En 2019, Brice Hennebert, patron de l’atelier belge Worhorse Speed Shop, a dévoilé l’Appaloosa, du nom d’une célèbre race de chevaux américains. Une moto réalisée sur la base d’une Indian Scout Bobber un siècle tout juste après l’apparition de la première Scout.

Initialement, cette moto incroyable a nécessité plus de 700 heures de travail autour d’un Bobber complètement désossé. Une fois finie, elle a participé au championnat Sultans of Sprint et a été piloté par l’ancien pilote de GP américain Randy Mamola.

4 jours pour les clous
Cette fois, l’Appaloosa change de registre. Du 25 février au 1er mars 2020, sa version v2.0 va concourir dans des runs organisés sur le lac Baïkal, pour le 2e festival Baïkal Mile.
Pour l’occasion, outre une nouvelle décoration, elle a reçu des pneus Dunlop SportSmart Mk3 garnis manuellement de dizaines de clous. Une opération qui prend à elle seule quatre jours.

indian appaloosa V2 compteur

Le moteur, lui, sera moins ventilé pour résister au froid, tandis que les ouvertures derrière la roue avant seront obstruées pour éviter les projections de glace sur le pilote. Un amortisseur de direction a également été monté tandis que le système d’injection d’oxyde nitrique a été revu.

indian appaloosa V2.0 glace

Publicité

Commentaires (2)