Sujet

Didier
le 14 janvier 2013 à 11:18

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Par décision du tribunal de commerce de Grenoble, le constructeur français de side-cars n’existe maintenant plus.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Abdsamad

le 16 août à 15:34

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Je viens de lire cette histoire...
Ca ressemble au duo classique succès-échec technique-commercial.
Y a-t-il du nouveau sur ce sujet ?
Merci.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 mars 2014 à 10:15

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Oui C’est vrai que le Side Car est la passion de jean marc depuis de nombreuses annees mais on sait qu’à travers nous les possesseurs de ZEUS, Side Bike continu, grace à Jean Marc nous avons rencontres des gens formidables qui sont devenus des amis et comme tu le dis Anne Lise c’est en allant chez vous dans votre famille que ceci est arrive. Jean Marc ne lache pas pour autant les sides cars, il continu a fournir toutes les pièces nécessaires à la vie du Zeus et autres sides, il continu aussi les interventions reparations, entretien etc... Ceci n’a pas changer, pour nous c’est un reconfort de savoir que l’on pourra continuer avec nos machines. Courage

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 mars 2014 à 01:58

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Bonjour, je vous écris pour vous parler de mon père... Jean Marc Muller. Il est 1h34 du matin et je n’arrive toujours pas à dormir... mais pourquoi ? j’ai mal aux tripes, la boule au ventre, de voir mon père qui a tenté de reprendre side bike, marque que je connais depuis mon enfance par mon père passionné. La première fois en 2007, il a demandé a des tas de side caristes de venir défendre l’usine menacée de fermeture car pour lui, "il était inconcevable de voir le seul constructeur français de side car disparaître, le "made in france" comme nos chers hommes politiques aiment le dire". Quand il s’est lancé dans cette idée de reprendre side bike il y a deux ans, tout le monde lui a dit que c’était un gouffre financier pour lui, personnellement j’avais peur pour la suite. Mais il n’a pas voulu abandonner, trop déçu de voir cette marque disparaître. Mon père c’est avant tout et surtout un passionné, ce qui l’a fait prendre cette décision. Aujourd’hui, il bosse non-stop pour au final ne rien toucher. Je suis en colère après ce système qui n’aide pas les personnes qui veulent faire perdurer ces marques françaises, mais je suis aussi en colère de voir mon père se bouffer la santé, à 56 ans, pour remonter la pente. Et je suis en colère après toutes les personnes qui ne savent que critiquer. Le site "zeuspassion" est fermé... dommage, mon père a essayé de s’y exprimer, mais à chaque fois ses messages étaient refusés. J’ai voulu y aller ce soir pour poster un message, juste pour défendre un peu mon père, mais je n’ai malheureusement pas pu... Aujourd’hui, il bosse, encore sur les side, parce que c’est sa passion, mais je le vois bosser de 8h à 19h non stop alors qu’il sait que derrière cela, il ne touche rien car il renfloue les déficits... Alors voilà je ne viens pas juste défendre mon père parce que c’est mon père. Je viens défendre un homme de 56 ans, qui sait que sa retraite vaut zéro, qui a voulu défendre sa passion. Et à toutes les personnes qui ne savent que critiquer, qui l’ont connu ou pas, je veux juste vous dire de vous rappeler ou de savoir cela : cette passion, il l’a depuis la naissance de mon frère en 78. Depuis la découverte des sensations offertes par le side car il ne vit que pour ça. Le jour où il est devenu concessionnaire, ce sont des heures, des jours passés avec de futurs clients devenus pour certains des amis, à la maison avec nous en famille parce que pour lui le monde du side car c’est avant tout du partage. Ce sont des heures, des jours, des semaines passés à faire des recherches de modifications sur le zeus pour permettre aux motards handicapés de reconduire par le biais du zeus, en essayant de trouver une solution pour chaque handicap moteur. Ce sont des allers retours de 1000kms pour aller dépanner un collègue motard... Bref je le répète, et certains diront "c’est normal de défendre son père"... peut-être... Mais c’est surtout quelqu’un qui comme vous et moi, a ses défauts c’est certain, mais qui, sans aucun doute, n’a qu’une chose en tête : sa passion du side-car, avec tout ce qu’elle lui apporte de joie, et de tracas... Alors pour toutes les personnes qui le souhaiteraient, n’hésitez pas à lui transmettre des messages de soutien, car il a sa fierté et ne le montre pas, mais je sais que tout cela le ronge. Concernant le rédacteur de l’article, pourquoi ne pas faire une suite en essayant de savoir ce qu’il en devient pour la suite ?... Merci d’avance à ceux qui auront eu le courage de lire tout cela... AnneLise

