Sujet

Greg
le 19 avril 2009 à 20:00

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

À Paris, l’accidentologie des deux-roues motorisés inquiète la préfecture de police. Elle a décidé de sortir l’arsenal répressif pour intensifier le contrôle et la verbalisation des usagers de cette catégorie.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 6 novembre 2009 à 18:50

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

bravo après la mise en place de tous ces radars voulant préserver notre santé ou simplement notre vie , avoir fait exploser en vente tous les gps / pocket & téléphone , le citoyen apeuré ne regarde même plus la route trop préoccupé par le devenir de son portefeuille , a force de vouloir surveiller toutes ces embuches de
la route ( hélicoptère de surveillance ,
véhicule en stationnement de préférence break à hayon modifié , laser sur trépied dissimulé derrière les panneaux en sortie d’aire de repos , voiture banalisé en covoiturage , etc , etc )
celui en oubliera sans aucun doute que
le fait de conduire est une liberté , celle de se déplacer pour travailler , consommer et rentrer chez soi ........
BRAVO

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2009 à 18:43

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

REMEDE : lacher votre deux roues et rouler avec un gros véhicule d’occase (genre vieux petits camions) qui polue à mort et encombre le plus possible. Rouler même le moteur à froid et malgré la fumée polluante afin d’économiser le fuel plutôt que de rester à l’arrêt. Saturer le quidam égoïste afin que l’on se rende compte de l’avantage du 2 roues et de sa priorité dans la circulation urbaine. INCONVENIENT : se lever plus tôt parce que ça va coincer au niveau de la fluidité de circulation.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 mai 2009 à 15:01

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

- réprimer l’utilisation des couloirs de bus ? Quel rapport avec la sécurité ? Même les chauffeurs de bus considèrent que les 2RM y sont moins dangereux que les vélos

- réprimer les remontées d’interfile ? Les dangereuses, c’est sans aucun doute nécessaire ... les autres, celles faites prudemment, en anticipant, à vitesse modérée, et en respectant les voitures - qui, soit dit en passant en région parisienne, sont pour la grande majorité très prudentes et conciliantes avec nous -, je ne vois pas en quoi c’est dangereux, au contraire ça nous évite de gros pépins (combien de fois je me suis fait tamponner le boudin arrière en étant dans la file encadré par des voitures dans les embouteillages !)

- mettre en circulation des motos banalisées chargées de réprimer les comportements dangereux, OUI et encore OUI si les irresponsables sont pris en flagrant délit et arrêtés sur le champs (pas de verbalisation à la volée qui ne permet aucun recours), et si ça ne vise que les individus réellement dangereux, ceux prêts à tuer père, mère, automobilistes et piétons pour grapiller 2 secondes à une intersection, taper un chrono en interfile sur le periph ou forcer toute une file à se jeter sur le trottoir en remontant la circulation à contre-sens sur la voie d’à côté. Cette minorité de décérébrés ne mérite qu’une chose : finir à pieds !

Il y a clairement trop de demeurés en deux roues, même s’ils sont minoritaires, (plus de 1%, en tous cas en région parisienne) qui se croient au dessus des lois et des règles élémentaires de civisme et de respect des autres. Et il y en a de toutes les cylindrées et de tous les types, même si je constate quotidiennement que les scoots ont une plus forte propension à se jouer des règles élémentaires du code de la route et à bafouer le savoir-rouler pour grapiller de malheureuses secondes sur leur parcours. Ca n’empêche pas un paquet de pseudo motards "gros cubes" de faire n’importe quoi sur les axes roulant, et à des vitesses autrement plus élevées (un blaireau en VFR m’en a encore donné la preuve hier soir sur l’A4).

Si la répression vise les comportements réellement dangereux, tant mieux. Sucrer le permis des plus inconscients ne fera pas de mal. Si elle se focalise sur la verbalisation à haut volume du motard ou du scooteux moyen qui ne cherche rien d’autre qu’arriver entier à sa destination en adaptant sa conduite au contexte, c’est simplement idiot.

Le problème dans tout ca, c’est que l’appréciation de la limite entre le fou dangereux et celui qui adopte un comportement adapté à la situation est entre les mains d’êtres humains qui comme nous ont des convictions, sont sujet à des mouvements d’humeur, ou se voient donner des consignes par leurs supérieurs.
La différence c’est qu’eux ont un carnet de PVs, quand nous n’avons que notre bon sens et notre civisme pour leur éviter d’avoir à l’utiliser.

