Sujet

Etienne
le 24 octobre 2012 à 01:30

Triumph 1200 Trophy SE

Absente du créneau GT depuis dix ans, la firme d’Hinckley revient avec une machine aboutie, déclinée en deux versions, standard et SE. C’est ce haut de gamme doté d’un riche équipement que nous avons testé. Si elle n’écrase pas la concurrence, la Trophy a de quoi séduire…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 8 janvier 2014 à 18:59

Triumph 1200 Trophy SE

Après un Rocket III classic et un Sprint GT, nous avons depuis un an un Trophy 1200 mais sans le "SE", un des premiers Trophy mis sur le marché français. Equipé normalement d’origine de selles et poignées chauffantes (mais que nous avons dû attendre plusieurs mois). Globalement satisfait mis à part le tendeur de chaine de distribution qui bat très souvent (bruit déplaisant)et n’est pas réglable manuellement. Très bon éclairage de nuit. Ordinateur de bord triste. Pour les consommations, nous roulons la plupart du temps en duo et sans être un brutal de l’accélération, nous sommes autour des 6.5l. La tenue au vent est moins bonne que notre Rocket qui même en pleine tempête sur autoroute ne bougeait pas d’un pouce. Rappel en cours pour un support de béquille.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er décembre 2013 à 08:56

Triumph 1200 Trophy SE

Bonjour à tous,

Vous avez tout dit sur cette machine que je possède depuis 3 semaines maintenant.
C’est ma deuxième TROPHY (ma première achetée en 93).

Objectivement, sur les fondamentaux d’une voyageuse : tenue de route, agrément moteur, boite/transmission, confort, protection, équipement, position, freinage, bagagerie, douceur des commandes, conso elle est au top.

Ses défauts :
Elle pèse un âne mort ! Gaffe aux manœuvres à l’arrêt et au pas.
L’ergonomie des comodos au guidon est passable. On s’y fait mais quand même.

Je ne me lasse pas de voyager avec et ne regrette absolument pas mon choix.

Amicalement votre.

Kiki

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 septembre 2013 à 13:43

Triumph 1200 Trophy SE

gors rouleur, je serais preneur, mais l’électronique me terrorise,
ma RT 1200 m’a gratifié d’une panne électronique par quinzaine, 4 rapatriements en mode remorque, et je vous épargne le bilan financier de l’entretien,
j’attendrais la même sans l’électronique, ....c’est pas gagné,

en attendant une Versys 1000 bien équipée fait le boulot remarquablement, aussi bien que mes 3 dernières BMW, mais sans aucune panne, étonnant non ? car elle reste le dernier trail routier sans électronique,
ce pourquoi je me suis "rabattu" la dessus, et franchement pour se rabattre y a pire !, un régal,

donc pour revenir à notre mouton anglais, virez nous toute la Equincaillerie et vous verrez les BM’istes afflueront !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2013 à 08:58

Triumph 1200 Trophy SE

Bonjour,
Pour ma part, j’ai craqué pour ce "monstre". C’est ma troisième triumph (Tiger 900i puis Tiger 800 ABS) et maintenant la Trophy.
Pour planter le décors, je roule en région parisienne, et je me déplace quotidiennement en moto (même par temps pourri tel qu’on le connait en ce moment).

POIDS / GABARIT :
Même si on sent bien le poids au débéquillage ou à la montée sur la centrale, une fois que l’on commence à rouler, on l’oublie. La moto est agile, change facilement d’angle. Dans les embouteillages parisiens, je continue à remonter les files mais je confesse que je suis plus prudent et surtout que parfois ça ne passe pas (mais cela reste des moments minoritaires et à des endroits bien précis où parfois ça ne passait pas avec la Tiger non plus.).

CARACTÈRE MOTEUR :
Alors, oui c’est plus le truc brutal que j’ai connu sur la Tiger 900i. Mais franchement ça reste un plaisir. Aussi bien au niveau de la sonorité bien grave que des réactions. Les reprises sont toujours là, un petit coup de ride by wire et hop, on se sent pousser des ailes. Je tiens 110Km/h à 3500 tour en 6 avec une conso qui tourne autour de 4 litre au 100.

