Sujet

David Anser
le 17 juillet à 15:54

La Norvège taxe lourdement les motos

Depuis le 1er juillet 2017, le gouvernement norvégien prend en compte le taux d’émission de CO2 pour établir le montant de la taxe à acquitter lors de l’achat d’un véhicule neuf. Pour certaines motos, cela se traduit par une augmentation de plusieurs milliers d’euros de leur prix de vente.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 20 juillet à 10:50

La Norvège taxe lourdement les motos

Bingo,c’est bien la premiere fois que je te vois aussi bisounours

Quand Hulot parle de suppression de l’essence et du diesel, c’est parce que c’est ce qui existe actuellement, mais il veut bien la suppression TOTALE du thermique. Car à gaz ou aux agro-carburants, c’est un peu moins mauvais (et encore...), mais un peu seulement.
Quant à dire que ça ne concerne que la vente, à ton avis, si on interdit la vente, il faudra combien de temps pour que les stations service disparaissent ? Certes, tu auras toujours ta vieille petoire essence...mais plus de carburant pour mettre dedans. Ou à un tarif délirant, parce que ce sera un produit vendu en petites quantités.
Enfin, pour la moto electrique, on attend toujours celle qui ne met pas 2h à recharger. Et si on passe tout le parc à l’electrique, les reserves de lithium vont s’épuiser avant celles de petrole. Donc le prix des batteries (et des véhicules) va exploser. Retour à la case départ...

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8333130-le-prix-du-lithium-devrait-poursuivre-sa-folle-croissance-en-2017.html

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 20 juillet à 10:39

La Norvège taxe lourdement les motos

Encore une fois, il n’est pas tenue compte de la pollution EFFECTIVEMENT émise, celle véritablement produite "sur le terrain". On se contente des chiffres, voire de simulations, et on prend des décisions débiles. Certes la Norvège ne rigole pas avec ça, mais il semble que la stupidité technocratique ne soit pas notre privilège franco-français.
.
Combien de motos en circulation ? Combien de mois permettant la circulation ? Kilométrage annuel moyen parcouru ? Zones de circulation ? Types de polluants émis ?
.
En se posant ces questions avec du recul, on voit bien qu’il vaut mieux 10.000 motards faisant à peine 5.000 km par an dans les campagnes et les montagnes, que 5.000 véhicules Diesel faisant 20.000 à 30.000 km/an dont 70% en ville en se trainant dans les bouchons.
.
Mais pour faire comprendre ça, il faudrait l’insérer dans les tronches avec un pied de biche...

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 19 juillet à 00:48

La Norvège taxe lourdement les motos

Sur l’autre sujet, il convient de ne pas se faire plus de bile que nécessaire. Les annonces de Mr Hulot visent la vente (et pas l’usage) de moteur à essence et gazole, à l’horizon 2040. Pas nécessairement le moteur thermique, qui peut carburer au gaz ou aux agro-carburants. Le moteur thermique n’a pas dit son dernier mot. Et quand bien même, il restera toujours les motos électriques !
La pratique de la moto n’est absolument pas menacée par la question environnementale ; elle l’est essentiellement par la question sécuritaire - suivez mon regard !

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 19 juillet à 00:40

La Norvège taxe lourdement les motos

D’accord avec 3speed : sur le dossier ZCR, la fronde motarde s’est organisée bien en amont. Et si sur Paris, en raison d’une intransigeance toute asinienne, la bêtise l’a emporté, dans d’autres métropoles, les motards ont obtenu la promesse que les deux-roues ne seraient pas concernés, puisque ce type de disposition est rendu possible par les textes. Très rapidement, la province a compris que son tour viendrait si elle ne se mobilisait pas.

Répondre à ce message
auteur
3speed

le 18 juillet à 21:24

La Norvège taxe lourdement les motos

Et pourtant la FFMC s’est mobilisé sur le sujet avant que la première ZCR se mette en place à Paris (la FFMC PPC a alerté les motards et les usagers de la route sur le sujet dès 2015).
Et dans les départements, les mobilisations anti-ZCR n’ont pas attiré autant de monde qu’il aurait fallu. Hélas ...

