Essai

En matière de conception moto, l’approche de KTM a toujours été guidée par un leitmotiv : légèreté avant tout ! Avec son monocylindre de 44 chevaux, son cadre en treillis tubulaire et ses 149 kg à vide, cette Duke 390 répond parfaitement au cahier des charges du constructeur autrichien : légèreté, rigidité, performance ! Pour 2017, KTM ajoute au cocktail un zeste de technologie en étant le premier constructeur à intégrer une grande instrumentation TFT sur une moto de cette cylindrée. Les plus jeunes seront assurément emballés…

Finition en hausse
Mais une moto est avant tout destinée à rouler, tâche dont cette 390 se sort très bien, voire mieux que certaines machines de cylindrées supérieures. En selle, on constate d’emblée l’amélioration de la finition par rapport à la précédente 390 Duke : guidon maintenu par un joli pontet, solides commandes entièrement réglables, ajustement des plastiques autour du réservoir, peinture du cadre tubulaire en deux parties désormais vissées, la 390 Duke 2017 fleure bon la qualité.

Petite mais pas étriquée
Contrairement à ce que laisserait présager son petit gabarit, la position de conduite n’a rien d’exigeante, même pour les grands. Le guidon large induit une posture droite tandis que la selle, confortable et peu inclinée, offre même plus de place en arrière que par le passé. Les nouvelles commandes au pied légèrement reculées ne gênent pas trop les grandes jambes et surtout, elles autorisent toujours de sérieuses prises d’angle. Plus agressive, la Duke a toutefois pris un peu d’embonpoint : près de 10 kg suite à l’adoption d’un réservoir en acier de plus grande contenance et d’un échappement bas bien plus long. Les exigences du permis A2, qui impose un rapport poids/puissance jugé compatible avec le peu d’expérience des nouveaux conducteurs, est passée par là.

Relances énergiques
Cette surcharge pondérale ne nuit pas aux aptitudes de la machine, précise et nerveuse. La nouvelle fourche inversée WP et l’amortisseur arrière plus ferme n’y sont pas étrangers. L’ensemble, certes un peu sec sur les routes les plus abîmées, ne s’affaisse plus comme auparavant. La 390 Duke procure beaucoup de plaisir par sa facilité de mise sur l’angle mais aussi par les relances énergiques de son monocylindre. Développant « seulement » 44 ch, ce 375 cm3 dispose d’un couple étonnant et sa boîte aux rapports assez courts fait rapidement décoller l’ensemble.

Nerveuse mais exploitable au quotidien
Comme d’habitude chez KTM, le 6e rapport tire long, ce qui permet une vitesse de croisière largement supérieure à celle autorisée sur autoroute. Plus souple que celui de la précédente version, le bloc repart aisément sous les 3 500 tours et profite d’une injection retravaillée et commandée par un accélérateur électronique ride by wire… Plus facile à vivre en ville, donc, il s’est contenté de 5 l/100 sur lors de notre court essai mixte. Côté freinage, KTM a également revu sa copie avec un disque avant plus grand pincé par un étrier radial à 4 pistons. Sur une moto de 149 kg, voilà qui devrait convenir aux plus sportifs et rappeler des souvenirs aux fans de supermotard ! L’ABS, quant à lui, est débrayable, à l’arrière comme à l’avant : parfait pour le circuit, où cette Duke devrait s’avérer là encore une excellente première machine ! Le constructeur, qui organisait une KTM 390 Duke Cup, en sait quelque chose.

Verdict
Vendue 5 590 €, soit 1 200 de moins qu’une Yamaha MT-07 ou une Kawasaki Z 650, la Duke 390 se place en véritable alternative économique et fun aux roadsters mid-size. Son poids, proche de celui d’une 125, en fait une machine facile pour débuter, alors que son monocylindre volontaire n’a rien à envier aux mécaniques bridées à 47,5 ch pour être compatibles A2. Un choix à la fois fun et raisonné !

Commentaire (0)

Fiche technique

KTM 390 Duke (données constructeur)
Moteur
- Monocylindre refroidi par eau 4T, 2 ACT, 4 soupapes
- Cylindrée (al. x cse) : 373,2 cm3 (89 x 60 mm)
- Puissance maxi : 44 ch à 9 000 tr/min
- Couple maxi : 3,8 m.kg à 7 000 tr/min
- Alim./dépollution : injection/Euro 4
- Boîte de vitesses : 6 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 300 mm (4 opp.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 230 mm (1)
- Pneus Av-Ar : 110/70-17 - 150/60-17
- Réservoir (réserve) : 13,5 litres (1,5)
- Poids à sec : 149 kg
- Hauteur de selle : 830 mm
Pratique
- Coloris : blanc ou orange
- Garantie  : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : 5 590 € (hors options)

Publicité