CONFORT & PROTECTION
Rien à dire, j’ai rangé mon pantalon de pluie dans une des valises et je m’en sers quasiment pas alors qu’en ce moment, entre la neige et les averses, on est gâtés. En fait on est trop bien protéger, je dois entrouvrir ma visière pour la désembuer (et quand il ne pleut pas je ne la ferme quasiment plus.
Je mesure 1m89. Donc je roule la bulle en position haute. Je ressens un phénomène de vent dans le dos à partir de 130 km.

TENUE DE ROUTE :
Pas grand chose à redire. C’est ma première GT et ce qui me surprend le plus, c’est la sensibilité au vent et aux remous (moto équipée des valises et du top case d’origine).

ÉLECTRONIQUE & ÉLECTRICITÉ :
Rien a redire du système de réglage des feux, de la suspension et de la charge. C’est super simple, tout est écrit et il n’y pas à se prendre la tête.
J’ai eu du mal à utiliser le régulateur au départ. Mais il faut bien prendre en compte les règles d’engagement (rapport engagé & vitesse minimale) et surtout la position initiale du bouton de régulateur (c’est bête mais il y a toujours des doigts baladeurs).
En revanche, quelques Gremlins dans le circuit électrique. Si vous branchez un iPod sur la prise USB, lorsque vous klaxonnez (bouton du comodo), l’appareil n’est plus détecté.. fâcheux... Quelques blocages intermittents de bulles (plus sur la moto d’essais que la mienne d’ailleurs)

Voilà... j’espère que cet avis aidera certains

(Pour le financement, je l’ai acheté avec un credit Triumph à 1,9% sur 36 mois)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 janvier 2013 à 09:41

