Sujet

Nicolas
le 22 mai 2015 à 16:06

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Voilà deux dossiers chauds de l’actualité moto qui s’entremêlent : abrogation des 100 chevaux et contrôle technique. L’un pourrait ne pas aller sans l’autre… Explications.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
escartefigue

le 23 octobre 2015 à 13:54

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

100 ch et contrôle technique, sont 2 choses bien différentes !

- Concernant les 100 ch et l’ABS obligatoire, si les statistiques des assurances sont avérées, c’est effectivement regrettable de rendre cet équipement obligatoire, il va impacter le prix du neuf à la hausse, et d’une majeure partie de l’occasion à la baisse, comme déjà dit par nombreux intervenants.
J’espère juste que tous les modèles seront débrayables, en particulier ceux qui en profitent pour proposer un freinage couplé AV/AR

- Concernant le contrôle technique, j’y suis plutôt favorable sous réserve que les contrôles soient de qualité et les prix contenus.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 20 août 2015 à 10:10

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Non pas pour toi, Fred, mais pour les autres

1- Qui a jamais payé la vignette moto (décidée sous Giscard) ? Personne à ma connaissance et je ne me souviens pas que quiconque ait été pour autant sanctionné... Résultat décisif acquis par la dureté du combat de la FFMC de l’époque et non dans les antichambres du neveu de Mitterrand !

2 - S’il n’y avait pas eu les manifs DURES et l’opposition résolue de la FFMC de l’époque est-ce que la PUTE DÉMAGOGUE qu’était l’ancienne Francisque Gallique N°2202 (de 1943 - pour les ignorants la "Légion d’Honneur" des pétainistes) aurait formellement supprimé cette disposition qui rapporte ? J’insiste sur le "formellement", car je répète, personne n’a jamais payé cette vignette Giscard !!! Ma réponse est clairement NON !

3 - Changement de méthode parce que l’ennemi change de méthode ? Pourquoi pas mais certainement pas comme c’est le cas aujourd’hui (en fait depuis les années 90) pour ne plus obtenir que des victoires à la Pyrrhus remises en cause le lendemain par refus de s’attaquer au fond des problèmes !

4 - Compromis sur les 100Ch ? On pourrait parler aussi de celui sur les permis à 3 niveaux... et sur le recul de l’âge du permis de 16 à 18 ans... Ça c’est justement déjà l’œuvre de ceux qui acceptaient les compromissions... Les potes de Fred. Et par le même genre de raisonnement d’ailleurs. De plus, pour les 100 chevaux, seules les plus récentes des japonaises hyper-sport étaient concernées... La course à l’armement commençait. Là encore le manque d’explications technique de fond explique que la plupart des motards ne se soient pas vraiment sentis concernés. Le pire c’est que ce même manque d’information subsiste aujourd’hui sur les vraies conséquences du bridage et qu’on retrouve chez ceux qui se foutent de la loi de 100 Ch ; les mêmes arguments idiots qu’à l’époque, genre "si c’est pour aller plus vite...". Alors que la réalité (expérience vécue sur une GTR 1000 en ce qui me concerne) le bridage "sauvage" réalisé pour l’importation en France affectait bien plus la souplesse et le couple à bas régime et les accélérations - et donc l’agrément de conduite des machines et leur sécurité active qu’il ne limitait leur vitesse de pointe... Bridage sauvage car pour un seul pays les constructeurs refusent naturellement de faire et une étude poussée et de modifier en profondeur les moteurs !!!

5 - Refus de la part de Fred de comprendre la dialectique existante entre l’attitude des dirigeants et celle de la masse... Le refus de l’affrontement par les premiers joue un rôle décisif dans la mollesse ou la passivité de la seconde, c’est prouvé historiquement depuis longtemps... De plus, dans le cas des EPI, à relire le contenu de tous les messages du fil, il apparaît clairement au contraire qu’une majorité d’intervenants est pour une réponse dure, un "non franc et massif" et pour des manifestations sur ce thème - faut-il en tirer des conclusions absolues ? ... Que les utilisateurs de "fesses de bouc" le truc d’espionnage de la vie privée et de l’opinion favoris de la N.S.A. (National Security Agency U.S.) soient en majorité d’un autre avis n’est absolument pas plus démonstratif du contraire. Par contre, le refus apparent des dirigeants actuels de la FFMC de tenter la mobilisation en expliquant pourquoi (l’argumentaire de Marcel et l’examen du rapport Guyot est pourtant suffisant pour convaincre ceux qui ne sont pas des imbéciles définitifs - à condition de faire cesser la schizophrénie de Motomag sur la promotion des dits équipements, bien sûr).

