Sujet

Anonyme
le 10 mars à 18:02

Remplacer son moteur thermique par un moteur électrique : bientôt possible en France

De l’automobile au camion en passant par le 2-roues, un arrêté autoriserait la conversion d’un moteur thermique vers l’électrique dès le printemps prochain.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
L'ours

le 15 mars à 22:54

Remplacer son moteur thermique par un moteur électrique : bientôt possible en France

Le véhicule qui pollue le moins, est celui que l’on a déjà !
https://www.ted.com/talks/lucien_willemin_pourquoi_garder_sa_vieille_voiture_pollue_moins_qu_acheter_une_neuve
... ... ...

Répondre à ce message
auteur
Nikopol

le 11 mars à 01:08

Remplacer son moteur thermique par un moteur électrique : bientôt possible en France

Et allez, de la pub pour le green washing par mon magazine moto préféré ! Le véhicule électrique en est l’exemple parfait (du green washing) : ça ne fait que changer la nature de la pollution et la déplacer, mais ça n’a absolument rien d’écologique. Outre la pollution générée par la construction des batteries et la peine qu’on a à les recycler (sans parler des conditions de travail inhumaines des hommes, femmes et enfants qui extraient les métaux rares et autres matériaux nécessaires à leur construction), je rappelle que l’électricité est produite soit à base d’énergie fossile, soit à base de nucléaire (ce qui est le cas de la plus grosse partie de la production en France). Or pour ce dernier, on ne sait toujours pas quoi faire des déchets, qui ont une durée de vie allant de plusieurs milliers à plusieurs centaines de milliers d’années ! Sans compter que les véhicules électriques prétendument propres utilisent aussi des pneus et des plaquettes de frein, hautement générateurs de particules fines.

Et ce qui vous inquiète, à Moto Mag, c’est si ce que vous appelez « rétrofit » a des chances de marcher ou si ce sera moins cher que d’acheter un véhicule électrique neuf ?????!!!!! Et la pertinence en matière écologique, ça ne vous a pas effleuré ? Comme la pertinence des ZFE, qui elles aussi sont une manière de déplacer la pollution en plus d’être socialement inéquitables. Bon, je m’arrête là sinon je vais être désagréable, voire grossier.

Répondre à ce message