Hier mercredi 6 mai, au cours des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le député UMP Georges Mothron s’est adressé à Dominique Bussereau, secrétaire d’État chargé des Transports. Il a d’abord rappelé que les titulaires du seul permis B, pour pouvoir conduire un 125 cm3, doivent détenir le sésame depuis deux ans et sont dans l’obligation de suivre une formation de 3h. À l’aune de ce rappel, il s’est étonné auprès de M Bussereau que les mêmes automobilistes puissent conduire sans aucune contrainte des scooters à trois roues de 250 ou 400 cm3 (les gros Piaggio MP3, quoi !).

On rappellera à M Mothron que l’obligation de formation n’est entrée en application que depuis le début 2009, et qu’elle ne concerne que les usagers qui ont obtenu le permis B depuis 2007. Pendant plus de 10 ans, voir des automobilistes sans formation conduire un 125 n’a pas posé problème à grand monde !
Notons par ailleurs que Dominique Bussereau, dans une réponse très vague, a fait état d’une « concertation des associations de motards » pour traiter le sujet de la sécurité des deux-roues motorisés. On va quand même attendre de voir la forme que prendra cette concertation avant d’applaudir…

La question.


La réponse.

Publicité