Sujet

David Anser
le 14 juin 2016 à 10:35

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Le patron « Europe » de Zero Motorcycles a accordé une interview à Motomag.com lors de la présentation des dernières motos électriques produites par la marque. Et livre une analyse du marché des deux-roues... alternative.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 16 juin 2016 à 11:20

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

c’est vrai que le thermique, on laisse une planète polluée à nos enfants. Alors qu’avec l’électricité nucléaire, on laisse une planète polluée à un millier de générations, c’est quand même nettement mieux.
Quant aux énergies renouvelables, il suffit de voir ce qui se passe en Allemagne : explosion des tarifs d’électricité, et des rejets de CO2 et de particules grâce aux centrales à charbon. Sacré progrès...

Répondre à ce message
auteur
Dlbz

le 16 juin 2016 à 10:52

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Je ne réponds pas directement à l’article, mais à un commentaire qui fait le lien entre "moteurs thermiques" et "laisser une planète polluée à nos enfants".

Même si à la base je suis d’accord, en fait je me suis fait une réflexion : Le pétrole est dispo, il suffit de le pomper pour avoir de l’énergie. Si nous (les pays riches) on décide d’en utiliser moins, ok pourquoi pas, mais ce pétrole restera une réserve d’énergie peu couteuse et facile pour tous les pays pauvres et/ou émergents. Ils l’utiliseront, jusque la dernière goutte, sauf si on les y contraint en leur volant ou en leur balançant à nouveau des bombes sur la tronche.
Tout ce CO2 actuellement enterré sera inévitablement relaché dans l’atmosphère, dans sa totalité, que ça soit par eux ou par nous. Si c’est par nous, ça sera fait peut-être de manière un peu plus propre, sauf nouvelle dérogation préfectorale hypocrite de type "je certifie de l’usine de Monsieur untel n’est pas polluante, elle peut continuer son activité en l’état, circulez y’a rien à voir".

Donc bon, oui les trucs électriques c’est bien, car ça ne pollue pas sur place : La ville où le truc circule est plus respirable. Mais d’une part l’électricité faut la produire, et d’autre part ce CO2 que vous ne rejetez pas si vous remplissez votre moto avec de l’energie renouvelable (on peut rêver), il sera quand même rejeté par un pays émergent. Vous ne changez rien au climat, car tout le monde sur terre veut vivre, se développer, partir en vacances, avoir des grandes maisons propres et confortables, naviguer sur internet, etc. Pour ça, faut de l’énergie. Plein.
Pour l’avoir, ils vont commencer par utiliser tout le pétrole.

Par contre, si cette "mode" des véhicules électriques pouvait motiver le financement de R&D sur du renouvelable propre, plus attractif que le pétrole pour tout le monde, alors là oui, ça pourrait être une partie de la solution. L’Arabie et le Qatar se laisseront-ils faire ? Vont-ils se laisser ruiner sans réagir ?

Répondre à ce message
auteur
Ricky

le 15 juin 2016 à 19:11

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Elle porte bien son nom en tout cas !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 juin 2016 à 19:19

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Il est bien gentil le monsieur, il oublie juste qu’une batterie Lithium a une durée de vie limitée en nombre de cycle. Un cycle étant une charge et une décharge. La technologie employée chez Zero comme chez la plupart des constructeurs de véhicules limite à environ 2000 cycles la bonne utilisation de la batterie. Le prix de la batterie seul en pièce de rechange est surement à un coup exorbitant, pas loin du tiers du prix de la moto....

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 14 juin 2016 à 13:20

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Si ma mémoire est bonne, la voiture électrique a existé avant la voiture à moteur thermique. Et pourtant, la première n’a jamais vraiment percé. En plus d’un siècle et demi, aucun inventeur de génie n’a réussi à lui faire remonter ses handicaps de naissance : très faible autonomie et temps de recharge exorbitant.

Il y a 20 ans, sous Jospin/Voynet, on a eu droit aux mêmes envolées lyriques sur le véhicule électrique. En pure perte. Les problèmes de l’électrique sont les mêmes aujourd’hui, qu’il y a 20 ans ou 150 ans.

L’électrique n’est viable qu’en secours, comme sur les hybrides, de préférence rechargeables. Ca, c’est valable sur les véhicules où le facteur poids reste secondaire, comme sur des berlines. Sur des motos, il en va autrement. Et quelle que soit la force de la pensée unique sur l’électrique et la pollution dans les villes, la réalité physique - et le porte-feuille du consommateur finissent toujours par avoir raison.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 14 juin 2016 à 12:43

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

en langage courant, ça veut dire : "nos motos sont invendables car hors de prix et avec trop de contraintes. Les batteries ne seront jamais abordables (300000 km pour amortir le surcout). notre seul espoir est que les politiques continuent à pourrir la vie des gens au profit de l’idéologie bidon affirmant que l’electricité est une énergie propre. En attendant, on vend 4 motos par an, mais on veut pas le dire pour le pas effrayer les investisseurs"

PS : y’a 5 ans, on nous disait que le pétrole ne descendrait plus jamais sous les 100$...

PS 2 : le Danemark commence à faire machine sur l’electricité "propre" : http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/danemark-quand-l-energie-renouvelable-devient-trop-couteuse_1423913.html

Répondre à ce message
auteur
paulovox35

le 14 juin 2016 à 12:27

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

a terme le thermique est condamné.
Voulons nous laisser à nos enfant une planète "archi polluée.
pour le moment l’électrique est une fausse bonne solution polluante (matériaux batterie et centrale nucléaire)
vive le vélo (humour)

Répondre à ce message
auteur
astérix

le 14 juin 2016 à 11:42

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Nos politiques aujourd’hui font tout pour faire disparaître les deux roues thermique sur tous nos intégriste PS par contre ils ne font aucun effort pour aider les gens à passer au véhicule électrique vu que les deux roues ne sont pas subventionné par l’État je pense plutôt que la politique en France est de faire disparaître le deux roues . Ce gouvernement prône la mixité sauf pour les deux-roues où on ne fait qu’un matraquage et une discrimination permanent à longueur d’année.

Répondre à ce message
auteur
Flakes

le 14 juin 2016 à 11:19

« Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

L’interview souligne bien les raisons pour lesquelles il (m’)est difficile d’imaginer acheter une Zero... Malgré de nombreux atouts, le prix est prohibitif et l’évolution dans ce domaine est telle que je m’imagine attendre encore de longues années avant de m’y intéresser vraiment :D

Répondre à ce message