En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel

128 000 spectateurs ont fait le déplacement ce dimanche à Suzuka au Japon, pour assister à la finale du championnat du monde d’Endurance FIM EWC qui marquait également le 40e anniversaire de l’épreuve japonaise des 8H.

Le départ a été donné à 11h30. Après avoir brillé lors des essais, la Yamaha Factory Racing Team a dû en découdre pendant les 2 premières heures de course avec la Musashi RT Harc-Pro Honda jusqu’à ce qu’une chute de Takaaki Nakagami ne relègue la Honda au 4e rang. Dès lors, la Yamaha faisait cavalier seul jusqu’à l’arrivée.

De nombreuses chutes, dont une du SERT
Le début de la course a été émaillé par de nombreuses chutes dont celles de Yoshimura Suzuki Motul Racing, de Moriwaki Motul Racing, de Honda Endurance Racing et du Suzuki Endurance Racing Team (SERT), champion du monde en titre.

Tous ont repris la piste mais relégués hors du top 10. Au moment du départ, le SERT se trouvait en tête du classement provisoire du championnat du monde, 1 point devant le GMT 94 Yamaha. 5 heures plus tard, le GMT 94 dirigé par Christophe Guyot était en position de devenir champion du monde avec 146 points. Le SERT totalisait 132 points.

Victoire historique pour Yamaha Factory
A l’issue de l’épreuve, Yamaha Factory Racing Team s’impose pour la 3e fois consécutive aux 8 Heures de Suzuka. La Yamaha japonaise officielle s’inscrit dans l’histoire de Suzuka comme la deuxième équipe ayant signé un triplé sur 3 années consécutives, après le team Cabin Honda (2000, 2001, 2002).

La Kawasaki Team Green a décroché la deuxième place après que le team FCC TSR Honda ait été contraint d’abandonner cette position suite à un début d’incendie obligeant Randy de Puniet à un passage aux stands à quelques minutes de l’arrivée.

Le GMT 94 champion du monde
La 11e place décrochée par le GMT 94 Yamaha avec David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio permet à l’équipage de remporter le titre de champion du monde d’endurance FIM EWC 2016-2017. C’est le troisième titre de l’équipe française, soutenue depuis toujours par l’Assurance Mutuelle des Motards, après ceux de 2004 et de 2014. Au championnat, le GMT 94 Yamaha devance le Suzuki Endurance Racing Team (SERT). Le YART Yamaha Official EWC Team prend la 3e place du FIM EWC 2016-2017.

Publicité
Publicité