JPEG - 49.3 ko
Depuis 2002, les militants de la FFMC 88 installent un Relais Calmos au Col de la Schucht sur la route des Crêtes, comme ceux de la FFMC 67 en installent un au col du Bonhomme et engagent le dialogue avec les motards, les automobilistes, les cyclistes et les randonneurs.

Sous prétexte de « préserver l’environnement » une douzaine de membres d’Alsace Nature a procédé le dimanche 2 Juillet 2006 à une distribution de tracts pour demander purement et simplement la fermeture de la route des Crêtes, dans les Vosges, « à toute circulation motorisée, les w.e. et les jours fériés ».

Cette opération s’est déroulée à deux endroits : au col de Hahnenbrunnen et au col de Fouchy. Les raisons de cette action revendicative s’étalent sur les tracts, où il est dit que « la forêt vosgienne (...) est de plus en plus menacée par le bruit et la pollution ».

La cause de la disparition de la forêt Vosgienne ? Les membres d’Alsace Nature n’y vont pas par quatre chemins, puisque le bruit est du « aux nombreuses motos, qui ont un pot d’échappement mal réglé et bruyant et qui enfreignent la loi ». Enfin, la pollution est engendrée « par la circulation illégale de véhicules types quads, 4x4 et motos tout terrain ».

JPEG - 57.9 ko
Jean-Marc Delcroix (à gauche), président du Codever, a bien tenté d’engager le dialogue avec Philippe Lacoumette, président d’Alsace Nature. Il n’y a rien eu à faire avec cet « intégriste vert ».

L’opération menée par les militants des deux antennes porte sur le thème de la convivialité « Pas de pot d’échappement trop bruyant, pas de vitesse excessive, respecter les autres usagers : ne ternissons pas l’image des motards ».

Pour ce faire, la Fédération des Vosges propose même un contrôle gratuit au sonomètre.

En début d’après midi, les « environnementalistes » ont reçu la visite d’une délégation composée de motards, d’adhérents du Codever, de pratiquants de vol à voile, d’élus locaux, de restaurateurs, etc.

JPEG - 79 ko
La FFMC 88 proposait un test gratuit au sonomètre. Résultat : la plupart des machines sont conformes !

La rencontre n’a pas permis de nouer le dialogue, les « environnementalistes » campant sur leurs positions. La seule proposition viable, selon eux, est de mettre en place des navettes gratuites au départ de Colmar, Munster, etc. pour pallier l’interdiction de rouler sur cette route des Crêtes.

Les motards ont souligné que cette mesure d’interdiction serait tout à fait injuste pour les motards qui roulent en majorité avec des pots homologués et ils ont dénoncé « les méthodes d’une minorité qui entend s’approprier la nature en général et les crêtes vosgiennes en particulier ».

Il est clair que dans cette revendication des verts, les motards (comme les amateurs de loisirs verts) sont perçus comme des citoyens de seconde zone.

Thierry Leconte avec Gilles Garreau (67)

Publicité
Infos en plus