Poster un message en réponse à L’éducation routière, grande oubliée du CISR 2018

Commentaire du 11 janvier 18:29

L’éducation routière, grande oubliée du CISR 2018

Après le numéro larmoyant du 1er ministre qui veut sauver 400 vies par an (comme s’il y avait parmi nous, infâmes récalcitrants, des gens qui se réjouiraient chaque fois qu’une personne meurt sur la route), je me suis posé cette question toute simple : "Combien de centaines de vies seraient sauvées chaque année si les infrastructures routières étaient vraiment entretenues ?" Réflexion qu’on peut formuler autrement : " De combien de centaines de morts, chaque année, un 1er ministre serait-il responsable en tant que chef d’un gouvernement qui ne donne pas les moyens nécessaires pour entretenir (...)

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?

Publicité