Triumph 1200 Trophy SE

Il est possible de lire de nombreuses choses sur cette nouvelle Trophy 1200. Or, comme nous le savons tous, il faut essayer pour se rendre compte des capacités et performances d’une telle machine. Par cet article je ne souhaite pas soulever de polémiques mais bien donner mon avis sur cette Triumph. Je suis motard (grosses cylindrées) depuis plus de 30 ans. Pour moi la moto, c’est également mon véhicule au quotidien.
Aujourd’hui, c’est pour moi la machine la plus complète et la plus aboutie du marché.
Il est vrai que l’accueil en concession est important et vous met dans une situation de sérénité, d’adhésion ou de critiques ! Pour ma part, j’ai été parfaitement accueilli à la concession "Moto Evolution 2" à Metz par Julien, très sympa et disponible.
Donc j’étais déjà dans de bonnes conditions même si la météo était assez fraiche (7°c) et humide. L’essai a été fait en duo avec mon épouse, qui comme moi apprécie le confort, la protection mais également la vivacité et le caractère d’une moto. J’avais effectué un essai BMW voici maintenant quelque temps (http://moto.caradisiac.com/Essai-BMW-K-1600-GTL-l-imperatrice-de-la-route-763#commentaires) sous le peudo" renecourte" et étais donc en mesure de la comparer avec les BM 1600 GTL et la 1200 RT.
Comme pour toutes, on est toujours frustré de payer 20000€ une moto bridée à 100ch, même si les limitations obligent à rouler à 90 ou 130km/h maxi. Pour moi, il est important de pouvoir doubler un véhicule en "une fraction de seconde". Je me sens plus en sécurité avec une moto qui réagit.
Pour cette Trophy SE, c’est le cas. Certes, ce n’est pas une sportive, mais il y a de la reprise (plus que la BM 1600GTL), même en duo et il n’est pas nécessaire de descendre un rapport. Le confort est formidable. Les suspensions (Confort / Normal / Sport) font un travail remarquable ! nous sommes sur un tapis volant sur toutes les routes et elle n’est jamais prise en défaut dans les virages même sur des routes dégradées.
Son poids, n’est pas un problème, pas plus que sur une BM ! Je la trouve même très agile et maniable en ville. Toujours aussi facile et précis, le train avant emmène la machine avec un grand naturel. La boite de vitesses se manie facilement. Les rapports s’enchaînent promptement sans à-coup. Le sixième rapport permet de rouler à 50 km/h sans à-coup et de repartir sans problème.
Le système “ride by wire" est particulièrement performant, le moteur est relancé sans patinage de l’embrayage, contrairement à la BM 1600.
Le confort est très bon jusqu’aux allures les plus élevées et de la tête au pied. La protection est remarquable. Le phénomène d’aspiration est très très très faible même à vitesse élevée. Là également contrairement à la BM1600 ou ce retour d’air devient très vite désagréable voire pénibleet insupportable surtout pour le passager. Pour moi qui mesure 1,75m, le placement des jambes est parfait. La selle épaisse et large est très confortable et permet également au passager l’accès aux trajets Pullman grâce également à des repose-pieds idéalement positionnés. Les poignées épaisses aux sections douces de chaque côté de la selle passager permettent de pouvoir se tenir. Ce qui n’et pas non plus le cas sur la BM 1600GTL.
Quant aux pieds et aux jambes, ils sont eux aussi idéalement protégés.
La position au guidon est très naturelle. L’ergonomie de toutes ses commandes est parfaite, même avec des gants hiver. Certains réglages doivent être fait avant le départ afin de ne pas avoir à quitter la route des yeux. Pour ma part, je n’ai jamais eu besoin de modifier le réglage de la suspension en roulant. On roule presque toujours sur la position "normale". Le mode "sport" peut être utilisé de temps en temps ! Mais rappelons-nous que c’est une GT, pas une sportive !!! Les stations radio sont facilement changeables, comme le volume qui se règle automatiquement en fonction du régime moteur. Le réglage du pare-brise, du régulateur, des poignées chauffantes sont tous aussi facilement accessibles. Seul, celui des feux de détresse nécessite de lâcher le guidon. Mais est-ce un problème ? Quant avons-nous à mettre les feux de détresse ? Avons-nous à les mettre en roulant ? Depuis que je fais de la moto, j’ai mis mes feux de détresses 1 fois car j’ai dû me mettre à l’abri sous un pont suite à un orage de grêle ! et donc signaler ma présence. Je n’ai pas remarqué que chez BM, tant la 1200 que la 1600 était plus facile et intuitive ! Pour moi, je demanderais seulement que le boutons de changement de direction soit plus gros (plus grand).
Quant au "3 cylindres", sa sonorité est envoutante, sans être trop présent. Enfin, pour cet essai, l’ordinateur de bord indiquait une consommation moyenne de 5,4 l/100 km, ce qui est très correct !

Pour moi, cette Trophy 1200 SE m’a conquise est convaincue. Pour ma passagère, elle est la plus confortable et agréable ! Son avis comme son sentiment sont très importants voire rédhibitoires pour l’acquisition d’un véhicule.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 décembre 2012 à 11:28

Triumph 1200 Trophy SE

je possède une 955 tiger, je louche sérieusement sur la trophy SE car elle serait complémentaire du trail !! avant j’avais la bmw k 1200 lt, très protectrice mais très lourde près de 400 kg).
à ce prix là, je vais devoir attendre 8 ans minimum avant de pouvoir me l’offrir !!! sans m’endetter pour 5 ans ! dommage !!! et je déplore aussi le côté électronique embarquée qui te rend esclave de ton concessionnaire. Moi, j’aime faire ma mécanique courante, entretien basique.
En conclusion, la technologie s’améliore, nous en bénéficions sur nos motos mais il conviendrait de ne pas trop en mettre.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 novembre 2012 à 16:07

