Sujet

Axel
le 29 mai 2019 à 14:40

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

Depuis 15 ans, la BMW R 1200 RT règne sur le segment de la GT suréquipée, et les tentatives de la concurrence n’y ont rien changé... Évoluant au fil des millésimes, la « douze cents » avait atteint une sorte de perfection, mais il faut croire que chez BMW « mieux n’est jamais assez ! »

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 27 octobre 2019 à 09:59

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

En même temps, la concurrente de la 1250RT, c’est les pan et fjr, pas la goldwing...

Répondre à ce message
auteur
Christian de BXL

le 27 octobre 2019 à 08:28

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

Bonjour à tous,
Dans l’article il est fait mention d’un prix >24.000€. Oui en full option mais de base on est à <20.000€ et la moto est fantastique. Il faut quand même réfréchir à l’utilité des options proposées. Elles sont agréables mais loin d’être indispensables. Quand au soit disant prix de revente, je n’achète pas une moto pour la revendre mais pour l’utiliser. De toute façon, dans notre société actuelle, ce qui sort du concessionnaire aujourd’hui n’aura quasiment presque plus de valeur dans quelques années. Le raisonnement est identique pour les motos ou les voitures. C’est un argument de pur marketing.
Il est de bon ton de critiquer BMW pour ses prix et leur image élitiste et bourge, mais ce sont quand même des motos bien foutues. Je viens de remiser au fond du garage ma R1100RT de l’an 2000. 19 ans de pur plaisir à sillonner les routes d’Europe avec mon épouse. Au retour d’un voyage dans les Dolomites avec la nouvelle 1250 RT, je ne peux qu’aprécier les qualités de la bête.
En outre, la gammes de GT se réduit de plus en plus. Si vous voulez voyager à deux, confortablement avec des bagages il ne reste plus grand chose. Une Harley ? Il faut aimer le style et les prix sont bien plus élevés. Une Gold, bof, un navire énorme mais peu de capacité d’emport et également des prix exorbitant.
Cordialement

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 30 mai 2019 à 10:19

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

J’aurais aimé une petite allusion comparative pour savoir comment elle se situe face à la nouvelle 1800 Goldwing de base. Car question tarif, cette dernière la survole largement, encore plus pour les versions "équipées" où là on atteint le revenu brut moyen français (ce qui signifie qu’elle coute 16 mois de salaire net, au lieu de 10 pour la BMW).

Répondre à ce message
auteur
Brubru69002

le 30 mai 2019 à 07:11

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

Bonjour,

Vous faites allusion à la R 1150 RT et émettez de ce fait un léger doute sur la marque.
Je possède cette moto depuis 2001 et l’ai bien heureusement complétée par une K 1600 GT et une R 1250 RT.

J’ai adoré cette moto car à l’époque c’était un sacré engin. De plus, il faut bien le reconnaitre, avoir la même moto des gendarmes ou de la police était un plus !
Mais force est de reconnaître qu’aujourd’hui cet outil est totalement dépassé.
J’ai parfois le sentiment de conduire (non sans une certaine nostalgie) un bon vieux tracteur :
- boite mal étagée,
- reprises poussives,
- vitesses qui claquent dans un bruit inquiétant,
- bruit d’échappement étrange qui fait glousser mes grands enfants adeptes de zinzins vrombissants !
- ABS très étrange qui semble ruer dans les brancards des lors qu’il n’est pas « d’humeur » !

Et pourtant à l’époque, l’engin tenait le haut du pavé....

Mais la bête est attachante sur route comme en ville et se laisse finalement dompter sans rechigner.
Que dire de sa maniabilité en toutes circonstances. Des les premiers kilomètres/heures atteints, elle devient un véritable vélo...

Bien sur elle est aujourd’hui ridicule face à la K et son 6 cylindres et obsolète face à la R 1200 RT et bien sûr la R 1250 RT.
Mais quel bijou ! La mienne a maintenant près de 20 ans, fraiche comme un gardon, sans la moindre rayure, et pour rien au monde je ne l’abandonnerai. C’est un salon roulant si on la flatte un peu et si on sait menager sa susceptibilité !!!!!

Lorsque mes deux garçons me rejoignent le temps d’un weekend, ils ont appris à apprécier l’outils et force est de constater que « Harley Davidsonniste invertébrés « , ils ont été conquis par cette marque de papys et roulent depuis en.... R 1250 GS et XR 1000 !

Bonne route à vous !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 mai 2019 à 21:24

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

je suis un peu étonné de vous lire toujours dithyrambique sur les BMW moi qui en ai acheté une (R1150RT) et qui ai essayé une 1300FJR je préfère la japonaise de loin que je trouve plus douce, plus confortable, moins lourde, donc plus maniable. on m’avait vanté le centre de gravité mais j’ai surtout ressenti un train avant lourd.... et pour couronner le tout le prix de l’entretien qui est ....stratosphérique ?!
Matt

Répondre à ce message
auteur
paulovox35

le 29 mai 2019 à 20:05

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

bonjour
Vu le prix stratophérique et le coût d’utilisation je me pose une question
comment faisait le motard pour voyager les décennies passées ?
à méditer
l’important n’est pas le bout du chemin l’important c’est le chemin
un lien rafraichissant :
https://www.motards-en-voyage.com/essais-de-motos/essais-longue-duree/169-honda-cb-500-x-la-petite-africa-twin?showall=&start=4

Répondre à ce message
auteur
PIERRE

le 29 mai 2019 à 18:56

Essai BMW R 1250 RT : au sommet !

Pourrais-je avoir accès au numéro spécial de la CB 750, 50e anniversaire ?
Avec mes remerciements.
Pierre GOTTHOLD

Répondre à ce message