, de garde-boue plus larges, d’un sabot moteur, de poignées chauffantes et de deux prises 12 V. Question équipement, c’est donc du costaud.

L’électronique est également là, avec trois modes moteurs, le « Safety Pack », composé de l’ABS et de l’antipatinage, tous interconnectés avec le mode cartographique choisi (Sport, Touring, Urban). La moto étant légère (204 kg avec les pleins), la prise en main est aisée, mais la selle est encore un peu haute (850 mm).

L’ergonomie est toutefois déconcertante pour une « touring » : on est sur l’avant, bras écartés, très près de la petite bulle. Heureusement, on se joue aisément des obstacles grâce aux atouts de la moto : légèreté, équilibre, moteur de bonne volonté. Seule la boîte de vitesses est dure et peu agréable à bas régime, mais dans l’ensemble, faire de la ville avec l’Hyperstrada est plus qu’envisageable.

Moteur d’exception

Reste qu’une « Ducat’ » est avant tout un engin sportif. D’un coup de pouce gauche passons en mode « Sport » sur les petites routes corses. Saine, vive et équilibrée, la Ducat’ se comporte comme un bon roadster sportif au train avant sûr et au freinage haut de gamme, et, surtout, doté d’un moteur d’exception !

Ce « 821 Testastretta » est tracte dans le premier tiers du compte-tours, pousse avec vigueur entre 4.000 et 5.000 tr/min et de s’affole comme une turbine jusqu’à 9.000 tours. Un twin à la fois souple et rageur.

GT ou pas GT


Au fil des kilomètres, la protection s’avère finalement très moyenne, la position trop sport. D’ailleurs, Ducati « vend » cette Strada-là comme une machine facile et ludique pour le quotidien, et non comme un engin trans-Europe.

Verdict

Proposée à 12.790 €, l’Hyperstrada est plus polyvalente au quotidien que ces concurrentes directes (Triumph Tiger 800, KTM SMT 990), grâce à ses nombreux équipements de série et un moteur véritablement remarquable !

Publicité
Infos en plus