Le 17 mars a débuté le championnat de France des rallyes 2017 à Lavérune (34) avec le 6e rallye des Garrigues. Pilotes, matériel, équipement… en marge des résultats, on fait le point sur tout ce qui est nouveau dans cette discipline, sous l’égide de la Fédération française de motocyclisme (FFM).

Calendrier copieux
C’est un calendrier copieux et varié qui est proposé aux concurrents pour la saison 2017 puisqu’on passe à 8 épreuves, au lieu de 6 en 2016, soit 16 étapes (à raison de 2 étapes par rallye). En revanche sur ces 16 étapes, les concurrents auront 4 jokers, au choix.

Nouvelles catégories
La FFM a effectué beaucoup de changement dans les catégories, à la fois dans leur contenu et leur appellation.
- Fini les Top-Sport, Roadster, Mono, Sport 1 et 2, Scooter, 125 4-temps…
- Désormais on parle de Rallye 1, Rallye 2 Tecno Globe et Rallye 3.
L’objectif est d’en réduire le nombre, de s’harmoniser vis-à-vis d’autres championnats, et de les identifier plus aisément.

Toutefois, le classement Scratch toutes catégories est maintenu et s’appelle désormais le classement Elite SW-Motech.

- Les catégories Side-car, Anciennes et Classiques sont inchangées.
- Des trophées sont créés pour :
- les Duos (un pilote et un passager sur une moto solo),
- les 125 4-temps,
- les Espoirs (débutants en rallye),
- les Vétérans (+ de 50 ans),
- les Féminines.

Pilotes et motos
L’hiver a vu quelques transferts parmi les pilotes spécialistes de la discipline, on fait le tour des popotes !
- Le champion de France 2016 Christophe Velardi repart pour défendre son titre, toujours sur une Ducati 1200 Multistrada, avec le soutien de Ducati West Europe.
- Le vice-champion de France Bruno Schiltz s’engage sur un nouveau challenge en changeant de marque cette année. Il roule sur KTM avec la nouvelle 1290 Super Duke R de CTM 83 et a comme coéquipier le troisième de l’an dernier, Maxime Mettra, dont l’objectif est plutôt la victoire en catégorie Rallye 2 Tecno Globe.
- Toujours chez KTM, marque très représentée en rallye, l’importateur français soutient Laurent Filleton (KTM 1290 Super Duke R) par l’intermédiaire du concessionnaire KTM de Saint-Étienne, ainsi que Sonia Barbot (KTM 690 Duke R) avec KTM 34. Leurs objectifs sont de conquérir les titres de leurs catégories respectives, ainsi que le Trophée Féminin pour Sonia.

Nimis sur une nouvelle Yamaha
Après un début de saison 2016 en fanfare, Benoit Nimis s’est blessé au rallye de l’Ain et n’a pu terminer la saison. On le revoit néanmoins avec plaisir en 2017. Il troque sa Yamaha MT-09 pour une MT-10.

À suivre également en 2017, Sébastien Fassouli, toujours fidèle à l’Aprilia 1100 Tuono et qui organise, grâce au soutien du manufacturier Avon, un Challenge Avon 3D Ultra Xtreme qui rencontre déjà un bon succès.

Il faudra également scruter les premières lignes du classement pour retrouver Florent Derrien, qui abandonne les monocylindres pour tenter sa chance sur une Aprilia 1000 Tuono, le jeune sarthois Tanguy Brebion (Husqvarna 701), Davy Gambino (KTM 690 Duke R) ou encore le multiple champion de France Julien Toniutti qui prépare un retour « surprise » avec une moto « surprise »…

En Rallye 3, la lutte va être serrée entre Félix Caviglioli (KTM 350 EXC), Julien Alifat et Romain Cauquil, tous deux sur KTM 390 Duke. De même en Classique entre Nick Ayrton (Suzuki 1100 GSXR), Eric Fortin (BMW 1000 GS) et Antoine François Caviglioli (Honda 650 Dominator), tandis qu’en Anciennes, Christian Lacoste revient sur une BSA B50…

Pour les Side-cars, le grand affrontement se fera au rallye de la Sarthe (20 engagés), mais nul doute que les 5 engagés aux Garrigues, notamment les Chanal (SGR1000) et les Lepage (Yamaha R1/ RDS), devraient faire le spectacle !

On prépare le compte rendu du rallye des Garrigues qui va arriver très bientôt sur motomag.com !

Sur la Toile
- Le site des rallyes routiers : www.rallyes-routiers.com
- Les résultats en direct : http://afcmicro.com/2017/CFRR/1-GARRIGUES/result.htm

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité