Papy rouleur
Xavier Couteau se projette déjà dans sa future participation. Le « papy rouleur » est un crossman avisé, vintage dans l’âme. « J’ai participé au Touquet, du temps où l’épreuve se déroulait en deux manches d’une heure trente » dit-il. De sa collection de motos personnelle (des modèles cross et route, allant de 1939 à 1980), il y en a une qu’il chouchoute tout particulièrement : sa CZ 1964 avec laquelle il participait à l’Enduropale en 2016. C’est naturellement à son guidon qu’il s’alignera sur l’Enduro Vintage 2021. L’homme compte 71 printemps, sa moto 57, des âges qui honorent l’esprit de cet Enduro Vintage qui commençait à perdre un peu de son âme en attirant, chaque année, des motos de plus en plus récentes, et des pilotes de plus en plus jeunes.

Guinness Book des records
Notre homme n’est pas né de la dernière pluie. Outre son passé de pilote de motocross, Xavier s’est illustré sur une épreuve peu commune qui lui vaut une inscription au Guinness Book des records : en 1985, il a porté le record d’endurance sur circuit de motocross à 37h01. Il participe encore aux compétitions ECMO (European Classic Motocross Organisation) qui ont lieu dans différents pays européens, notamment en République Tchèque, très attachée au maintien des courses d’anciennes.

Un team de copains
Notre pilote averti entend bien entraîner dans son sillage une équipe vintage au complet : Guillaume, pour lequel il avait fait l’assistance ces deux dernières années, Jean-Michel - emblématique animateur de l’émission radio des Kiqincoup - au guidon de sa XT 500, et Philippe, engagé cette année et qu’on retrouvera, bien décidé à mener cette fois-ci, sa monture au bout de l’épreuve…
Pour mener ce team au bout de l’aventure, Xavier compte aussi sur son frère, Emmanuel, lui-même pilote et fin metteur au point. L’ancien mécano personnel de Kees van der Ven, cinq fois vainqueur de l’Enduro du Touquet sur KTM, sera en effet de l’entreprise.

On leur souhaite bonne chance pour cette prochaine course comme au bon vieux temps.

 - 
Publicité

Commentaire (0)