Malgré la pluie, 850 manifestants étaient présents à 14h au niveau de la Zone Indutrielle des Touches, à Laval (Mayenne). Un cortège de quelques 650 véhicules répondait ainsi à l’appel de la FFMC53. Des motards ont également fait le déplacement des départements limitrophes (Maine-et-Loire, Sarthe, Ille-et-Vilaine, Orne) accompagnés, pour certains, par leurs antennes FFMC. Pierre Barreaud, représentant de 40 Millions d’automobilistes pour la Mayenne, nous a également accompagnés après avoir convaincu des automobilistes de renforcer nos rangs.

La goutte d’essence qui a fait déborder le réservoir, c’est le train de mesure coercitives annoncées lors du CISR le 9 janvier dernier.

Sur le trajet, les motards ont installé des barrages filtrants sur plusieurs ronds-points stratégiques. Ils en ont profité pour distribuer des tracts aux automobilistes afin de les sensibiliser aux mesures annoncées par le Premier ministre et leur expliquer qu’une autre politique de sécurité routière était possible.

Rencontre avec le préfet
Après avoir parcouru le périphérique nord-est, ils ont pris chemin de la cité administrative, ralliée aux alentours de 16h15. Une délégation FFMC53 / 40 Millions d’automobilistes a été reçue par le Préfet et son directeur de cabinet.

L’entretien, qui a duré 45 minutes, a permis de réaffirmer que les mesures coercitives étaient plus que suffisantes aujourd’hui et qu’il était temps de réellement miser sur l’éducation, la formation et l’information des usagers de la route.

Les manifestants se sont dispersés dans le calme, pendant que se déroulait cet entretien.

Sylvain Gaychet

Publicité

Commentaire (0)

Publicité