Le panda motocycliste avait déjà été repéré une première fois par les autorités au cours de l’été sans que celles-ci ne parviennent à le localiser. Lors d’une autre de ses sorties, le panda finira par se faire rappeler à l’ordre par le Minnesota State Patrol.

L’homme s’est vu reprocher le non respect des exigences réglementaires imposées aux motards dans cet été du Nord des Etats-Unis. En l’occurrence, si le port du casque n’y est pas obligatoire pour les plus de 18 ans, les motards doivent impérativement se protéger les yeux avec des lunettes ou un écran. Les autorités ont jugé que la tête du panda n’était pas une protection suffisante pour satisfaire aux recommandations de l’Office of Traffic Safety. Résultat : confiscation de la tête de panda et citation pour « conduite téméraire sans les mains ».

L’homme ainsi déguisé a expliqué vouloir faire une vidéo dans l’espoir qu’elle devienne virale sur internet. Dommage !

Publicité

Commentaire (1)

Publicité