Triumph 1200 Trophy SE

Pour cet usage (apparemment tu roules seul la plupart du temps), une Honda Deauville va pas mal : bonne protection, cardan, budget raisonnable. J’avais vite revendu la 650 car je n’y trouvais pas mon compte mais 10 ans plus tard je me satisfais de la 700 (avec l’abs en sus) : j’ai vieilli, je roule moins vite, en raison des radars et de la densité de la circulation actuelle... En plus j’aime bien le fait que ce ne soit pas une usine à gaz bourrée de gadgets électroniques : elle fait son job et le fera encore probablement longtemps car c’est une mécanique éprouvée.
Pour en revenir à la Trophy, elle m’intéressait bien aussi (je garde la nostalgie du 3 cylindres que j’avais eu sur une Tiger 955, après une 1150GS, achetée malgré l’absence de cardan tellement j’avais adoré). Mais 1. le prix 2. la capacité d’emport finalement pas meilleure que sur ma Dov (valises larges) tout en ayant un gabarit plus encombrant pour la ville = pas pour moi finalement...
Amicalement

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 octobre 2012 à 09:28

Triumph 1200 Trophy SE

Hello Don Quichotte !

Je suis exactement dans le même cas que toi !
j’ai vu ces 20 dernières années comment rouler en moto devenait de plus en plus difficile , voire de moins en moins intéressant.
D’abord les prix, devenus inabordables avec l’explosion de la demande , la course à la cylindrée et la foultitude de gadgets électroniques qui à part l’abs ne servent pas à grand chose .
Quant au coût de l’entretien , cela revient aussi cher qu’une petite voiture.
Le trafic est devenu débile même à la campagne , les poids lourds une calamité.
( je me suis déjà retrouvé 2 fois à l’hôpital grâce à des conducteurs qui avaient oublié de s’arrêter au stop)
Je suis retranché dans mon bocage normand, je roule en mode dégradé sur une "antiquité" Africa twin et même là j’ai perdu le plaisir car il y a toujours des dingues qui déboulent à 100km/h sur les petites routes sinueuse et complètement à gauche.
Aussi je m’accorde un délai de reflexion avant de savoir si j’arrête définitivement ou pas ce qui était avant pour moi une passion.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 octobre 2012 à 13:09

Triumph 1200 Trophy SE

Et oui, tout à fait d’accord avec toi : "On ne pilotera plus une bécane, on la conduira." La population motarde a bien changé : une grande proportion de celle-ci sont des automobilistes qui ont une moto.....c’est pas pareil du tout !
Je pense que le but est tout simplement d’attirer une nouvelle clientèle : celle qui a du pognon, qui est prête à acheter n’importe quoi du moment que c’est moderne,et qui,bien sur, ne fait aucune intervention sur sa bécane hormis le plein d’essence !
Mais bon, je me dis qu’il en faut pour tous les goûts, que c’est aussi cela qui fait vivre ou survivre les marques motos ainsi que les concessions.
Le problème, par contre, est qu’il devient de plus en plus difficile d’avoir le choix, et, à ce rythme là, la Moto deviendra très vite un luxe réservé aux plus fortunés,ce qui m’ennuie énormément, car je n’appartient pas à ce clan là ! !!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 octobre 2012 à 07:16

Triumph 1200 Trophy SE

Je pense comme toi . 300kg pour une GT c’est dans la norme.
Et les gadgets en tous genre et qui servent à rien ou presque moi aussi ça m’enerve .
Et en plus ça fait monter le prix et sans doute les enmerdes à moyen terme.
L’esprit motard change, les bobos sont entrées parmis nous .
Bientôt nos bécanes ressembleront à leurs bagnoles à 50000€.
Nous serons assisté de partout, on ne pilotera plus une moto, on la conduira.
Et c’est loin d’être pareil.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 octobre 2012 à 07:46

Triumph 1200 Trophy SE

bonjour,

pour le look, sur ce segment de marché on imagine que le staff marketing préfère copier un look qui marche que prendre le risque d’être innovant.

Ce qui me choque c’est que pour avoir un cardan et un vrai carénage protecteur il faut payer plus cher qu’une bonne voiture !!