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 octobre 2013 à 21:40

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Bonsoir a tous Side bike est pas terminée le stock est pas parti a la ferraille il a était racheté par un passionné bonne route

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 janvier 2013 à 16:49

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Coté innovation, il y avait aussi le Toro. Attelé à une TDM, c’était le seul side qui se penchait avec la moto... Sacrilège pour les puristes mais invention géniale pour les autres.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 janvier 2013 à 20:12

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Pas vibrer autant que quoi ? Autant que on tracteur ? Môssieur roule donc en Massey Fergusson.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 janvier 2013 à 07:52

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Dommage pour le monde du side en tous cas. messieurs nos censeurs auront prochainement définitivement raison de ce mode de conduite asymetrique, Il me parait que le marché est repris par le Quad pour les plus petit et par les trikes ou autre Cam pour les plus grands. Triste en tous cas car ces ersatz tracteurs ne me fond vraiment pas vibrer autant, mais ce n’est qu’un avis.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 janvier 2013 à 18:19

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

J’avais prévu dans ma petite tête m’offrir un Zeus quand la mise sur béquille centrale de ma Gold me deviendrait trop pénible.
J’étais même allé faire un tour du côté de Grenoble pour visiter l’usine. Je ne sais pas si j’aurais franchi le pas (quelques soucis avec le passage des vitesses) surtout pour le style jet-ski de la partie moto, et pour les diverses commandes trop dans l’esprit voiture.
Mais je gardais ce projet en tête.
Dommage, vraiment dommage.
C’est vrai aussi que ce trike Celtic paraissait un peu trop décalé...
Et puis en France, tout cet empilage de normes, de règlements castrateurs, de contraintes administratives, et aussi de ce mépris pour les constructeurs de moto n’ont pas dû arranger les choses....
Dommage et triste.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 janvier 2013 à 14:39

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Je suis possesseur d’un side Kyrnos et j’en suis heureux depuis de nombreuses années.
Cela va être un peu plus dur de le maintenir en état mais il y a toujours de la débrouille et des copains.

Pour l’aventure humaine, c’est dommage, ce secteur de niche n’est pas facilement rentable.
Je salue ceux qui ont contribué au succès de cette marque.

Par ailleurs, et cela n’est que ma vision, les choix et orientations de la marque depuis le Zeus et le Celtic m’ont toujours paru décalés par rapport à l’attente des clients. Mais je laisse aux remponsables le choix de leur stratégie, c’est tout de même leur capitaux qu’ils risquent. Le side reste le side, c’est à dire une moto avec un "truc" sur le coté...

Merci dans tous les cas de nous avoir donné et de nous donner encore du bonheur au guidon de ces machines.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 janvier 2013 à 14:23

L’aventure Side-Bike définitivement terminée

Il suffit d’aller sur les sites d’annonces pour voir que les side-cars de cette marque sont toujours très recherchés et que leur côte sur le marché de l’occasion ne baisse pratiquement plus ! En ce moment un attelage Kyrnos / 900 Diversion de 98 avec 65000 kilomètres au compteur est en vente pour 8500 Euros ! Pour les gens qui comme moi pensent se mettre au side-car, les attelages Side-Bike d’occasion sont l’idéal. C’est vraiment dommage !

Répondre à ce message