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 18 juillet à 14:30

La Norvège taxe lourdement les motos

C’est pourtant simple à comprendre : on a laissé passer les ZCR en n’y réagissant pas à temps, justement parce que le motard "s’en fout" quand il n’est pas directement concerné (en deux mots)... L’étape suivante, l’interdiction pure et simple des véhicules polluants, sonnera le glas de la moto si personne ne s’en préoccupe (Cf plus haut, le motard n’est pas directement concerné puisque c’est prévu pour dans 10-15-20 ans...)), donc les constructeurs ont tout intérêt à s’y mettre sous peine de voir crever leur poule aux œufs de moins en moins d’or. Et quand ce sera interdit, ce forum aura cessé d’exister depuis longtemps, je vous en fiche mon billet ! Du coup, l’ex-motard pleurera seul dans son coin sur sa passion-liberté perdue... Eh oui, faut se bouger le c... maintenant, constructeurs comme motards "lambda" !

Répondre à ce message
auteur
Dlbz

le 18 juillet à 14:06

La Norvège taxe lourdement les motos

Je ne vois pas trop pourquoi les constructeurs dépenseraient des centaines de milliers, voir des millions d’euros, en R&D, pour diminuer la conso des motos alors que les motards s’en fichent royalement.

Et des motos à faible consommation, y’en a. Par exemple la gamme NC750 chez Honda, qui fait entre 3 et 4L/100 hors voies rapides (et même entre 3.0 et 3.5 en respectant les limitations), la CB500 chez Honda qui consomme un poil plus, la SV650 (dernier modèle) qui consomme dans les 4L/100, la Vulcan S qui fait du 3.9L/100 hors voies rapides, etc. Mais bon les gens veulent une moto qui accélère comme une voiture de 450 cheveaux sinon "c’est un veau". Qu’ils assument leurs choix... Et les constructeurs, eux, voient bien ce qui se vend ou ne se vend pas, et ne sont pas là pour perdre du fric.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 17 juillet à 23:50

La Norvège taxe lourdement les motos

tout à fait d’accord ludo sur la consommation des motos. Surtout que même à puissance equivalente, on constate des écarts de 10 à 20% entre 2 motos de marques différentes. Encore faudrait-il que l’acheteur s’en préoccupe.
Et quand on voit des motos avec des moteurs plus gros que ceux des voitures, y’a de quoi s’interroger.
petit bemol quand meme, des voitures essence qui consomment 4 à 5L en conditions réelles, il ne doit pas y en avoir des masses.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 17 juillet à 22:49

La Norvège taxe lourdement les motos

Et la norme Euro4 alors , elle sert à quoi ?
Et si l’exploitation des terres rares se faisait en Norvège , le gouvernement serait-il aussi "vertueux" avec la propulsion électrique ?
Et si les constructeurs se décidaient ENFIN à se sortir les doigts du ...nez pour faire des motos -un peu - moins puissantes (qui exploite 160 cv pour 250 kgs sur la route ?) ET tout aussi sympas ET moins gourmandes ???
N’importe quel moteur classique de bagnole consomme entre 4 et 5 litres pour un poids roulant 4 à 5 fois plus important ....
Doit bien y avoir moyen de moyenner pour un moto fun et sobre ....

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 17 juillet à 19:02

La Norvège taxe lourdement les motos

Hum ! Je ne pense pas que la Norvège souhaite discréditer la moto, ou utiliser l’argument financier pour interdire l’achat de gros cubes. Ce pays n’est pas aussi vicieux que le notre quand il a institué la vignette, interdit les motos de plus de 100 chevaux, ou complexifié l’accès au permis A.
La Norvège ne fait qu’exporter au deux-roues un système de taxation qu’elle a déjà mis en place pour les 4-roues pour le développement de l’électrique au détriment du moteur à essence. Ce qui en fait aujourd’hui un des pays champions de l’automobile électrique.
On peut simplement déplorer que le ratio taxe/prix du véhicule soit plus élevé pour le deux-roues que pour la voiture, 40 % d’un côté contre environ 20 % de l’autre. Rageant quand en moyenne, dans des conditions normales d’utilisation, le 2-roues consomme moins que son équivalent 4-roues. Voilà la véritable injustice. Sur le fond, on est hélas obligé de constater que les constructeurs moto, soumis à aucune contrainte dans ce domaine n’ont pas fait beaucoup d’efforts pour réduire la consommation de nos motos. Honda reste pour l’instant un cas très isolé.

Répondre à ce message
Publicité