160 pilotes se sont retrouvés, les 27 et 28 avril, pour une édition du rallye de la Sarthe placée sous le signe du renouveau avec la reprise de l’organisation par l’Asmaco en 2018. Au menu : un parcours routier de 561 km, dont 197 de nuit, avec comme ville de départ la Suze-sur-Sarthe et le Grand-Lucé comme ville étape. Ces boucles à travers le sud-est de la Sarthe amenaient les concurrents jusqu’à la Vallée du Loir et étaient agrémentées d’une course de 4 tours sur le circuit Bugatti, et de 8 spéciales routières. Ces dernières développaient 3 et 3,5 km sur les communes du Grand-Lucé et de Montreuil-le-Henri. Elles ont rencontré un beau succès auprès du public et des pilotes.

Étape 1 : Chapeau Bruno !
C’est par un temps frais et humide que les concurrents se sont élancés samedi matin à 7h30 en direction le circuit Bugatti pour une première spéciale de 4 tours. S’il ne pleut plus, la chaussée est encore très mouillée suite aux averses nocturnes et la piste du Bugatti se présente sous cet aspect pour les concurrents de la 1re série qui regroupait les Maxi-Rallye et les Rallye 1. Bruno Schiltz scratche en 9.00 minutes et devance Fabien Assemat (Yamaha 1000 YZF-R1) de 4 secondes, puis viennent Pierre Coulon (Aprilia 1100 Tuono) et Luc Breban (KTM 790 Duke) à une vingtaine de secondes.

Mais au fil de ce frais début de matinée le ciel se dégage, et pour la 3e série des Rallye 2, la piste commence à sécher et le grip s’améliore. Benoit Nimis réalise un très bon chrono en 8.35 et devance les autres Rallye 2 d’Emmanuel Gonzalès (KTM 690 Duke R), de Clément Cadenet et Tanguy Brebion (Husqvarna 701) d’une vingtaine de secondes. Derrière, le side-car des Chanal Père et Fils, et Jean-Luc Duris (Honda 900 CBR), complètent ce podium hétéroclite du Bugatti !
Bruno Schiltz est 12e à plus de 25 secondes et il a, d’ici la fin de l’étape, 4 spéciales routières pour remonter. Et c’est après 4 scratchs successifs qu’il reprend la tête du rallye et empoche les 30 points de la 1ère étape devant Benoit Nimis, ralenti par un choix de pneus pas adapté, et Tanguy Brebion (Husqvarna 701). Suivent Fabien Assemat et Emmanuel Gonzalès pour le top 5. Les Chanal sont 8ème et 1er Side-Car Iniside, Luc Breban 11e et 1er Rallye 1, Jean-Luc Duris 16e et 1er Classique, Mathias Courtaud 24e et 1er Rallye 3, tandis que Thierry Coudurier impose sa Yamaha 350 RDLC en Anciennes.

Étape 2 : un sans-faute pour Tanguy Brebion
La deuxième étape ne manquera pas de piment non plus : si au départ à la Suze il fait bien sec, une averse arrose tout le secteur des spéciales. De même, la navigation s’invite au classement, et quelques pilotes, et non des moindres, en feront les frais : Bruno Schiltz écope de 15 secondes de pénalités, de même que Luc Breban de 22.5 secondes, ou encore Mathias Courtaud, pénalisé de 60 secondes. Benoit Nimis prend 7.5 secondes de pénalité pour pointage, non pas en retard mais... en avance.
Finalement, Tanguy Brebion après avoir remporté une spéciale, et joué placé tout le long du rallye émerge à la 1re place de cette étape devant Benoit Nimis, Vincent Jouanen (KTM 450 EXC), Jean-Mary Aulas (Husqvarna 701) et enfin Bruno Schiltz.

Le scratch
Finalement, en additionnant les 2 étapes c’est Benoit Nimis qui remporte ce 62e rallye de la Sarthe devant Bruno Schiltz 1er Maxi Rallye, et Tanguy Brebion. Chez les Rallyes 1 c’est Luc Breban, 10e au scratch et Raphaël Groland en Rallye 3 (26e scratch). Chez les Side-cars Gilles Chanal (1er Vétéran) avec César Chanal l’emportent à une très belle 6e place au général et en Classiques, Johann Daval impose sa Honda 600 CBR (19e). Enfin, dans les Trophées, victoire de Clément Cadenet (Husqvarna 701) en Espoir (14e), de Pauline Lepage en Féminine (38e au scratch avec Monsieur sur leur Yamaha 1000 R1 RDS MSR) et en Duo de Gérard Borgeat et Emmanuelle Réaux (BMW 1250 GS) qui finissent 40e scratch.
Au championnat, même s’il est privé de victoire au rallye de la Sarthe, Bruno Schiltz fait une bonne opération puisqu’il prend la tête du classement provisoire Elite SW Motech avec 86 points, devant Luc Breban qui a 64.5 points et Benoit Nimis 60.5 points.

Rendez-vous les 11 et 12 mai pour la 3e manche du championnat de France des Rallyes à l’occasion du 49e Rallye du Beaujolais à Blacé (69).

Tous les résultats ici : ffmoto.org/resultats/nationaux/details/rallyes-routiers/championnat-de-france-des-rallyes-routiers/2019

Photos : Éric Sauvage & Laurent Berthe

 - 
Publicité

Commentaire (0)