En images

Un surdoué espagnol Duel Gibernau - Rossi

MotoGP : Rossi joue des coudes

JPEG - 78.3 ko
Pour la première course de la saison, Rossi (N°46) s’impose de manière très « virile » face à son éternel rival, Gibernau (N°15). Spectacle garanti !

Meilleur temps des essais, Valentino Rossi (Yamaha N°46) prend le meilleur départ devant Sete Gibernau (Honda N°15) et Nicky Hayden (Honda N°69). Marco Melandri (Honda N°33) est en embuscade.

Dès les premiers tours, les 2 hommes forts de la catégorie imposent un rythme endiablé et s’échappent. Hayden réussit à se maintenir dans le groupe de tête mais il roule au dessus de ses moyens et chute peu après la mi-course.

Dans le dernier tour, on assiste à une belle série de dépassements entre les 2 pilotes de tête. Le leader change à chaque instant. Gibernau est aux commandement lorsque Rossi tente un freinage d’anthologie avant d’entrer dans le dernier virage. Gibernau plonge à la corde et touche le carénage de la Yamaha de Rossi. L’Espagnol est projeté vers l’extérieur et se retrouve dans les graviers ! Rossi en profite pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur. Gibernau parvient à reprendre la piste et prend la seconde place. Melandri termine 3ème.

Sur le podium, Rossi sourit, Gibernau fait la grimace, la saison 2005 à un goût de déjà vu.

Ce passage en force de Rossi suscite une vive émotion dans le public. Sur le podium, on peut entendre les spectateurs crier : « Fuera ! » (« dehors ») à l’attention de Rossi... Le public souhaite que le champion du Monde soit disqualifié pour ce geste. La commission de course laisse la victoire au champion en titre. Au moins, le spectacle était au rendez-vous !

Claseement de la course : 1er Valentino Rossi (Yamaha) ; 2ème Sete Gibernau (Honda) ; 3ème Marco Melandri (Honda) ; 4ème Alex Barros (Honda) ; 5ème Shinya Nakano (Kawasaki) ; 6ème Troy Bayliss (Honda) ; 7ème Max Biaggi (Honda) ; 8ème Makoto Tamada (Honda) ; 9ème Colin Edwards (Yamaha) ; 10ème Carlos Checa (Ducati).

Claseement provisoire au championnat : 1er Valentino Rossi (25 pts) ; 2ème Sete Gibernau (20 pts) ; 3ème Marco Melandri (16 pts) ; 4ème Alex Barros (13 pts) ; 5ème Shinya Nakano (11 pts) ; 6ème Troy Bayliss (10 pts) ; 7ème Max Biaggi (9 pts) ; 8ème Makoto Tamada (8 pts) ; 9ème Colin Edwards (7 pts) ; 10ème Carlos Checa (6 pts).

250cc : Pedrosa écrase la concurrence

JPEG - 29.2 ko
Pedrosa (N°1) s’échappe dès le départ et survole la course de bout en bout. Porto (N°19) reste impuissant face au talent du jeune Espagnol

Premier sur la grille de départ, Daniel Pedrosa (Honda N°1) réalise un départ parfait et vire en tête dans le premier virage. Il est suivi comme son ombre par Sebastian Porto (Aprilia N°19). Randy de Puniet (Aprilia N°7) prend un départ très moyen et se retrouve dans le groupe de chasse.

Pedrosa garde le commandement et s’échappe peu à peu. Dès les premiers tours, De Puniet donne un gros coup de collier pour revenir sur les hommes de tête. Il parvient à se hisser en troisième position mais se heurte à son coéquipier Porto. Pedrosa en profite pour prendre une avance très confortable et assure la victoire.

Au cap de la mi-course, De Puniet chute alors qu’il ne semble pas forcer : « Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé. Je ne cherche pas à trouver des excuses, mais il y avait beaucoup de poussière sur la piste et peu de grip. Je suis très déçu pour l’équipe, car nous aurions pu faire un doublé sur le podium aujourd’hui » affirme le Parisien de retour dans son stand.

Pedrosa signe une belle victoire pour ce premier GP. Il s’affiche déjà comme l’homme à battre de la catégorie cette année. « J’ai fait le maximum pour rester sur mes roues aujourd’hui. Cette victoire, c’est le résultat de tous les tests que nous avons effectués cet hiver. Je suis très content ! » déclare le jeune champion du Monde de 19 ans.

Porto sauve l’honneur de son team et termine second. Alex de Angelis (Aprilia N°5) complète le podium après une course sage.

