Sujet

Jean-Pierre
le 21 septembre 2016 à 17:54

Essai Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

La marque française Mash propose, sur la base de son monocylindre 400 Five Hundred, un café-racer dans la plus pure tradition seventies avec une tête de fourche effilée et un dosseret de selle arrondi. Fine, basse, légère et de puissance modeste, elle invite au plaisir sur les petites routes de nos campagnes.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 23 septembre 2016 à 13:53

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

Il y a des copies chinoises de moteurs japonais qui offrent un peu plus de performances : http://www.asiawing-france.fr/lx-450-super-motard/
Je ne suis pas sur que les moteurs soient beaucoup plus chers vu les prix des machines et leur équipement (parce la mash elle est mimi tout plein mais très retro tout de même niveau matos)

Répondre à ce message
auteur
phil03

le 22 septembre 2016 à 16:30

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

donc on a plus qu a attendre 2018 pour la sortie de la Royale enfield en 750,,,,, et la ,,, si c est pas QUE du marketing ,,, il se pourait que je fasse un cheque

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 22 septembre 2016 à 13:18

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

Phil :

>> Il leur serait préférable d acheter des moteurs d’occase qui sont légions et de les reconditionner <<

Je ne pense pas que ce soit possible légalement... Un moulin reconditionné reste considéré comme de l’occasion... Quelle serait la procédure obligatoire d’homologation par les Mines du modèle ?

Comme toi je regrette de ne pas trouver d’équivalent actuel de la B.S.A. D.B.D.-34 Gold Star ou de la Velocette Thruxton (modernisée toutefois notamment par la présence d’une injection réglant les problèmes de "noyade" du moteur par l’énorme carbu Amal, d’un allumage électronique pour éviter les dérèglements permanents des vis platinées et... pour des raisons personnelles qui m’interdisent de kicker désormais, d’un démarreur électrique)...

Avec les 41 Bhp (31Kw) pour 180 Kg à sec, et 180Km/h en pointe de l’originelle, un machine du style de la Velocette Thruxton, modernisée sur le plan technique me paraît être exactement à l’image ce qui permettrait de s’amuser avec un max de plaisir dans le régal des routes à virolos chères aux vrais motard... à condition que le prix reste abordable...

Les souvenirs d’une Vee-line (la version carénée) prêtée par un pote au début des années 70 et des bourres sur les petites routes contre les Kawasaki tri-cylindres deux temps à la mode (500 puis 750) se terminant immanquablement par la défaite "honteuse" de ces dernières (partie cycle en chewing-gum et pas de frein) et la tronche de leurs propriétaires pensant dominer tout le monde restent dans ma mémoire comme des moments de pure joie...

Mais pour moi le seul espoir reste que Mash arrive à un niveau tel qu’il puisse produire ou modifier les moteurs de ses machines ici, en France.

FPW

Répondre à ce message
auteur
phil03

le 22 septembre 2016 à 12:00

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

je suis ok avec ces arguments mais dans la vraie vie ,,,, qui va mettre 5000 euros pour ce 400 alors qu une transformation d un 600 xte coute bcp bcp moins cher pour ++++ de plaisir ,,,, et a y reflechir ,,, par rapport a leur volume de vente en France ,,, il leur serait preferable d acheter des moteurs d occase qui sont legions et de les reconditionner

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 22 septembre 2016 à 11:50

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

Phil,

Simplement parce que les moulins utilisés et produits sous licence en Chine sont là bas en production courante et certainement utilisés sur des machines qui ne sont pas exportés ici et ne sont pas des Mash...

La licence de production du moteur que tu suggères d’utiliser n’intéresserait pas les industriels chinois parce trop chère en regard de celles qu’ils peuvent obtenir des japonais sur des moteurs dépassés et plus utilisés au Japon et qui répondent aux marchés qu’ils traitent (bien plus vaste que Mash)... Pour qu’ils acceptent de produire seulement pour Mash le 600 que tu suggères il faudrait que Mash accepte de payer les moulbifs nettement plus cher et donc de vendre bien plus cher en France ses bécanes pour conserver ses marges...

Mash n’est pas - comme toute société à but lucratif - une institution de bienfaisance, alors ils ont choisi une stratégie de prix très abordables sur le marché avec des prestations acceptables tout en diminuant les coûts au maximum mais certainement pas au prix de diminuer leurs marges...

FPW

Répondre à ce message
auteur
phil03

le 22 septembre 2016 à 11:38

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

merci ,,, mais etant donné que ces models doivent etre destinés a l export je vois pas pourquoi ils mettent pas un autre moulin ???? je doute que ce soit une question de couts ,,,,

cdlt

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 22 septembre 2016 à 11:03

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

Phil 03

Bonne suggestion, malheureusement Mash n’utilise que des moteurs de conception ancienne et d’origine japonaise mais fabriqués sous licence en Chine... Ces moteurs "populaires" au Japon lors de leur sortie correspondent aux limites de cylindrée de la réglementation nippone entre le simple permis et un permis "grosse cylindrée" paraît-il très difficile à obtenir - ce qui explique l’utilisation d’un 400cc et même pas d’un 500cc comme "haut de gamme" de Mash...

A mon avis tout ce qu’on peut espérer c’est que la marque "statutairement française" ait suffisamment de succès pour que les moulins ne soient plus que partiellement fabriqués en Chine et que certaines pièces (culasses, piston, injection, par exemple) soient fabriquées en France pour augmenter la cylindrée et la puissance et donner un peu de "peps" aux machines sans trop exagérer les prix...

FPW

Répondre à ce message
auteur
phil03

le 22 septembre 2016 à 09:45

Mash TT40 Café Racer : le sport à la cool

ca aurai pas ete plus simple et convaicant de mettre au moins un moteur de 600 xte ????

Répondre à ce message