Je suis vieux et fatigué, quand je rentre du boulot (50 bornes à faire) 25 entre les files de bagnoles arrêtées et 25 de petites routes encombrées par les poids lourds et les artisans qui se traînent au volant de leur charrette, j’aimerai bien être sur ce genre de bécane. Seulement voilà, le marketing des constructeurs moto a décidé que la moto ne serait accessible qu’aux bobos plein de pognon ! On cherche à en faire un produit de luxe, ça m’écœure.

Voilà, 35 ans dans le monde de la moto, c’était bien, mais avec des prix comme ceux là, des contraintes en tous genres pour pomper encore plus de pognons (voir CT) et des flics cachés dans chaque buisson, bye bye les gars, je vous laisse avec vos jouets de luxe, je ne suis plus du voyage !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 octobre 2012 à 07:37

Triumph 1200 Trophy SE

dire que je n’attendais quelle pour changer mon 13PAN et en fait le moteur a l’air super et tout et tout mais elle est vraiment trop BM donc je prendrais pas vu que je n’aimais pas la RT, a voir donc la FJR ou le prochain PAN

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 octobre 2012 à 20:14

Triumph 1200 Trophy SE

301 kgs sans les valises, c’est au bas mot 30 à 40 kgs de plus que la 12 RT, il en faut des chevaux pour compenser cette différence sans parler de l’agilité... bref il n’y a pas vraiment d’évolution significative sur cette machine pour ce point (Ma paneuro de 2002 faisait le même poids (avec valises) ... en tout cas il faut essayer...avant d’émettre un jugement définitif.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 octobre 2012 à 20:01

Triumph 1200 Trophy SE

Caractère , quel caractère ?????????
Fadas oui.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 octobre 2012 à 10:12

Triumph 1200 Trophy SE

Elle a l’air très bien, cette machine ... mais pourquoi diable Triumph a plagié le look allemand ????? Pour les motos efficaces mais sans identité, on a déjà Honda ( ;-) ), pas besoin que Triumph s’y mette ! (nul doute que ca leur fera vendre, mais les gens achèteront "une alternative à la RT", et plus "une triumph" ...). Y’aurait peut être eu moyen de séduire la clientèle RT sans forcément faire des décalcomanies de BMW, non ? Surtout que la marque a déjà prouvé que côté Design, ils étaient capables de belles choses !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 octobre 2012 à 08:52

Triumph 1200 Trophy SE

J’ai pas de BTS informatique et pour avoir pu prendre en main la nouvelle Trophy, je peux dire qu’elle est tout simplement bluffante de facilité, de protection et de confort. De plus le son et le catractère du 3 cylindres sont vraiment sympa !
Coté éléctronique, j’adore tous ces trucs et une fois assimilé le fonctionnement (quelques minutes de tatonnement), tout est logique et facile.
(Modèle SE, avec système audio et suspensions éléctroniques)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 octobre 2012 à 20:02

Triumph 1200 Trophy SE

Je rêvais d’une Pan Euro avec un 3 cylindres : Triumph l’a fait !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 octobre 2012 à 19:43

Triumph 1200 Trophy SE

Mdr......pour le permis camion, je ne pense pas, puis 300 kgs pour une Gt, c’est largement acceptable.
Par contre,concernant le BTS informatique, vaut mieux !
J’ose pas imaginer l’épaisseur du manuel du propriétaire : avant, quand il n’y avait presque rien à expliquer, on avait déjà une centaine de pages, alors avec une moto de ce type, faudra une encyclopédie !!!
Plus sérieusement, c’est quand même impressionnant de voir tous ces gadgets se développer même dans le domaine de la moto.
Décidément, le monde motard change énormément.....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 octobre 2012 à 19:14

Triumph 1200 Trophy SE

Il faut le permis camion ou un BTS d’informatique pour la conduire ?...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 octobre 2012 à 18:33

Triumph 1200 Trophy SE

C’est sur, ce sera ma prochaine. Enfin une alternative crédible aux BMW RT ! Même si je regrette un look un peu trop copié.

Répondre à ce message