6 - Créer une nouvelle association ? Et puis quoi encore ! C’est sûr la liberté d’association existe en France... Dans les textes, comme la liberté de la presse - ce qui n’empêche pas cette dernière d’être bouffée par les grands groupes financiers (avec quel résultat sur le plan idéologique à ton avis, Fred je sais tout ?). Le temps de créer et de mettre en mouvement une nouvelle association (non raciste et xénophobe comme celle que l’immonde Soral a essayé de créer) et le gouvernement aura lui toute liberté pour faire passer toutes les saloperies... La vérité est qu’il faut en finir avec la direction SUIVISTE et partiellement "Kollabo" actuelle... La FFMC doit renouer avec des dirigeants qui INSPIRENT le désir de LUTTER et refusent de préférer le consensus mou à l’expression de vérités démontrables comme telles - même si elles sont à contre-courant... Quitte à perdre certains adhérents pour en gagner bien plus en fin de compte sur la base de succès durables.

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 20 août 2015 à 08:45

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

PS : j’avais oublié de répondre à ton "Tu es bien gentil mais si demander à un individu isolé [...]" : en France, il existe la liberté d’association, donc rien ne t’empêche de monter ta propre association, et de montrer comment il faut faire. S’il est si facile de "montrer la lumière" aux motards, si nombreux selon toi à vouloir se soulever, nul doute que ton association se développera très rapidement, et qu’on te verra bientot au 20h de TF1 dire à nos politiques "tu prends ma main tendue ou je te fous mon poing fermé dans la gueule"

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 20 août 2015 à 08:23

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

merci FPW, ça me confirme soit ton ignorance, soit ta volonté de manipuler l’histoire :
https://www.mutuelledesmotards.fr/la-mutuelle-des-motards/mouvement-ffmc/les-combats-menes

"François Mitterrand tiendra parole et supprimera la vignette moto"

Tu devrais lire "Chronique d’une utopie en marche", ça ne te ferait pas de mal.

Je remarque aussi que, dans ton idéologie "puriste", tu "oublies" que c’est bien à cette époque que le bridage a 100 ch a été accepté. Marrant comme les compromis de l’époque sont plus acceptables que ceux d’aujourd’hui, alors qu’ils ont eu pour conséquences de nous faire payer nos moto plus cher pendant 30 ans.

Y’a au moins une chose où tu as raison : pour pouvoir être en position de négocier, il faut un rapport de force. Et comme je te le dis depuis le début, ce rapport de force ne nous est pas favorable, puisque les motards ne sont pas vent debout contre l’obligation de port de gants, contrairement à la vignette. Ce que tu n’as toujours pas compris, c’est que les pouvoirs publics y sont allés à l’époque de façon frontale (vignette, interdiction des plus de 750 cm3) alors que maintenant, ils y vont de façon plus insidieuse. Et donc que ça suscite pas une levée de boucliers. je te souhaite bien du courage pour faire la révolution avec seulement 20000 personnes derrière toi. Quant l’ennemi change de méthode, faut changer de méthode aussi, sinon tu te retrouves comme un con derrière ta ligne Maginot.
cf le controle technique européen, où c’est par le lobbying que la FFMC a obtenu que la France s’y oppose.

bref, j’arrêterai ici cet échange, car sous ta façade du mec qui connait toute l’histoire du mouvement motard et qui va tout expliquer à tout le monde comment il faut faire, tu n’en connais finalement pas tant que ça. je te laisse plutot echanger avec Santa Claus, au moins c’est marrant.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 20 août 2015 à 02:02

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Marcel,

Pour les stats,

Je pense en effet que "l’effet psycho-con" est responsable de l’égalité en terme d’accident avec ou sans ABS... Et d’accord avec toi sur le ridicule - dans l’état actuel des connaissances techniques moyennes en la matière - sur l’inutilité totale de le rendre obligatoire sur les nouvelles machines... Mais je maintiens qu’il pourrait être utile si ses vraies limites étaient connues des utilisateurs.