Réduire le débat à "méchant policier" contre "pauvres victimes motardes" est un tantinet réducteur. Appliquer des consignes de verbalisation pour les forces de l’ordre, c’est comme pour nous faire au boulot ce que nous demandent nos patrons, même si ça ne nous plaît pas toujours. Comme nous, s’ils refusent, ils risquent des sanctions. Comme nous ils le font parfois à contre-coeur. Commençons par ne pas les agresser d’entrée de jeu quand ils nous contrôlent.

La question n’est donc pas :" les motards et conducteurs de 2RM sont-ils des delinquants", mais plutôt "comment faire efficacement comprendre aux plus irresponsables qu’ils sont dangereux pour eux mêmes et pour les autres ?" ... S’il faut réprimer les plus irréductibles, j’adhère, s’il faut pourrir la vie aux conducteurs responsables qui ne gênent personne en adaptant leur conduite aux circonstances, c’est la république bananière qui se met en place.

Ce n’est pas le fusil qui est dangereux, mais la manière dont on l’utilise ...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 mai 2009 à 08:56

Grève du zéle

Ce message est toujours plus d’actualité !
Grève du zèle !

On verbalise les 2RM en stationnement ?
OK... je payerai mon parking : 1 place, 1 moto.
On verbalise la remontée des files ?
Je boycotte Paris : je ne m’y rends plus qu’en extrême obligation professionnelle. Je ne prends plus d’entreprises parisienne si je dois aller les voir. Plus de chantier sur Paris. Plus de courses à Paris.

En fin de compte, la banlieue, c’est bien.
Et si la course continue, je partirai faire mes courses à 100km de Paris, dans l’autre sens.
ça roule, c’est moins pollué, ça ne pue pas la merde de chien, les gens sont plus calmes.

Tiens, mais au fait... pourquoi allais-je sur Paris ? Pour un resto ? terminé !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 mai 2009 à 11:30

Grève du zéle

+1 bonne idée je participe !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 mai 2009 à 14:45

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

C’est une aire de défoulement ici !!!!
Beaucoup de hors sujet, d’insultes ... Pas cool. Surtout que les personnes concernées sont absentes et ne peuvent donc répondre. J’ai d’ailleurs hésité à écrire mais bon, je me lançe. Au risque de vous mettre en colère Madame,Monsieur !
Provincial (comme on dit chez vous. En effet, beaucoup de parisiens ici...) et possesseur d’un scooter 125 depuis 6 mois environ je me plais à arpenter la campagne du pays basque et ses nombreux virages, et les landes avec ses interminables lignes droites, pour des déplacements privées et professionnels par tous les temps. Je dois reconnaitre qu’à mes débuts j’ai pris le scoot pour la mob de mes 14 ans et que très vite j’ai pigé que ce n’est pas le cas... Ca va plus vite et, si on veut se faire plaisir, il faut un minimum d’auto-apprentissage. Dont acte ! Depuis je suis beaucoup plus à l’aise avec mon petit scoot et je m’adapte. Un scoot c’est pas une moto vous l’avez bien compris, non sans ironie d’ailleurs !!! . Faire le choix d’un scoot c’est pour moi mettre pleins d’accessoires sous la selle ( malette,casques etc), mais aussi, et c’est pour moi un avantage, pas de boîte de vitesses, et enfin : je ne recherche pas les mêmes sensations que les motards d’ou mon choix !!! Puis, mon âge, 44 ans. J’ai pas envie de repasser le code et le reste même si je pense qu’une formation peut être indispensable. J’ai alors fais appel à la sagesse... et ça marche !.Mon profil est, me semble t-il, identique à nombre de personnes qui ont fait le choix du scoot plutot que la moto. Ne pensez vous pas ?. 80000 kms/an en voiture ça aide à piger les bonnes ou mauvaises habitudes de tous les usagers n’est ce pas ?. Je ne suis ni épris de liberté ( au guidon de mon scoot), ni à la recherche d’expériences grisantes avec une puissante machine. Et je n’ai pas l’esprit corporatiste ce qui n’est pas le cas de certains d’entre-vous. A ce sujet, lorsque je vous croise, vous me saluez bien souvent, et je vous en remercie. Remarquez au passage que je ne vous réponds pas... Je ne me considère pas comme un motard mais je profite de ces lignes pour vous saluer bien cordialement. L’année prochaine je prévois d’acquérir un mp3 400... Soyez pas en colère et, attention aux radars !!!!
Salutations. Aymard

