Sujet

David Anser
le 20 juillet 2016 à 15:41

Des Québécois planchent sur une caravane moto

La caravane présente de nombreux avantages pour qui aime tailler la route sans être freiné par la question de l’hébergement. Reste que, jusqu’à présent, c’était caravane ou moto. Un dilemme auquel un couple de Québécois vient de mettre un terme avec la i-Goutte.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 5 janvier 2017 à 11:11

Des Québécois planchent sur une caravane moto

Ce n’est pas parce qu’il y a une législation imbécile en france qu(il faut condamner ce genre de projet ! Rien n’est plus triste
que des hordes de bécanes toutes strictement semblables ! Pour ma part , je roule souvent avec une remorque et c’est bien
plus sécurisant qu’un chargement haut placé et cela permet d’emmener un certain confort pour mes vieux os .
Alors oui , je suis souvent hors la loi (suivant la charge que je transporte) mais il y en a marre de ce pays ou le moindre
changement de la moto ( je roule avec un pneu de bagnole à l’arrière 80€ pour plus de 40 000km et pneu M+S) te classe
parmi les grands délinquants pire que les djihadistes !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 décembre 2016 à 17:51

Des Québécois planchent sur une caravane moto

Bah franchement même derrière mon side, ça ne me dirait rien du tout, j’ai pas le permis P.L et plus sérieusement, il y a dans notre beau pays suffisamment d’offre en chambres et tables d’hôtes et autre gîtes, on y rencontre le plus souvent des gens charmants, mais bon chacun son trip...

Eric.

Répondre à ce message
auteur
Rapeh

le 4 décembre 2016 à 13:09

Des Québécois planchent sur une caravane moto

Pour ma part et en réaction à l’article :
Pour tracter nous avons des repères sur notre Carte Grise, ou CG, les infos PV, PTAC, PTRA et autres nous intérressent.....
PV poids à vide
PTCA poids en charge autorisé = poids a vide + oids des passagers et poids des bagages maxi autorisé.
PTRA = PTCA+ poids tractable.........................

souvent le même donc pas le droit de tracter à mon grand désespoir............
Rares sont les motos qui ont le droit de tracter........... Il faut voir avec les lourdes GT qui ne sont pas forcément mon style.....

Je roule en DUO avec la tente et tout ce qui faut (sac, réchaud, matelas, avec une super moto la 650DL Vtrom il ne manque que la remorque mais je suis déjà en surcharge............... Sic

Avez vous des solutions ?

Répondre à ce message
auteur
phil03

le 21 juillet 2016 à 10:27

Des Québécois planchent sur une caravane moto

okkkkk on n est plus " freiné" par l hebergement ,,,,,, on est freiné tout le temps par la caravane ,,,,,,,, et puis les lignes droite de 400 kms c est ok au canada ou usa ,,,, mais en auvergne ca existe pas ( a part l autoroute)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 juillet 2016 à 09:50

Des Québécois planchent sur une caravane moto

Beau projet ! Et bravo aux concepteurs pour être allé si loin dans la réalisation. Mais ils ont la chance d’être Canadiens pour pouvoir homologuer la bête !
Je me rappelle avoir eu une idée similaire, et j’ai regardé les réglementations françaises avant d’attaquer quoi que ce soit (c’est toujours par là qu’il faut commencer un projet dans notre pays de "liberté"). En France, le poids total autorisé en charge d’une remorque moto, c’est 80 kg si j’ai bonne mémoire. Sans même parler d’éléments de confort, ce poids est difficile à atteindre si on reste dans des matériaux abordables et avec des profilés standards. Je pense qu’il faut réaliser un chassis-coque en carbone avec des formes étudiées par simulation 3D pour optimiser ce point. A développer...
Mais c’est pas tout. Car évidemment pour des raisons de sécurité, notamment en montagne, cet engin doit être auto-freiné comme une caravane classique, et ce dispositif représente du poids supplémentaire.
Un autre points qui n’est pas négligeable, c’est le profil latéral. Ayant dans le temps pratiqué le caravaning, je sais par expérience que le vent latéral générait des comportements qui se transmettaient à la voiture via la flèche (bah oui, j’avais une Fiesta de 900 kg). Je sens mal le fait de croiser un poids lourds sur une nationale avec une "voile" derrière ma moto, et qui risque de m’envoyer dans le décor.
Et donc, même si on règle tous les soucis parasites, le coût d’un tel engin va-t-il justifier l’achat ? N’est-il pas plus judicieux d’avoir une simple remorque pour s’arrêter à l’hotel ou pour trimballer une petite guitoune ?

Répondre à ce message
auteur
Motorman

le 21 juillet 2016 à 08:18

Des Québécois planchent sur une caravane moto

C’est aussi oublier que pour pouvoir tracter, il faut en avoir le droit.

Si de nombreux trikes sont homologuées pour pouvoir tracter, ce n’est pas le cas pour les motos.

Si j’ai un conseil à leur donner, qu’ils commencent pas ça, avant de se lancer sur le marché français.

C’est aussi un bon sujet pour la rédaction, car il y a de nombreux motards qui tractent sans savoir qu’ils n’en ont pas le droit...

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 20 juillet 2016 à 19:11

Des Québécois planchent sur une caravane moto

"pour répondre notamment à la demande du marché français."

Parce qu’il y a une demande du marché français pour ce genre de truc ???
Misère , on va encore bien se marrer sur les routes de cols .....

Répondre à ce message
auteur
Ternet

le 20 juillet 2016 à 17:43

Des Québécois planchent sur une caravane moto

Drôle d’idée. Autant rouler dans un camping-car décapotable.

Répondre à ce message