Sujet

Anonyme
le 19 août à 14:49

Les hôtesses se mobilisent contre les comportements déplacés lors des salons

Le 27 juillet, Alice C, hôtesse d’accueil, a créé un compte Twitter intitulé « Pas ta potiche », ayant pour but de rassembler les témoignages des hôtesses, fréquemment exposées à des remarques dégradantes et sexistes ou même à des agressions sexuelles dans le cadre de leur travail. Une pétition a été lancée le 13 août à destination du gouvernement.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
paulovox35

le 20 août à 21:32

Les hôtesses se mobilisent contre les comportements déplacés lors des salons

entièrement d’accord avec toi rr
par contre fred excuses moi mais je suis en désaccord avec toi NUL

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 20 août à 09:23

Les hôtesses se mobilisent contre les comportements déplacés lors des salons

j’adore l’hyprocrisie de ce "combat". Evidemment elles n’ont pas à subir des agressions sexuelles ou à entendre des remarque dégradantes (encore faut-il s’entendre sur ce qui est "dégrandant"). Mais ok les filles potiches ne servent à rien. Donc madame Alice C, on va supprimer ton emploi et t’as plus qu’à en trouver un où tu mettras à contribution ton intellect. ça tombe bien, y’a plein de domaines où la recherche patine dans la semoule...

Répondre à ce message
auteur
RR

le 19 août à 19:30

Les hôtesses se mobilisent contre les comportements déplacés lors des salons

Merci Motomag pour cet article. C’est courageux.
Ouai raz le bol de voir des filles tenter de me vendre du bonheur dans divers salons ou publicités.

Une fois à un salon Broadcast Pro à Paris une fille lascive avec un accent des pays de l’est m’aborde : "Bonjour, est-ce que vous voulez du stockage ?". Tout juste si elle a pas tenté de m’étouffer avec ses nibards -> Elle tentait de vendre des produits Huawei.

Et puis cette publicité pour une moto MV Agusta : https://youtu.be/b7vkd8GIfX4 que je trouve particulièrement déplacée et bien évidemment ouverte aux commentaires à la con sur Youtube. En 2019, faire de la publicité comme çà... Éclairer l’entre-jambe d’une fille a poil avec le phare d’une moto, pauvre fille qui mime l’orgasme sur une meule italienne, c’est vraiment prouver que la ligne décisionnelle de cette entreprise est infestée de gros porcs.

Est-il utile de rappeler que ce qui se passe sur le lieu de travail est de la responsabilité de l’employeur ?

Bref les filles battez-vous, et sachez qu’il y’a des mecs qui vous soutiennent à 100% dans ce combat.

Répondre à ce message
auteur
4sStylZ

le 19 août à 17:29

Les hôtesses se mobilisent contre les comportements déplacés lors des salons

Si au moins les hôtesses étaient capable de nous parler de la moto…

Répondre à ce message
auteur
Nikopol

le 19 août à 16:12

Les hôtesses se mobilisent contre les comportements déplacés lors des salons

Et si, tout simplement, on arrêtait de se servir des femmes comme potiches dans les salons et autres événements ? J’aime les jolies filles, j’aime les jolies motos, mais je n’ai jamais compris la nécessité d’associer les deux lors d’un salon par exemple : comme si le fait de poser une fille en tenue sexy à côté d’une moto (d’une bagnole, d’un bateau, d’un paquet de lessive) allait mieux faire vendre celle-ci. C’est l’image et par extension la condition de la femme qui sont en jeu. On est au XXIe siècle, bordel, et la femme n’est pas un objet !

Répondre à ce message