En vidéo

Chargement du lecteur...

Essai Yamaha YZF 600 R6 - circuit de Sugo -

Tour de piste sur le circuit de Sugo au Japon.

Dans l’univers impitoyable des machines hypersportives, la R6 2008 se devait de rester au contact.
Aussi présente-elle une refonte en profondeur. Le moteur est dorénavant équipé de tubulures d’admission à longueur variable (comme sur la R1) dénommées YCC-1 et travaillant en phase avec le contrôle électronique de l’ouverture des papillons (YCC-T).
Certains composants internes du bloc ont été optimisés, tout comme l’admission et l’échappement.
La machine gagne en puissance - 135 ch à 14 500tr/min - mais surtout en couple avec 7 m.kg à 11 000 tr/min. Une valeur plutôt flatteuse pour une 600 cm3.
La partie-cycle n’est pas en reste non plus.
C’est bien simple, tout a été revu : du train avant (fourche, té) au bras oscillant en passant par le cadre pour une rigidité renforcée.
- Les premiers tours de roues sur circuit confirment les nouvelles dispositions de la Yam, d’abord par une positon de conduite encore plus typée sport.
- Pour le confort, il faudra aller voir ailleurs ! Le gain en couple, bien présent surtout entre 7 000 et 12 000 tours confirme l’efficacité du nouveau système des tubulures variables.
La partie-cycle littéralement collée à la piste soutient sans faiblir les envolées jusqu’à 16 500 tours de miss Yam .
Véritable machine de compétition, la R6 dispense des sensations extrêmes mais exige en retour un entretien suivi. Et son usage exclusif la destine surtout à la piste.

Publicité
Infos en plus