Coté Français, il faut rapidement oublier ce week-end : Sylvain Guintoli (Aprilia N°50), Arnaud Vincent (Fantic N°21) et Hugo Marchand (Aprilia N°9) ont abandonné. Seule note positive : Gregory Leblanc (Aprilia N°38) marque le point de la 15ème place.

Classement de la course : 1er Daniel Pedrosa (Honda) ; 2ème Sebastian Porto (Aprilia) ; 3ème Alex de Angelis (Aprilia) ; 4ème Andrea Dovizioso (Honda) ; 5ème Hector Barbera (Honda) ; 6ème Jorge Lorenzo (Honda) ; 7ème Roberto Locatelli (Aprilia) ; 8ème Alex Debon (Honda) ; 9ème Simone Corsi (Aprilia) ; 10ème Mirko Giansanti (Aprilia).

Classement provisoire au championnat : 1er Daniel Pedrosa (25 pts) ; 2ème Sebastian Porto (20 pts) ; 3ème Alex de Angelis (16 pts) ; 4ème Andrea Dovizioso (13 pts) ; 5ème Hector Barbera (11 pts) ; 6ème Jorge Lorenzo (10 pts) ; 7ème Roberto Locatelli (9 pts) ; 8ème Alex Debon (8 pts) ; 9ème Simone Corsi (7 pts) ; 10ème Mirko Giansanti (6 pts).

125cc : Victoire de Simoncelli

JPEG - 46.3 ko
Simoncelli ici à l’attaque : C’est la seconde année consécutive que l’Italien gagne à Jerez . Il faudra compter sur lui pour la course à la couronne Mondiale.

Auteur de la pole position, Marco Simoncelli (Aprilia N°58) est débordé par la KTM de Gabor Talmacsi (N°14) dans le premier virage. Les 2 hommes emmènent pas loin de 7 pilotes dans leurs roues, dont Thomas Luthi (Honda N°12), Mattia Pasini (Aprilia N°75), Pablo Nieto (Derbi N°22), Mika Kallio (KTM N°36) et Fabrizio Lai (Honda N°32).

La course se décante peu à peu, Luthi produit son effort pour prendre le commandement et tenter de s’échapper. Seul Simoncelli parvient à rester dans sa roue et les 2 hommes creusent vite l’écart sur leur poursuivants.

Au cap de la mi course, Luthi ralenti soudainement et lève le bras... moteur cassé, il doit abandonner et laisser Simoncelli filer seul vers la victoire, la seconde de sa carrière : « Commencer la saison par une victoire est fantastique. La course était difficile car il y avait beaucoup de vent et beaucoup de poussière, mais nous sommes finalement très content du résultat. » affirme le vainqueur, le sourire aux lèvres.

Derrière, Nieto veut bien figurer devant son public, mais son tempérament chaud le pousse à la faute quelques tours avant l’arrivée. L’Espagnol chute, alors que Kallio et Lai jouent des coudes et assurent le spectacle. Kallio déboîte Lai dans dernier virage et passe le drapeau à damier en seconde position. Lai vient compléter le podium.

Course mitigée pour les Français : Mike Di Meglio (Honda N°63) se classe 11ème alors que Alexis Masbou (Honda N°7) est contraint d’abandonner suite à une casse moteur... Dommage, le français se trouvait dans les points pour sa 1ère course en GP.

Classement de la course : 1er Marco Simmoncelli (Aprilia) ; 2ème Mika Kallio (KTM) ; 3ème Fabrizio Lai (Honda) ; 4ème Mattia Pasini (Aprilia) ; 5ème Gabor Talmacsi (KTM) ; 6ème Manuel Poggiali (Gilera) ; 7ème Hector Faubel (Aprilia) ; 8ème Joan Olive (Aprilia) ; 9ème Julian Simon (KTM) , 10ème Manuel Hernandez (Aprilia) ; 11ème Mike Di Meglio (Honda).

Classement provisoire au championnat : 1er Marco Simmoncelli (25 pts) ; 2ème Mika Kallio (20 pts) ; 3ème Fabrizio Lai (16 pts) ; 4ème Mattia Pasini (13 pts) ; 5ème Gabor Talmacsi (11 pts) ; 6ème Manuel Poggiali (10 pts) ; 7ème Hector Faubel (9 pts) ; 8ème Joan Olive (8 pts) ; 9ème Julian Simon (7 pts) , 10ème Manuel Hernandez (6 pts) ; 11ème Mike Di Meglio (5 pts).

Publicité

Commentaire (0)