Essai

Fini les chromes, les longues fourches et les jantes à rayons de 21 pouces, le nouveau petit custom Honda réinterprète le look bobber dans son plus simple appareil.

Point d’ailettes ni d’ouverture en V sur le moteur de cette Rebel, c’est le petit bi refroidi par eau de 471 cm3 de la 500 CB que l’on découvre avec surprise. Revu pour délivrer un poil plus de couple à bas régime (4,4 m.kg à 6 000 tr/min) il se la joue dynamique, agréable à emmener et sera un véritable atout pour les débutants, cette Honda 500 se montrant d’entrée disponible aux novices avec ses 48 chevaux.

Sa boite 6 vitesses bien étagée, son embrayage souple et sa puissance suffisante pour les jeunes permis s’accordent bien avec le poids contenu de cette machine (190 kg tout plein fait).

Nouvelle partie-cycle
Complètement nouvelle, la partie-cycle arrive aussi avec son petit lot de surprises : la jante avant est, comme à l’arrière, en 16 pouces et dispose d’un pneu « ballon », une première chez Honda.

Le cadre spécifique est particulièrement échancré au niveau de la selle pour l’abaisser au maximum (690 mm). Le réservoir de 11,2 litres, tout en longueur, reprend la forme de ceux qui équipent les machines de trial. Le garde-boue arrière intègre une selle passager amovible.

Position droite
Au guidon, le conducteur est installé très droit. La position est naturelle, le dos n’étant absolument pas voûté. Les repose-pieds pas trop avancés permettent de serrer le fin réservoir sans se fatiguer les jambes. La selle, un peu courte et pas très épaisse, forcera les plus grands à déborder légèrement sur la boucle arrière.

Facile en ville comme sur route
Braquant court et très facile à emmener en ville, la Rebel s’avère aussi à l’aise sur la route. La garde au sol est plus que raisonnable pour un Bobber et la tenue de cap est surprenante pour un modèle équipé d’un pneu avant aussi large.

Les combinés d’amortisseurs arrière, réglables en pré-charge sur 3 niveaux, et le bras oscillant en épais tube d’acier, ne montrent aucune faiblesse sur l’angle. Seul le grip des pneus nous a semblé perfectible. Enfin le freinage, progressif à l’avant s’accommode bien avec l’arrière, que l’on utilise plus sur ce type de géométrie décontractée.

Verdict : Rebel mais facile à dompter
Légère et facile en ville, cette Honda 500 Rebel n’appelle à aucune critique. Elle est même plus amusante qu’elle n’y paraît, surtout si on l’emmène en vadrouille sur les petites routes.

Vendue 6 299 euros, soit près de 1 000 euros de moins que ses principales concurrentes, les Harley-Davidson Street 750 et Kawasaki 650 Vulcan S, elle mérite tout l’intérêt des débutants qui cherchent un petit custom, directement homologué A2.


À découvrir dans Moto Magazine

L’essai de la Honda CMX 500 Rebel et tous les essais, rodages comme comparatifs, sont publiés dans Moto Magazine. Pour être sûr de les lire, abonnez-vous en ligne !

Fiche technique

Honda CMX 500 Rebel (données constructeur )
Moteur
- Type : bicylindre en ligne refroidi par eau ; 4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée (al. x cse) : 471 cm3 (67 x 66,8 mm)
- Puissance maxi : 48 ch (33,5 kW) à 8 500 tr/min
- Couple maxi : 4,4 m.kg (44,6 N.m) à 6 000 tr/min
Alim./dépollution : injection / euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses : 6 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 320 mm (2 juxt.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 240 mm (1)
- Dim. pneus Av-Ar : 130/90-16 - 150/80-16
- Réservoir (réserve) : 11,2 litres (réserve comprise)
- Poids à vide (tpf) : 190 kg
- Hauteur de selle : 690 mm
- Coloris : rouge, gris, noir
- Garantie : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : 6 299 €

Publicité