Pour le reste je suis d’accord à 100% avec toi... Mais nous (collectivement les motards) avons une part de responsabilité dans les selles en véritable bois d’arbre (synthétique tout de même :-) ) et le manque de place sous ces dernières... Le design (dix ânes ?) c’est bien une majorité d’entre-nous qui l’accepte...

Perso, entre la W 650 du fiston avec laquelle je roule (il est papa maintenant de deux gosses en bas âge et me l’a confié en attendant qu’il grandissent) en ce moment et ma vieille K 100 RS (qui va mal en ce moment : moteur d’occase sous garantie qui ne fonctionne pas bien et motociste qui l’a posé ne voulant pas prendre ses responsabilités en terme de diagnostic pour que le vendeur fasse jouer la garantie) j’ai deux bécanes dûment pourvues de sacoches (cuir à l’ancienne pour la W et valises BMW pour la K-100 RS) donc l’espace sous selle... tu m’as compris.

L’un ou l’autre de ces types de bécane convient à mon utilisation... A charge pour le motard qui choisit une hyper-sport, un "roadster" style "manga" ou un café-racer d’en assumer les limitations pratiques comme il en assume l’esthétique (qu’on espère flatteuse à ses yeux).

Par contre, comme toi, je pense qu’un peu plus de simplicité et de facilité pour l’auto-entretien serait une bonne chose... Mais est-ce compatible avec les euro-normes anti-pollution contre lesquelles - hélas - ni la FFMC, ni la FEMA n’ont osé ouvrir leur gueule quand le trafic poids lourd - archi-polluant et dangereux pour les autres usagers - ne cesse de croître et embellir, emplissant les poches des transporteurs privés ?

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 20 août 2015 à 01:03

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

@ FPW.

Sur l’ABS, je fais confiance aux statistiques des assureurs (Mutuelle des motards, en particulier) qui a vérifié que sur son parc d’assurés, les motos avec ABS n’avaient globalement pas moins de d’accidents que les motos sans ABS.

Pourquoi ? Peut-être parce que les quelques cas où il est effectivement utile (freinage de ouf en ligne droite sur chaussée gras-mouillée ou gravillonnaire) sont compensés par les autres où les motards sont allés au-delà de leurs limites en croyant que l’ABS leur sauverait la mise.

Quoiqu’il en soit, les statistiques nous enseignent que globalement, il n’y a rien à en attendre. Contrairement à ce qu’affirment ses promoteurs (probablement intéressés par le CA induit) qui ne voient que la moitié du tableau : celui où on aurait pu éviter l’accident en freinage d’urgence.

Quant à toutes les autres béquilles électroniques de mes deux, du DTC aux suspensions pilotées en passant par le ride by wire paramétrable, je t’échangerais bien tout ça contre une selle plus moelleuse que les planches de bois qu’on nous taille au burin et contre un compartiment sous celle-ci où on puisse emporter un peu plus qu’un demi cure-dent...

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 20 août 2015 à 00:37

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Marcel,

Une petite remarque à propos de l’A.B.S.

Ce qui en a fait le contraire d’un élément de sécurité chez certains qui le prennent pour une panacée améliorant le freinage de manière énorme est essentiellement le fruit de la communication publicitaire autour de cet accessoire...

En revanche il est vrai que dans certaines situations (en particulier le freinage d’urgence sur sol d’adhérence bonne à médiocre - mais pas en cas d’adhérence très faible) on obtient de meilleures performances que sans (y compris chez des conducteurs experts). Cela n’est pas dû à un raccourcissement des distances de freinage (au contraire par rapport au "possible théorique" elles s’allongent un peu) mais au fait que le problème du dosage ne se pose plus (trop appuyé sans A.B.S = blocage et risque de chute - ou pas assez de fermeté par peur du blocage = allongement de la distance de freinage au delà de ce que l’A.B.S. entraîne). A priori si on avait expliqué cela clairement aux gens l’A.B.S. aurait représenté un certain progrès.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il est un élément indispensable... Côté gadgets électroniques pouvant devenir dangereux si maniés par des non-experts, je verrais plutôt les réglage de suspension par électronique "à la volée" comme présents sur certains hauts de gammes ou hyper-sportives... Déjà que le réglage de suspension avec des moyens manuels et à l’arrêt restait pour beaucoup (y compris des motards expérimentés) quelque chose de très ésotérique et plutôt du domaine des mécaniciens de piste...

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 août 2015 à 23:32

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Marcel :

>> Va peut-être falloir sur ce sujet que la FFMC rappelle quelques vérités :
1. que l’équipement ne fait pas tout
2. que la santé des motards n’est pas une question de santé publique, ni de coût
3. qu’on en a assez d’être emmerdés avec un tas d’obligations qui ne pleuvent que sur notre pratique, juste pour satisfaire des statistiques bruxelloises
4. qu’on n’est pas dupe qu’une application rigide du port des équipements, urbi et orbi, c’est la mort de la moto, et que c’est probablement voulu
5. que la sécurité routière s’occupe de ses fesses, on est assez grand pour s’occuper des notres
6. etc <<

D’accord sur le fond avec toi à 100% une fois de plus...

Trois petites remarques toutefois...

1 - Ces évidences, il y a bien longtemps que la FFMC aurait dû les rappeler aux connards de la S.R. et du (des) gouvernement(s)...

2 - Ce non-rappel confirme selon moi le malaise et la distorsion de fait qui existe entre la vraie défense du "motardus vulgaris" et les attitudes de la FFMC au niveau direction dans les discussions avec les pouvoirs publics... (n’en déplaise à Fred).

3 - J’approuve ta remarque sur les déclarations de Barbe vis à vis de la position de la Fédé sur les E.P.I. et sa propagande pour leur port (à travers Motomag notamment)... Si la partie est "difficile" pour la F.F.M.C. sur ce plan, c’est bien elle (au niveau direction) qui l’a cherché en s’extasiant sur les nouveaux type de protection - et donc en rendant hommage au veau d’or de la sécurité passive (qui ne sera jamais pour un conducteur ou passager de 2RM à la hauteur de celle d’un véhicule carrossé) - au lieu de rappeler que c’est avant tout la sécurité ACTIVE qui protège les usagers de 2RM (à condition qu’on les laisse profiter des avantages de leurs véhicules : meilleures accélérations et plus grande maniabilité - entre-autres).

Pour des manifs contre les obligations supplémentaires en matière d’E.P.I. c’est quand on veut en ce qui me concerne en souhaitant qu’on y développe aussi ton point 5 - il est d’importance et de portée encore plus générale... Dit autrement en terme de slogan : "LÂCHEZ-NOUS LA GRAPPE, on ne vous a rien demandé"

A noter enfin, l’argumentation irrecevable car défendant non l’égalité mais l’égalitarisme (si cher aux sociaux-démocrates qui ne veulent jamais poser les problèmes réels) portant sur la nécessité d’exiger les mêmes choses du motard que de l’automobiliste... C’est facile d’en démontrer le ridicule : demandons dans ce cas qu’on impose le port du casque dans les bagnoles...

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 août 2015 à 22:51

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Bourrin pour Bourrin mon cher Fred il me semble que c’est toi qui pour le coup en tiens une couche...

1 - La vignette fut proposée et enterrée sous le règne de Giscard d’Estaing (1974-1981) - Pas sous celui de Mitterrand... Même si je pense qu’il n’y a aucune différence fondamentale entre les dirigeants "Sauce" et la droite, dans le contexte de l’époque et la compétition de personne ouverte entre Giscard et Mitterrand ça m’étonnerait que le neveu de son oncle ait eu une quelconque influence à ce moment là...

2 - La négociation :

a) il existe - quand on tient à ses objectifs - deux catégories de choses : celles qui sont négociables et celles qui NE LE SONT PAS... Cela ne ferme en rien la possibilité de négocier mais ça crée de saines barrières entre compromis (le propre d’une négociation) et compromission !

b) On ne négocie pas en position de faiblesse et on ne se pose pas en quémandeur, on crée un rapport de force (qui au fond décide de tout - y compris de l’étendue des compromis nécessaires dans la négociation) et on ne fait PAS de lobbying (ça ne marche qu’en ayant les moyens de corrompre les gens) - traduit autrement et plus brutalement, ça donne "tu prends ma main tendue ou je te fous mon poing fermé dans la gueule". Et pour ça il faut avoir derrière soi les forces pour, donc préparer le terrain dans les masses au lieu de suivre en remorque bêtement "l’opinion publique" qui va toujours aller d’abord dans le sens des puissants (et de ceux qui disposent des plus forts moyens de propagande).

3 - Qu’on le veuille ou non - et c’est très loin de "Papa Joseph" - je suis convaincu qu’il n’y a de véritable démocratie possible que quand les gouvernants ont peur des gouvernés et pas le contraire... On est loin de compte aujourd’hui et par conséquent bien plus près d’une dictature.

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 19 août 2015 à 21:35

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

ah la la, FPW, toujours aussi révolutionnaire, toujours aussi fin...

Ce qui est bien, c’est que des bourrins comme toi, vous n’arriverez jamais à rassembler qui que ce soit à force de dénigrer ceux qui ne sont pas EXACTEMENT sur la même ligne que vous. Cette incapacité à s’unir, qui fait de vous des asociaux.

PS : juste pour etayer ta petite culture perso, si la vignette a été enterrée, c’est aussi parce que la FFMC avait des relais politiques. Comme par exemple, un certain Jerome Lambert, neveu de François Miterrand. Je sais, ça casse le mythe que tout s’est obtenu par des manifs, mais faut se réveiller parfois. La FFMC a, depuis le début, marché sur ses 2 jambes : la contestation et la négociation.

Allez, bonne révolution, et continue à rêver, car le réveil pourrait être douloureux. Mes amitiés à Joseph

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 août 2015 à 20:11

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Mon cher Fred,

Tu es bien gentil mais si demander à un individu isolé de rattraper à lui tout seul les conneries que toi et tes petits copains sociaux-démocrates et mous du genou avez fait depuis plusieurs décennies est ta seule défense çà montre bien de nous deux qui a raison...

J’ajoute que ta comparaison ne vaut pas tripette car pour que ta solution soit valable encore faudrait-il arriver à bon port en contournant la difficulté...

L’ennui c’est qu’à bon port toi et tes semblables n’arrivez jamais... Car c’est bien la FFMC "franchement en colère" qui a définitivement enterré la vignette tandis que "ta" FFMC de "couilles molles" manifestait contre les radars et le propriétaire-payeur de "Gay-salaud" au lieu de s’en prendre au principe même de la limitation de vitesse généralisée (en expliquant pourquoi), qu’elle réclamait des tolérance sur le stationnement sur trottoir (et d’autres problèmes) au lieu d’une LOI définissant l’espace trottoir nécessaire à autoriser cette pratique pour ne pas gêner les piétons et donnant s’il existait un DROIT ABSOLU de stationner aux 2RM qui n’aurait pas été révocable et plus récemment, avec la fin du brassard fluo se retrouve maintenant de nouveau avec le gilet jaune dans la sacoche en attendant qu’on veuille nous obliger à le mettre de nouveau... Etc. !!! Bref une FFMC "couilles molles" qui n’a JAMAIS ÉTÉ CAPABLE d’obtenir du définitif... Alors qu’elle ait beaucoup d’adhérents ou non "What’s the difference" comme aurait dit Duke Nukem ?

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 19 août 2015 à 20:08

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Descendre dans la rue contre l’obligation des EPI, pourquoi pas ?
En tout cas, ici, j’en vois déjà quelques uns qui sont bien mûrs !

Je crois que ce que les connauds dont je parlais tout à l’heure ne se rendent pas compte, c’est qu’ils croient que ça va s’arrêter aux gants ou au blouson. Et qu’il suffira de porter de porter des gants ou un blouson pour éviter la prune.

La FFMC pourrait peut-être déjà communiquer là-dessus, notamment sur toutes les petites "tracasseries" qui nous sont promises dans le rapport Guyot, dont nos connauds n’ont probablement jamais entendu parler.

Je sais que la partie est difficile pour la FFMC, qui promeut par ailleurs le port des équipements de sécurité, comme l’AMDM et Motomag. Nos petits connauds d’en face - je parle cette fois-ci de ceux qui sont à la sécurité routière - en profitent d’ailleurs abusivement. Il suffit de relire l’argumentaire de Barbe : "mais comment, vous incitez au port d’EPI, vous en portez, vous ne pouvez pas être contre !!".

Va peut-être falloir sur ce sujet que la FFMC rappelle quelques vérités :
1. que l’équipement ne fait pas tout
2. que la santé des motards n’est pas une question de santé publique, ni de coût
3. qu’on en a assez d’être emmerdés avec un tas d’obligations qui ne pleuvent que sur notre pratique, juste pour satisfaire des statistiques bruxelloises
4. qu’on n’est pas dupe qu’une application rigide du port des équipements, urbi et orbi, c’est la mort de la moto, et que c’est probablement voulu
5. que la sécurité routière s’occupe de ses fesses, on est assez grand pour s’occuper des notres
6. etc

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 août 2015 à 19:53

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Fred :

>> Si être radical suscitait l’adhésion, le NPA serait le premier parti de France <<

MOAUAHAHAHAHAHAHA !!!!

Je l’avais pas vu celle-là !

Des trotskards vraiment radicaux alors qu’ils ont toujours marchés la main dans la main avec les pires réacs et ont été toujours financés par le capital (depuis l’après-guerre par C.I.A. interposée d’où leur goût pour F.O. en terme syndical - ça simplifie la vie d’avoir le même banquier) !

C’est de la fausse radicalité Fred et tu ne t’en rends même pas compte... Apparemment les Français si...

Et avoir des adhérents sur des bases qui veulent dire tout et leur contraire (au nom de la tolérance et du respect des minorités bien sûr) n’est pas un exploit, on appelle ça une organisation attrape-tout... Comme le P.S. et ses "tendances" (tiens encore un point commun)...

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 19 août 2015 à 19:49

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Marcel, tout à fait d’accord avec toi, ça me gonfle prodigieusement qu’une moto soit considérée comme "dangereuse" si elle n’a pas de béquilles electroniques. Surtout quand, dans le même temps, tu as un article où on te dit que les motos dans les année 70-80, c’etait le pied avec leur cadre en carton et leurs pneus en bois.

Pour les reflechissants, je serais un peu plus nuancé car la présence d’un réfléchissant n’a pas les effets négatifs d’un abs : pas de surcout, pas de risque de panne, pas de surconfiance du conducteur.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 19 août 2015 à 19:43

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Vas-y FPW, rame, rame. mais quand le courant est trop fort, comme dans une baïne, tu t’épuises et tu meurs. Alors qu’en nageant de coté, tu échappes au courant et tu rentres à bon port.

Enfin bon, vas-y hein, je t’empêche pas de convaincre les motards. Dès que tu arrives à en convaincre 100000 de descendre dans la rue contre l’obligation du port d’équipement, tu m’appelles.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 19 août 2015 à 19:22

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

FPW, je ne te donne pas tort, vis à vis de la schizophrénie dont est parfois atteinte Motomag.

En dépit de dossiers très fouillés sur l’efficacité toute relative de certains dispositifs visuels - comme les pièces réfléchissantes sur les vêtements - ou de certains gadgets électroniques (au premier rang desquels l’ABS), nombreux sont les essayeurs que je vois déplorer l’absence de ces éléments sur nos équipements ou nos motos.

Il y a une tendance aujourd’hui quasi systématique à dénigrer les machines qui ne disposent d’aucune béquille électronique.

Il n’y a pas à s’étonner après ça qu’on nous impose l’ABS à partir de 2016, ou l’emport du gilet fluo à compter de la même date.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 août 2015 à 19:20

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Bravo à 100% Marcel

Sans compter qu’à côté des autres activités revenant plus cher à la Sécu, il faudrait prendre en considération le côté "manque à gagner" en terme de recettes : chômage de masse, exemptions diverses de cotisations patronales (sans considération de la taille et de la richesse réelle des entreprises concernées), dettes patronales et de l’État pour ses fonctionnaires non recouvrées, non reconnaissance de fait de la qualification des salariés aboutissant à une "smicardisation" massive du salariat et donc des recettes diminuées pour la Sécu... Etc.

Et c’est parce ce que je suis d’accord avec ce que tu écrivais que je ne peux partager l’attitude Fred - IL FAUT AVOIR LE COURAGE DE SE BATTRE ET DE CONVAINCRE, même si pour cela il faut "ramer à contre-courant.

Ton énumération me rappelle d’ailleurs celle du Pasteur Niemöller à propos des nazis (de mémoire) :

"Quand ils ont arrêté les communistes, je n’ai pas protesté - je n’étais pas communistes
Quand ils ont arrêté les juifs, je n’ai pas protesté - je n’étais pas juif
Quand ils sont venus m’arrêter il n’y avait plus personne pour protester"

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 août 2015 à 19:09

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

Fred,

Sur l’aspect historique des choses tu as TOUT FAUX sans une AVANT-GARDE plus consciente que la masse aucune révolution n’a jamais eu lieu... La base ressent le mécontentement, pas les éventuelles solutions à ses problèmes... La base fera de la révolte, parfois violente, mais se tournera plus facilement vers des explications fausses biaisées et simplistes, mais faciles (ex : Fascisme en Italie dans les années 20 et N.S.D.A.P. (nazis) dans les années 30 en Allemagne)... Ne confond pas le fait que si l’avant-garde n’est pas suivie par la masse rien n’est possible avec la "spontanéité des masses" qui est un rêve de "gaucho" et de "nanard" sans aucune réalité...

C’est vrai que pour les militants ça peut être pénible, répétitifs... Etc. Mais il n’y a pas d’autres moyens...

De plus par exemple pour le port des protections, si la F.F.M.C. s’était bornée à défendre le port des protections réellement indispensables et sans recommander le port d’extras à l’efficacité disons discutables et générateurs de gène, beaucoup de gogos aujourd’hui ne seraient pas convaincus qu’avec de nouvelles obligations on va vers l’invulnérabilité... Idem pour les réfléchissants mis en avant dans tous les essais de Motomag et dont l’utilité réelle (sauf chute de nuit et encore : position du corps sur la chaussée) est à peu près nulle et qui furent si j’ose dire les précurseurs du gilet jaune... Dans bien des cas, un peu plus d’astuce tactique et de méfiance vis à vis des "autorités" eût évité cette manière de tendre les verges pour se faire battre.

Tout cela a aussi un coût pour les motards... Par exemple il n’y a pas que la TVA qui rend cher les équipements, même les plus justifiés comme les casques...

Il y a maintenant disons une douzaine d’années voir un peu plus, j’ai acquis des Schuberth Concept pour moi et mon fils pour un prix d’environ 2100 F de l’époque pièce (pas donné mais j’avais alors plus de moyens), aujourd’hui un C3 descendant direct du Concept et - à priori - reprenant une grande partie des résultats de R&D des Concept et C2 s’achète à 595€ (chez Louis France et ce n’est pas le plus cher) soit en convertissant à 6,5 F pour un Euro 3867,50 F soit 1,84 fois plus cher (et ce pour seulement 1,4 point de TVA en plus) et malgré des marchés administratifs importants assurant des volumes de production en rapport... De plus certains disent que les casques ont des problèmes de contrôle de qualité et ne sont plus faits en Allemagne... Comme quoi la course exagérée à la "super-protection" est une bénédiction pour certains fabricants. D’où à mon avis les manœuvres grossières du gouvernement pour imposer de plus en plus d’équipement.

Quant aux Bobos, c’est leur donner une définition un peu trop restrictive que de les cantonner aux centres des grandes villes... Il y a des banlieues "bobos", il y a aussi (je t’assure que ça ne manque pas ici - à côté d’une grande misère d’ailleurs) des retraités bobos - derniers exemplaires de gens ayant eu un salaire de personnel qualifié décent et le nombre d’annuités requis pour une pleine retraite avant les "réformes" Sarkzo-Hollandiques, et qui se sont installés dans la campagne... Tu sais ceux - qui tout en se proclamant écolos - emmerdent leurs voisins parce que le chien aboie ou le coq chante...

Et dire qu’on ne leur fait pas de la lèche à la FFMC et à l’AMDM avec le supplément intitulé "Commuter" (en anglais "banlieusards") pour faire plus à la mode de la "langue des affaires et de l’entreprise" (Seillière, Président du syndicat patronal européen "Business-Europe") et en mettant en avant une partie seulement des utilisateurs de 2RM - celle d’ailleurs où on va en toute logique trouver le plus de scootéristes et de bobos de banlieue riche !!! Explique moi l’intérêt d’un tel choix ???

Quand les gens qui sont responsables d’un mouvement de défense désarment eux-mêmes leurs troupes en jouant les candides et les naïfs et en acceptant sans fin des compromis sans avenir - en fait des compromissions, crois-tu vraiment qu’on se rapproche d’une mobilisation de masse ?

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 19 août 2015 à 17:58

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

bah oui Marcel. N’empeche que les connauds qui réfléchissent pas plus loin que le bout de leur visière, c’est pas ce qui manque. Sur ce sujet comme sur tant d’autres. Regarde quand on parle de la gratuité des autoroutes par exemple, combien disent "on s’en fout, on les prend pas". Après moi, le déluge...

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 19 août 2015 à 17:46

100 chevaux et contrôle technique : la Sécurité routière veut les deux !

@ Fred.

Sans vouloir être désobligeant avec les motards qui pronent l’obligation des EPI, la vérité m’oblige à dire que ce sont quand même des connauds !
Ce sont les petits cousins des connauds qui étaient favorables aux radars automatiques en 2003, parce qu’ils croyaient 1. que comme ils étaient signalés, ils ne se feraient jamais prendre et 2. que cela permettrait de sauver de nombreuses vies.

Ces connauds se disent que les gants, c’est pas bien grave. Après tout, ils en portent. Puis que le blouson, c’est pas bien grave, ils en portent un aussi. Mais ils feront moins les malins quand ils devront s’équiper, y compris pour aller chercher le pain en ville, avec des bottes, une dorsale et un airbag, plus tout le matos niveau 2. Ou quand ils se feront pruner pour ne pas avoir l’équipement à la dernière norme.

Ces connauds ne se rendent pas compte qu’on demande beaucoup plus aux motards qu’on ne demande aux cyclistes, aux skieurs, à n’importe quel pratiquant même de sport extrême. C’est toujours les mêmes qu’on emmerde, et ces connauds en redemandent !

Ces connauds ne se rendent pas compte que le nombre de blessés ou de morts n’est pas vraiment une question de santé publique. Qu’il y a un tas d’autres activités qui coutent bien plus cher au système de soins que la moto. Et qu’on n’en fait pas tout un plat pour autant.

Ces connauds ne se rendent pas compte qu’il s’agit avant tout de statistitiques (objectif fixé par Bruxelles) et d’idéologie (motophobe). Ni la voiture ni la moto, en dépit de leur intérêt et de leur importance, ne trouvent grâce aux yeux des pouvoirs publics. Elles sont accusés de tuer et de polluer (donc de tuer aussi).

Partant de là, tous les moyens sont bons pour em...der les usagers de la route. Au passage, il y a du fric à prendre, en des quantités qui ne sont pas négligeables pour les pouvoirs publics.

Ces connauds sont les idiots utiles de ceux qui veulent la mort de la moto.

Répondre à ce message