Sujet
auteur
le 29 mars à 14:47

La FFMC pointe l’incohérence de la Sécurité Routière sur l’accidentalité de février 2019

Alors qu’Emmanuel Barbe fait le tour des médias pour expliquer que la hausse de la mortalité constatée sur le début de l’année 2019 est due aux dégradations affectant les radars automatiques, la FFMC apporte un contrepoint dont la Sécurité routière pourrait tirer quelques enseignements.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
jcf

le 1er avril à 15:34

La FFMC pointe l’incohérence de la Sécurité Routière sur l’accidentalité de février 2019

Et bien sûr, le fait que février 2018 a été exceptionnellement mauvais (http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/bilans-climatiques/bilan-2018/hiver-2017-2018#) et qu’il a fait au moins 10°C de plus cet année n’a évidemment eu aucune influence !
(par exemple : augmentation de l’accidentologie des 2 roues proportionnelle au temps supplémentaire passé hors du garage, ne serait que parce que plus on roule plus on risque de croiser un inattentif focalisé sur l’écran de son portable ...)

Répondre à ce message