En images

visuel visuel visuel

Après Dunlop et son Trailsmart et Bridgestone et son A40, Pirelli conclut avec le Scorpion Trail 2 la série des manufacturiers ayant mis à jour en 2015 leur pneumatique pour trails routiers.

Contrairement à l’impression laissée par son suffixe, le Scorpion Trail 2 est bien plus qu’une simple évolution de son prédecesseur. Depuis 2008, année de lancement du Scorpion Trail, bien des choses ont changé, à commencer par les motos.

Cahier des charges
Quoi de commun entre une KTM 990 Adventure de l’époque et la nouvelle 1290 Super Adventure, ou entre les différentes générations de BMW R 1200 GS ? Tout est différent, à commencer par la puissance des moteurs (jusqu’à 160 ch sur la KTM), les dimensions des roues (120/70ZR19, 170/60ZR17), la généralisation de l’électronique (contrôle de traction, ABS, etc.).

Ajoutons à cela l’usage, qui a délaissé les incursions sur piste pour une utilisation 100 % bitume, ou les demandes des utilisateurs réclamant plus de sécurité sous la pluie et plus de longévité, et voilà grosso modo le cahier des charges qui a orienté le développement de ces pneus, à commencer par ce nouveau Pirelli.

Sur le plan de la technique, le Scorpion Trail 2 emprunte autant à son prédécesseur, le Scorpion Trail 1, qu’à la référence sport-tourisme de la marque italienne, l’Angel GT. Le dessin des rainures conserve la complexité d’un modèle destiné aux parcours sur piste, mais compte tenu de l’usage quasiment exclusif de ces motos sur le bitume, Pirelli a supprimé les traditionnels blocs de l’enveloppe, héritage des crampons.

Les rainures radiales ne sont plus perpendiculaires au sens de roulement, mais plutôt orientées à 45°. Selon Pirelli, le pneu perd ainsi en motricité sur la terre ce qu’il gagne en silence de roulement, en capacité à évacuer l’eau et en régularité d’usure. De même, les rainures longitudinales sont raccourcies et leur fréquence plus élevée pour un meilleur drainage et une plus grande stabilité.

Tour de force
Le Scorpion Trail 2 réalise un tour de force : le profil du pneu arrière est désormais plus plat, sans que la maniabilité soit affectée ! « Cela est contre toute logique, mais parfaitement possible » assure malicieusement Piero Misani, le responsable technique. En adoptant un profil plus plat, le pneu arrière augmente sa surface de contact au sol pour une meilleure motricité (mais pas l’adhérence !), une usure plus régulière, plus stabilité, etc.

Naturellement, la moto devrait être plus lourde comme c’est le cas avec un pneu dégonflé. Pour éviter ce phénomène, la carcasse — toujours radiale à l’exception de quelques dimensions avant— est plus rigide sur les flancs et plus souple au centre, à l’image de celle d’un pneu de sport-tourisme.

La composition de la gomme change également. « C’est un domaine dans lequel les progrès réalisés ces dernières années sont les plus spectaculaires, s’étonne encore Piero Misani. Plus que les composants (silice, noir de carbone, polymères, etc.), ce sont les liaisons qui se sont améliorées, notamment grâce aux nanotechnologies ».

Si l’avant reste composé à 100 % des mêmes ingrédients, l’arrière passe au bigomme. La gomme aux épaules est similaire à celle du pneu avant, tandis que la bande de roulement est majoritairement composée de silice à haute densité pour augmenter la durée de vie du pneu et sa stabilité à hautes vitesses.

Résultat, Pirelli annonce une durée de vie augmentée de 30 à 60 % (!), selon les dimensions, et une progression de la sécurité sur chaussée mouillée d’environ 15 %. La rapide prise de contact organisée par la marque a plutôt permis de mesurer la neutralité de ce pneu qui se fait totalement oublier lors de la conduite. De même, la température ambiante (entre 4° et 10°) a validé ses aptitudes à être performant par temps froid. La suite est à découvrir ultérieurement lors d’essais plus complets.

Les dimensions

Avant
120/70 ZR 17 M/C (58W) TL
100/90 - 18 M/C 56V TL
100/90 - 19 M/C 57V TL
110/80 R 19 M/C 59V TL
120/70 ZR 19 M/C 60W TL
90/90 - 21 M/C 54V TL

Arrière
130/80 R 17 M/C 65V TL
140/80 R 17 M/C 69V TL
150/70 R 17 M/C 69V TL
150/70 R 17 M/C 69V TL (G)
160/60 ZR 17 M/C (69W) TL
170/60 ZR 17 M/C 72W TL
180/55 ZR 17 M/C (73W) TL
190/55 ZR 17 M/C (75W) TL

À lire aussi

- Les essais des autres pneus pour trails routiers présentés en 2015 : Dunlop TrailSmart et Bridgestone A40 Adventure

Dans la Boutique Motomag.com

- Acheter en version numérique le test Moto Magazine 2014 des pneus trails routiers

- Ne ratez aucun test Moto Magazine d’équipements de la moto et du motard, abonnez-vous en ligne !
Vous bénéficierez d’une réduction de 30 % sur le prix au numéro et de l’accès aux archives de la version numérique + une réduction sur de nombreux produits de la Boutique Motomag.com

Publicité

Commentaire (1)

Publicité