En images

visuel visuel visuel visuel visuel

Depuis 2006, le Bridgestone Battle Wing équipait les motos taillées pour l’aventure, les trails routiers, avant qu’elles ne deviennent des GT à part entière. Parallèlement, la concurrence a fait preuve de réactivité en faisant monter en gamme ses pneumatiques trails (comme Dunlop avec le TrailSmart, présenté récemment), poussant les Bridgestone vers la sortie, après dix ans de bons et loyaux services.

La firme a pris le taureau par les cornes et commercialise, en 2015, ce A40 Adventure. Une monte qui est donc destinée à contenter les possesseurs de gros trails routiers aux qualités dynamiques performantes.

Battlax
Ce pneu adopte une gomme proche de la version routière (T30) et prend l’appellation Battlax, comme le reste de la gamme. Mais le A40 s’avère être un mono-gomme à l’arrière, quand le T30 se pare d’un bi-gomme.

Sa structure fait appel à la technique du MS-Belt (la carcasse est constituée d’un enroulement filamentaire de brins d’aciers trempés dans du caoutchouc liquide avant de recevoir la couche finale) et sa gomme reçoit un nouveau composé censé augmenter son grip sur route humide ainsi que doper sa longévité.

Les saignées qui composent le dessin ont été soignées pour une évacuation rapide de l’eau et s’affairent également à refroidir le pneu une fois la machine en mouvement. N’employant plus la paraffine dans la composition, ces A40 s’affranchissent désormais de la période de rodage. Nous conseillons tout de même d’effectuer les premiers tours de roue avec circonspection, des résidus de montage pouvant toujours être présent sur l’enveloppe.

Excellent sur bitume
Garés sur le parking de l’hôtel, les trails du moment, dotés de l’unique dimension actuellement disponible (110/80 ZR 19 - 150/70 ZR 17)*, attendent pour une boucle mêlant routes et pistes faciles.

Sur le circuit routier, les A40 apportent un grip de haut niveau, proche d’une monte 100 % routière. Au guidon d’une Honda 1200 CrossRunner, le rythme rapide ne nous a pas laissé détecter un éventuel doute sur le grip, la surface de contact étant plus grande, la stabilité s’en voit également améliorée.

La machine est facile à incliner, stable une fois en courbe et accepte les freinages brutaux sans s’émouvoir. Bénéficiant de conditions sèches, nous n’avons pas été en mesure de valider la hausse de performance avancée sur le mouillé par le manufacturier.

Et sur piste ?
Sur les chemins terreux ou caillouteux, il faudra en revanche rouler avec retenue. Malgré des sculptures identifiées trail, leur finesse ne permet pas à la gomme de s’agripper suffisamment aux aspérités du terrain pour offrir l’assurance d’une conduite sans glissade.

Au guidon d’une lourde Yamaha 1200 Super Ténéré, il a fallu aborder le sinueux tracé avec prudence pour ne pas voir le train avant se dérober. Les amateurs de vrai tout-terrain devront se tourner vers des gommes dédiées.

En revanche, ces A40 Adventure supporteront sans souci l’emprunt d’une piste roulante sans difficulté majeure. Ainsi équipé, Bridgestone peut désormais rivaliser avec les montes concurrentes comme les Michelin Anakee 3 ou Continental Trail Attack 2. Un prochain test comparatif dans Moto Magazine permettra de livrer un jugement définitif.

* Les montes « hors normes » (nouvelle BMW R 1200 GS, KTM 1190 Adventure) seront disponibles au second semestre.

À lire aussi

- Les essais des autres pneus pour trails routiers présentés en 2015 : Pirelli Scorpion Trail 2 et Dunlop TrailSmart

Dans la Boutique Motomag.com

- Acheter en version numérique le test Moto Magazine 2014 des pneus trails routiers

- Ne ratez aucun test Moto Magazine d’équipements de la moto et du motard, abonnez-vous en ligne !
Vous bénéficierez d’une réduction de 30 % sur le prix au numéro et de l’accès aux archives de la version numérique + une réduction sur de nombreux produits de la Boutique Motomag.com

Publicité

Commentaire (1)

Publicité