En images

Grenoble (38) : 400 motards se rebiffent.

JPEG - 60.5 ko
les motards poussent leurs motos à coté du tram. Une image inhabituelle pour les passant et les usagers du tram de Grenoble !

La FFMC38 se propose d’ interpeller les autres députés isérois dans les jours à venir.
Dans le centre de Grenoble les motards ont poussé leurs motos sur plusieurs centaines de mètres à la grande surprise des passants, qui découvraient par la même occasion le dernier diktat de ce gouvernement à savoir la loi anti débridage du 05/01/06.
« Depuis cette date nous sommes tous des hors la loi » souligne JM Bideaux pour la FFMC38.

Pendant la conférence de presse commune, Mme Nadine Annelot présidente de la FNCRM et Messieurs JM Bideaux et PH .Pirus, représentants de la FFMC38 ont soulignés à nouveau l’état d’exception de la moto en France.
Les journalistes présents représentaient la presse locale et régionale (FR3, Le Dauphiné Libéré...).
Le cortège s’ est disloqué vers 17H30 sous une pluie battante aux portes nord de Grenoble.

Philippe Pirus

Strasbourg (67) Opération tractage

JPEG - 67.8 ko
Rendez-vous avait été donné à midi sur le parking de la Meinau à Strasbourg. Ensuite les militants ont été repartis sur les cinq carrefours ciblés en raison de leur importance : Baggersé, Bourse, Vigie, Bordeaux et Mundolsheim.

Dans le cadre de la manifestation nationale, l’antenne du Bas-Rhin de la FFMC a choisi de procéder à une distribution de tracts en différents carrefours importants de l’agglomération Strasbourgeoise. Une cinquantaine de motards se sont retrouvés au parking de la Meinau où Pierre Ienna (Président FFMC 67) a rappelé les propos que Dominique Perben a tenu le 15 février 2006 aux représentants nationaux de la Fédération Française des Motards en Colère.
"Nous devons enfin engager une vrai politique de formation" voilà un des thèmes importants repris par le président de la FFMC locale.

Cinq groupes d’une dizaine de motards chacun se sont ensuite rendus en cortège sécurisé vers les carrefours importants de l’agglomération. Pas moins de 3000 tracts ont été distribués en à peine ½ heure de présence simultanée aux carrefours et ont été bien accueillis par les automobilistes. L’objectif était bien de faire un rappel "amical" à notre Ministre et aux autorités locales. Souhaitons que dans ce contexte de retour de la hausse du nombre de tués sur les routes en avril, le message des motards soit enfin entendu.

Gilles Garreau

200 motards à Orléans (45)

JPEG - 35 ko
A Orléans un radar a été décoré de son emblème fétiche : une tirelire avec l’accord de Sarkozy le sosie.

Malgré une météo peu clémente, plus de 200 motos se sont retrouvées à Orléans samedi 6 mai, suivant le mot d’ordre national.

Les manifestants ont dénoncé le rôle des radars fixes, seule réponse du gouvernement pour améliorer la sécurité routière, et l’un d’entre eux a été transformé en cochon tirelire, provoquant l’hilarité des automobilistes circulant a proximité.

Le cortège a ensuite emprunté deux ponts enjambant la Loire, accidentogènes car sans séparateur central. Enfin un cercueil orné de casques a été brûlé symboliquement devant la Préfecture.
Pendant ce temps deux émissaires de la FFMC 45 ont été reçus par le député-maire S.Grouard.
Tout au long de cette manifestation de nombreux tracts ont été distribués, pour passer les messages suivants : non à la discrimination, oui au partage de la route et à la prise en compte de la fragilité des motards.

L.Prud’homme

Gers : 900 motards sur un circuit

JPEG - 44.3 ko
900 motards ont pu faire le tour des 3,6km du circuit de Nogaro : une première en France !

Dans le cadre du week-end d’action du 6 et 7 mai 2006, la direction du circuit de Nogaro (Gers) a proposé à la FFMC32 de profiter de la « trêve de midi » pour permettre aux motards de faire valoir leurs revendications, sur la piste, en marge de Championnat de France Open de vitesse.

De 13h à 13h45, 900 machines ont envahi la piste, encadrées par les FFMC 32, 46, 31 et 64.
Pendant que les revendications des motards ont été relayées par la sono du circuit, les manifestants ont pu tourner deux fois sur le circuit de 3,6 km.

La dispersion est intervenue après une minute de silence, les motards dressant leur casque à la mémoire des 8 des leurs morts dans le Gers en 2005.

Pierre Crosnier

Bordeaux (33) : deux cent motards en gants de boxe.

Après s’être rassemblés, samedi 6 mai place de la République le cortège de 200 motards s’est rendu au Commissariat Principal, à la Préfecture et à la Gendarmerie pour y déposer à chaque fois un exemplaire du manifeste de la FFMC épinglé sur un gant de boxe, symbole de leur pugnacité.

Ayant appris que les Etats Généraux du PS se tenait au Palais des Congrés à Bordeaux-lac, une délégation de la FFMC 33 et du MCBA (moto club gérant la piste d’accélération de Labarde) a été reçue par le secrétaire fédéral de la Gironde, les ténors du parti (François Holande notamment) étant encore à la tribune.

Un exemplaire du manifeste lui a été remis et il a pu découvrir que les motards sont des citoyens responsables et que les motards en colère peuvent être force de proposition.

Frédy BABOT

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus