« Marre de se faire plumer »
Ce Strasbourgeois de 31 ans, exaspéré par la politique de répression routière du gouvernement, a décidé vendredi 11 mai de passer à l’action. Muni d’un sac de plumes et grimé en volatile, l’individu est allé se hisser sur le super radar en inondant la chaussée de ses plumes et brandissant une petite pancarte : « Marre de se faire plumer ».

La police, prévenue par le poulet lui-même, a mis deux bonnes heures, assistée par les pompiers, pour faire descendre le volatile de son perchoir. Le Strasbourgeois menotté et placé en garde à vue n’encourt aucune poursuite.

5000 pièces de centimes
Yannick Krommenacker n’en est pas à son coup d’essai. En 2013, excédé par une amende pour un excès de vitesse d’un petit km/h, il décide de régler sa facture au Trésor public avec un total de 5 100 pièces jaunes de 1, 2 et 5 centimes. Une blague moyennement apprécié par le fisc qui lui a envoyé un courrier de réprimande.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité