Sujet

Nicolas
le 30 mars 2016 à 16:46

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

La Sécurité Routière diffuse une nouvelle campagne de communication sur la moto. Elle présente un film, « Perte de contrôle », axé sur les conséquences dramatique d’un accident pour les proches. On n’est pas convaincu…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Jack Célère

le 6 avril 2016 à 13:27

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

"Les victimes ne sont jamais totalement innocentes"
Hermann Göring

"Plus le mensonge est gros, plus il passe"
Joseph Goebbels

"Félicitations" à la DSCR de remettre au gout du jour les maximes de ses ancêtres.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 avril 2016 à 18:29

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

" D’ailleurs, on ne comprend pas à quoi est due la blessure qui rendra le motard handicapé à vie : la chute elle-même ? Peu probable .."
Quel déni ! Beurk !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 mars 2016 à 20:25

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

j’ai oublié de dire que nos gouvernants qui nous maternent comme des petits enfants pas sages et inconscients, se foutent pas mal des 20 000 morts par an d’accidents domestiques...
http://www.planetoscope.com/mortalite/1450-deces-par-accidents-domestiques-en-france.html

Par contre, pour faire du pognon avec ces irresponsables, c’est impossible, pas de machines possibles...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 mars 2016 à 20:20

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

j’en suis arrivé à la même conclusion..
On pourrait faire de même pour le parapente, le delta plane, l’escalade...
Bref, si vous voulez mourir vieux, ne faites rien qui risque de vous faire mourir, même pas du cyclotourisme !

Au fait, combien de morts en cyclotourisme, surement autant. Mais cela, ne sont pas des vaches à lait et pourtant quand ils circulent à plusieurs de front....

Un motard qui ne risque rien est un motard en voiture...

Voilà, la finalité !

Répondre à ce message
auteur
Fanou3

le 31 mars 2016 à 18:10

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Nos machines n’ont jamais été aussi sûres techniquement, nos équipements également et les motards sont devenus responsables et conscients. Et que nous dit-on ? Que les stats. des blessés et des tués ne sont pas significativement meilleures depuis 40 ans ?
Et bien c’est très simple en réalité, le vrai danger, c’est effectivement l’incompétence de la DSCR. Elle est seule responsable de son propre bilan et de sa politique. Il est clair que ce n’est pas grâce à elle s’il y a plus de motards attentifs et respectueux. Au contraire, si tout va mal, c’est bien grâce au contrôle technique, aux autocollants réfléchissants sur le casque, aux 100 CV, aux radars, aux bécanes ultra polluantes bientôt interdites en ville etc etc etc...Et très malheureusement, ceci fonctionne pour beaucoup trop de choses de notre société (on parlait déjà de crise et de chômage en 1974, l’incompétence n’est pas une maladie, c’est une épidémie). A force de prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas, c’est pas pchiiit que ça va faire. Tous responsables ? Non pas vraiment, ils sont coupables.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 31 mars 2016 à 15:58

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Tout à fait d’accord Gromono. La racine du mal, c’est Gérondeau et ses batards !
Je me permets d’ajouter que si on a - fort heureusement - en France une FFMC vigoureuse et qui ne s’en laisse pas conter, c’est aussi parce rarement un pays aura autant fait chier ses motards depuis 40 ans !!
Vignette à cout exorbitant, décret sur les 100 ch, pastilles sur le casque, brassard autour du bras, gilet jaune sous la selle, rétrofit à la con, interdiction des motos en CV, j’en passe et des pires, autant de projets ou de réalités qui constituent là aussi l’exception française !

Répondre à ce message
auteur
Gromono

le 31 mars 2016 à 11:58

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Salut,

en matière de sécurité routière et de motos, ce ne sont pas les motards qui sont "à la traine"... c’est la la délégation interministérielle à la sécurité routière et ses fonctionnaires. Peut-être pas tous, individuellement, mais collectivement, si !
Leur vision de la moto date de Christian Gérondeau, premier délégué à la sécurité routière à la fin des années 1970 et elle n’a pas changé depuis.
Pour eux, circuler à moto, puisque ça expose à des risques très importants (ce qui est vrai), relève d’une aberration, d’une tare comportementale, d’une dérive associale intolérable qu’il faut absolument réduire. Considérer l’individu adulte comme une personne libre de ses choix, ce n’est pas dans leur schéma. Cette liberté de choix dans son mode de déplacement que revendique le motard est un affront à ce qu’il estiment comme leur mission d’administrer et de réglementer tout et tous, sans jamais tenir compte des avis des personnes concernées elles-mêmes.
Pour eux, le citoyen est un enfant qu’il convient de "cadrer", fut-ce contre son gré. Alors, messages après messages, à l’aide de pseudo-rapports de scientifiques tous aussi motophobes, hérauts d’un prophylaxisme* social digne des films d’anticipation les plus glaçants, ils nous agonisent d’arguments culpabilisants, anxiogènes, directs ou suggestifs, menaçants ou paternalistes. La seule chose qui soit vraiment partagée entre et nous, c’est le mépris que nous leur inspirons et celui qu’ils nous inspirent en retour. Rien que ça signe l’échec de leurs politiques de sécurité routière des deux-roues, alors qu’il suffirait de peu de choses pour que nous mettions en commun leurs mandats de sécuriser les déplacements et notre expertise d’usagers.

Pourtant, si il y a un pays où les questions de sécurité routière concernant les motards est en avance, c’est bien la France... et c’est à la FFMC qu’on le doit ! C’est la FFMC qui a élevé (seule et souvent contre tous) le débat sur les infrastructures routières, la qualité et l’utilité des équipements individuels que les pères fouettards gouvernementaux s’évertuent aujourd’hui à vouloir rendre obligatoires... c’est la FFMC qui a créé un magazine d’informations comme Moto-Magazine, qui a créé l’Assurance Mutuelle des Motards, les Relais motards Calmos, les interventions de sensibilisations auprès des jeunes. Ces créations que le Pouvoir tente parfois de récupérer, ce sont les inventions réalisées des motards... jamais ces initiatives ne sont venues des gouvernements successifs, même si parfois, quelques fonctionnaires audacieux les ont soutenues et aidées.
En décryptant leurs discours lénifiants, la FFMC les exaspère et devient pour eux l’ennemi à combattre, à réduire, à écraser et tous les moyens leurs sont bons. C’est particulièrement le cas en ce moment de la part des fonctionnaires chargés de ces questions.
Ne nous laissons pas faire !

*prophylaxie : processus actif ou passif ayant pour but de prévenir l’apparition, la propagation ou l’aggravation d’une maladie.

Répondre à ce message
auteur
volupte23

le 31 mars 2016 à 11:11

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

alors là je rejoint lolo 28 fr qui à tout dit,c’est exactement ça

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 mars 2016 à 11:03

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Et en plus ils ont fait des tests sur le freinage Une moto freine moins fort qu une clio Mince on savait pas ! La difference c est le temps de reaction Si l automobiliste est entrain de consulter un des ecrans qui font maintenant partie du tableau de bord des voitures Le temps qu il trouve la pedale de frein ! Pourquoi le gouvernement en veut il autant à la moto ? Je roule à moto depuis 1969 Entre les camions de bois qui defoncent les routes et ne respectent rien ni personne et les mecs (ou nanas ) qui ont en permanence le tel colle à l oreille je me fais une chaleur au km ! Je parle meme pas du clogno qui doit etre en option ds certaines voitures

Reprenons le slogan de la FFMC Les motards ne meurent pas On les tuent !

Répondre à ce message
auteur
lolo28fr

le 31 mars 2016 à 10:51

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

C’est dommage. Ils ont l’art de gacher les messages à la DSCR. Pourtant j’adhère à l’idée de base "C’est quand on pense qu’il ne peut rien se passer" mais la suite est lamentable.
On connait tous à moto ces moments où se sent en osmose avec notre machine et la route. On se sent parfois invincibles. On se trompe alors. Mais que cest bon !!
En moto on doit être toujours vigilant, toujours sur le qui-vive, toujours prêt à parer au pire, même si le pire n’est pas toujours parable.
Et c’est fatiguant. Je fais 130 bornes par jour par tous les temps, dans les bois, sur autoroute, en ville. Je lutte contre la routine. J’ai évité ou ai été loupé par quelques chevrettes, chats, renards. En interfile je teste réglièrement les performances de mon ABS couplé. En ville je loue la maniabilité du RT pour éviter piétons et cyclistes.
Je suis devenu un vrai parano à force d’imaginer toujours le pire quand je roule. J’ai passé les 200 000 bornes en moto sans gros carton. Mon dernier crash remonte à 1996 sur le périphérique parisien. Tous les potes me considèrent comme un motard qui assure. Mais je lutte pour ne pas sombrer dans le "il ne peut rien m’arriver". C’est pour ça que l’idée de leur clip me parle.
Mais le message est faux : le pire peut se produire même quand on est parano comme moi. Etre parano conduit à réduire les prises de risques, à augmenter les marges, mais n’annule aucunement le risque de se retrouver sur un fauteuil.
En gros "Qu’on pense ou pas qu’il puisse se passer quelque chose, le pire peut se produire". Et ça en moto, vélo, voiture, autobus, train, avion, bateau. Même à pieds. Même en fauteuil roulant.
Il ferait mieux de dépenser leur (notre en fait) pognon pour entretenir les routes !!!!

Répondre à ce message
auteur
volupte23

le 31 mars 2016 à 09:39

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

bonjour,
il est vrai que les motards prennent tout sur le dos,mais effectivement si on regardait l’état des routes(et la il y a beaucoup à dire)en rase campagne on trouve souvent la boue,le fumier,etc...etc...de toute façon,le motard est un mal aimé,le motard doit anticiper sur la réaction des automobilistes il ’y a quelques temps en ville un automobiliste m’a déboité juste devant,j’aurai aimé le coincer et lui dire 2 mots entre 4 yeux.bien sur un animal qui déboite devant une moto même à faible vitesse c’est dangereux,mais ça tout le monde le sait.les gens font l’amalgame avec ce genre de situation on ne change pas les idiots.notre chère (très chère) gouvernement que fait-il devant tout ça !!! à part donner des leçons de morale et détourner notre argent,c’est quand même eux les responsables non ?j’arrète là les sueurs commencent à venir.

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 31 mars 2016 à 09:14

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Marcel, merci, tu as tout dit. Ceux qui nous incitent à la prudence sont ceux qui nous font un réseau routier délétère.... Cherchez l’erreur !

Répondre à ce message
auteur
maryy

le 31 mars 2016 à 00:25

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Sortez vos mouchoirs braves gens ! Il y a tout le patos nécessaire pour faire pleurer sur le sort de ces pauvres motards ... qui l’ont bien cherché quand même ! C’est dangereux la conduite en 2 roues ! Et pis ils font attention à rien, ils conduisent trop vite, ils se croient tout permis ces abrutis de motards et motardes.
Comme si on ne le savait pas que le 2 roues c’est plus risqué que la voiture, mais non on ne fait pas 100 fois plus attention que les autres usagers de la route.
Leurs spots c’est toujours à destination des motards, jamais pour les automobilistes, ils sont pourtant responsable de 70% des accidents des 2 roues.
J’arrête là, sinon je vais devenir grossière !!!

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 30 mars 2016 à 22:57

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Marcel, pourquoi être aussi méchant avec la DSCR ? le résultat de leur "travail" se suffit à lui-même.

De toutes façons, tant qu’ils feront des spots sans en discuter avec les représentants du public cible, il n’y a rien à esperer.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 30 mars 2016 à 22:41

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Bon, ceci dit, les gars, faut pas jouer les naïfs ! Si le motard se met en position allongée, c’est qu’il roule trop vite !!
De toutes façons, rien ne ressemble plus à un spot de la DSCR qu’une merde de chien, pardon qu’un autre spot de la DSCR.
Si un motard perd la vie sur la route, c’est que :
- c’est forcément de sa faute
- et qu’il roulait trop vite.
Ce sera jamais à cause des gravillons non signalés, des flaques de gazole sur les ronds-points, des rainurages ou ornières sur la chaussée, des rails de sécurité non doublés, des automobilistes qui téléphonent au volant.
Bref, ce spot n’est qu’une nième daube motophobe.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 30 mars 2016 à 22:19

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Enfin ! Maintenant on sait ce qui est arrivé au motard tué dans l’avant dernier spot de la DSCR... Vous vous souvenez, c’était celui où le motard demarrait en tournant la clé dans le neimann !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 mars 2016 à 22:07

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Comme chantait Renaud : la morale de cte pauv’histoire, c’est qu’faut pas trainer dans les bois, une fois passé 6 heures du soir.
On peut rencontrer des sangliers, des loubards...
Et en effet le motard n’y peut rien.

Franchement pas pédago leur spot !
Si on rencontrait des légions romaines dans leur bois, au moins on saurait qu’il faut arrêter l’alcool ou la fumette. Il y aurait vraiment un intérêt.
Rappel : 1/3 d’accident = consommation de substances ayant un effet sur la vigilance (alcool, drogue, médicaments
1/3 d’accidents = la distractions par les téléphones, gadgets à chopoter, etc...

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 30 mars 2016 à 21:25

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

et c’est quoi prendre plus de marge ? Tu fais comment quand le sanglier déboule devant toi à une distance inferieure à ta distance d’arret, voire même à la distance parcourue pendant ton temps de réaction. Dire qu’on peut prévenir l’imprévisible, c’est une vaste foutaise, et j’espère pour toi que cela ne sera pas trop grave quand tu t’en rendras compte.

Mais tu as raison, il y a aussi eu un spot à destination des automobilistes, tout aussi nul. La seule différence, c’est que le spot pour les automobilistes ne dit pas qu’ils roulaient comme des cons. Ils n’y peuvent rien à la DSCR, ils detestent tellement la moto que ça transpire dans leurs spots. Et au passage, dire qu’un motard se sent en sécurité de nuit dans une route dans les bois, c’est quand même bien nous prendre pour des crétins

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 mars 2016 à 20:52

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

Et bien personnellement je trouve ce spot pas si mal. A note que le message identique est diffusé pour les automobilistes avec des images différentes. Je roule en moto depuis plus de dix ans et j’ai toujours considéré que je dois conduire pour les autres et prévenir l’imprévisible. Résultat une seule chute à 30km/h en accompagnant des side lors d’un jumbo caritatif.... Le message est surtout que quand on se plante on trinque mais nos proches aussi. Quand à l’éternelle rengaine du c’est de la faute au autres, une étude récente de l’Iffstar prouve que le motard n’est pas responsable de 70% des accidents en collision mais qu’il aurait pu l’éviter dans 80% des cas.... Donc oui n’oublions pas qu’il y a un danger à rouler sur nos deux roues et prenons plus de marge que dans nos carrosses....

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 30 mars 2016 à 20:39

Campagne « Perte de contrôle » : les motards à la traîne…

« La majorité des accidents à moto se produit lorsque le motard se sent en confiance, de jour, par beau temps et en rase campagne » : bah non, c’est pas que le motard se sent plus en confiance, c’est juste...que c’est dans ce contexte qu’il y a le plus de motards. Car faut bien l’admettre, se tuer dans les bouchons, c’est pas très facile (c’est d’ailleurs pour cela que la circulation interfile n’est pas un problème). Et pour se tuer sur la neige, faut déjà oser la sortir la moto. Bref, rien de nouveau à la DSCR, ils se complaisent dans leur nullitude (en 40 ans, les bons spots se comptent sur les doigts d’une main) et ça aussi c’est un vrai drame.

Répondre à ce message