Sujet

David Anser
le 19 octobre 2009 à 21:00

Bien seconder son antivol moto

Seuls les U et les chaînes (certifiés NF-FFMC ! ) et arrimés à un point fixe, empêchent l’enlèvement immédiat d’une moto. Un constat qui n’interdit pas le recours aux autres types d’antivols.
Tour d’horizon de ces dispositifs…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 21 novembre 2010 à 13:39

Bien seconder son antivol moto

Hum....ouais !!!! le tatouage , perso , aucun mibs n’a controler mes numéros lors de controles .
De toute façon , rien ne peut empécher le vol d’un 2 roue , même assis dessus !! .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 mai 2010 à 10:33

Choisir son antivol moto et bonnes pratiques

Hello, j’ai changé l’adresse de mon article sur les antivols moto et les bonnes pratiques à suivre (problème de domaine). Merci de supprimer mon post précédent si possible merci !
Vous le retrouverez ici : choisir son antivol moto

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 mars 2010 à 17:48

Bien seconder son antivol moto

Parfois on a beau faire....
ma moto dans un parking fermé attachée avec une chaine homologuée a un point d’ancrage spécial moto scellé dans le mur,plus un U homologué,plus te tatouage,plus le coupe circuit/antivol d’origine (une Harley) plus ma voiture garée devant...un matin voiture cassée déplacée U en deux morceaux moto évaporée ..elle etait encore en ww
Les boules la haine.. Que faire de plus ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 novembre 2009 à 08:42

Seconder son antivol

Salut Fred,

tu mets le doigt sur un problème que certains dénoncent à longueur de posts. Tu évoques les motards qui prennent en compte l’esthétique et la puissance, au lieu de s’occuper des aspects pratiques. Je partage tout à fait cet avis, mais j’y apporterai un bémol. Les constructeurs motos ignorent, depuis longtemps, l’avis des utilisateurs. Tout est fondé sur le marketing et l’effet de mode. Les aspects pratiques des motos modernes sont annexes ; selles ridicules, absence de garde-boue arrière, aucun point d’attache, pas de centrale, invasion du numérique, clignos dans les rétros, etc. Le consomotard est moins motard que consommateur, et c’est ça le drame.

On achète souvent sans aller plus loin que de se demander si la bécane est "fashion", si elle a les dernières innovations techniques pour épater la galerie, et non pour les vrais services qu’elle va rendre.

Un petit exemple dans ce genre. J’ai voulu essayer une Fazer 1000 récente. Pour info, je mesure 1,75 m et pèse 87 kg, donc du style trapu, ancien judoka et rugbyman. Lorsque j’ai posé mon auguste cul sur cette "selle", j’ai été désagréablement surpris par sa largeur causée par une découpe anguleuse qui m’empêchait de bien serrer les cuisses pour faire corps avec la bécane ; j’étais obligé de garder les cuisses écartées, façon grenouille sur une boîte d’allumettes, ce qui m’empêchait de bien atteindre le guidon. Je n’ai même pas essayé la bécane tellement j’étais mal à l’aise. Bon, je ne suis pas le motard universel, mais je ne suis pas le seul à avoir un physique épais, et la forme de cette selle semble dediée à des personnes minces et grandes. Tout cela pour dire que j’ai l’impression que certains modèles sont dessinés en fonction d’une clientèle potentielle ; si tu es jeune, donc souvent mince, tu peux prendre une Fazer, ou tout autre roadster. Par contre, si tu es vieux et gros, alors passe ton chemin, et tourne-toi vers les grosses routières. Les motos sont créées en fonction de niches soigneusement définies, une sorte de discrimination marketée qui donne des engins ni conviviaux, ni pratiques.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 novembre 2009 à 11:19

Bien seconder son antivol moto

"L’intérêt du tatouage est double  : faire reculer voleurs de moto et receleurs de pièces détachées, qui auront plus de mal à revendre le fruit de leur larcin." : bizarrement, à l’heure d’ebay, j’ai comme un doute sur le fait que de smotards répugnent à acheter des pièces gravées.

En plus,c’est sympa de graver les disques de frein, mais bon,j’en suis à ma 3eme paire...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 novembre 2009 à 11:16

Seconder son antivol

ton message m’amène à une réflexion : et si les motards prenaient un peu en compte ce genre de considération lors de leur achat, plutôt que se contenter uniquement de l’esthétique et de la puissance du moulin. Viendrait-il à l’idée d’un motard d’acheter une moto sans béquille ? Non,donc les constructeurs les vendent avec béquille.
Si les motards signifiaient systématiquement à leur concessionnaire leur refus d’acheter une moto ne disposant pas d’un emplacement sous la selle pour un antivol, les constructeurs changeraient certainement leur fusil d’épaule. Mais non, les motards préfèrent ne pas protéger leur moto convenablement, et payer l’assurance contre le vol en conséquence.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 septembre 2008 à 17:04

Oui, mais...

Ca ressemble à une grenade , ça se dégoupille avec une télécommande , ça se place sous la selle , ça vient en complément de l’utilisation d’un U qui normalement doit ralentir un peu les bandits ; ça s’appelle le VIBEE . Un petit recepteur dans la poche , et une alarme reçue dans un rayon de 300 mètres dès que quelqu’un touche à votre monture..........imparable . C’est autonome , impiratable , s’installe soit même et c’est pas cher . En plus on peu s’en servir pour d’autres applications !!! que demander de plus !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 juin 2008 à 12:23

Oui, mais...

Triste expérience faite en février 2008 : Harley garée sur le trottoir Boulevard de la Madeleine à Paris (devant une banque !)... et volée en plein jour malgré une alarme électronique (classée SRA) et un U (lui aussi FFMC/SRA).

J’étudie la solution de la grenade dégoupillée sous la selle :) Si vous avez mieux...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 mars 2008 à 10:18

Seconder son antivol

sans oublier la problematique de trouver un point fixe qd on ne peut pas rester sur un trotoire sans prendre une prune et que les places dedié 2 roues sont a peine assez large pour y placer un velo... et encore qd ces places existent...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 janvier 2008 à 09:29

Seconder son antivol

Bonjour. S’il est évident que l’idéal est de fixer sa moto à un point fixe, le problème se pose aussi de pouvoir transporter son U ou sa chaine en parfaite sécurité et sans abimer pour autant son véhicule... C’est à dire ni en bandoulière ni enroulé de façon plus ou moins hazardeuse à la moto. C’est à mon avis la raison principale qui amème les gens à se tourner vers des antivol moins encombrant. A l’heure ou les espaces sous la selle disparaissent sur à peu près tous les modèles (ex Z et compagnie), c’est à ce demander de qui se moque t’on... En imposant la chaine ou le U sur des motos non équipée pour les transporter. Cà me ferai mal évidement, mais je préfère de loin me faire voler mon véhicule que de me faire pèter le dos par le U ou la chaine que je me traine dans le sac à dos... Quand aux fixation sur le coté. Pas le choix mais vraiment pas top.

Répondre à ce message