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 mai 2009 à 14:32

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

Le permis moto est bidon ?!! et le permis scooter alors ?!!..... ah ben oui c’est vrai il n’existe pas !
Est ce qu’il serait possible une bonne fois pour toute de la part des politiciens, des ministères, ET de nos chers magazines de faire la différence entre moto et scooter quand ils parlent de 2RM.
Non parce que je suis désolé mais à chaque fois qu’on parle des statistique accablante des 2RM on oublie de préciser le ratio moto/scooter, détail qui pour moi ferait la différence.
J’habite Paris, pendant 3 ans j’ai habité l’Essonne à coté d’Évry pour ceux qui connaissent, je travaillais à Clichy, juste au dessus de Paris, ce qui représentait 100km aller retour dont 40km de périphérique,ça représente à peu pres 25 000km de trajet pro par ans, des accidents de "2RM" j’en voyais tout les jours... et ben 9 fois sur 10 c’était des scooters.
Tant que l’état et les magazines spécialisé (a commencer par eux d’ailleurs, ils sont un peu nos représentant dans la presse) ne feront pas le distinguo, je ne vois pas comment on pourra se défendre.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 mai 2009 à 21:37

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

- Quels arguments au sujet de "ce permis [...] c’est de la m..... et ne te protege de rien du tout."

- Que propose tu comme permis ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 mai 2009 à 21:29

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

T’a jamais vu de scoot faire un wheeling au feu ? Perso je vois autant (pour ne pas dire plus) de scoot que de moto faire des wheelings

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er mai 2009 à 03:20

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

L’état c’est toi, moi et nous quand il sagit de payer. Pour le reste, l’état c’est nos cher politiques...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 avril 2009 à 08:57

Paris : plus de répression et de radars pour les motos

France pays de liberté et de défense des droits de l’homme !!
Il va donc être instauré le systéme des P-V à la volée.C’est chouette ça comme outil ! Nombre de petits hommes bleus en mal d’atteinte de leurs objectifs en nombre de P-V vont de ce fait voir leur problème de production entièrement résolu.Cela sera une énorme amélioration de leurs conditions de travail
Bien sûr on ne peut mettre la parole d’un fonctionnaire assermenté en doute,alors que celle d’un délinquant de la route, usagé accro au 2RM c’est tout à fait autre chose.
Comme disait Amin Dada fervent défenseur de la démocratie : La démocratie c’est ce que j’ai décidé qui est bon pour mon peuple !
Merci,Monsieur le président,d’enfin nous faire connaitre autre chose que la Liberté,l’Egalité et donc la Fraternité.C’est vrai,sans vous nous aurions pu mourir idiots !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 avril 2009 à 14:06

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

les gars en wheeling en pleine ville, ils ne sont pas en scooter à ma connaissance...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 avril 2009 à 14:03

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

Tout à fait Lolo. D’ailleurs, tu cites les USA,mais chez nos voisins britanniques, c’est la catastrophe absolue.

Je ne suis pas un grand apotre du social (je bosse,pas de gosses,jamais malade),mais je n’oublie pas qu’un jour ma situation peut changer. Et on ne peut pas supprimer un systeme juste parce qu’une minorité en abuse. D’ailleurs, au passage, la crise economique, ce n’est pas ces profiteurs qui en est à l’origine.
Au final, je pense que les cotisations que je paye inutilement (pour l’instant) me coutent bien moins cher que les parasites qui engrangent des milliards sur notre dos, sans qu’il n’y ait jamais rien en retour

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 avril 2009 à 05:47

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

"l’Etat est un con" : t’es gentil,mais l’Etat,c’est toi, moi, nous tous, citoyens. Ce n’est pas l’Etat qui est con, mais ceux qui le dirigent. Un jour,il faudra bien que les Français prennent leurs responsabilités et se rappellent ce que c’est que d’être citoyen et les principes de la République

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 avril 2009 à 20:54

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

Je ne sais plus si c’est le père ou le grand père Sarkozy - Bonne pioche ! - qui récemment a publiquement déclaré souhaiter une dynastie Sarkosy. si, si !....
Un seul commentaire : Dehors, bande d’enculés !!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 avril 2009 à 23:52

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

Perso je trouve que ce que je lis ici , parfois est affligeant...pour mon boulot , je fais 7000 Kms par MOIS !!!! dans Paris et en banlieue...ça ne me donne pas plus de droit que tout le monde bien sur , mais je pense une certaine "expérience"...en plus de mes 43 balais et mes 25 ans de moto sans un seul accident....(touchons du bois...) alors des trucs a dire , je pourrai vous en sortir des tonnes , et pour etre tout a fait honnete , il est vrai que mille fois plus d’infractions sont commises par les automobiliste , et sont potentiellement dangereuse pour autrui , que celles commises par les motards , ou cyclo , qui bien sur n’engage que leurs propres vies...voila....heu je vous rappel : 7000 KMS PAR MOIS dans Paris et banlieue....non non , je ne veux pas de médailles , mais bon , que certains crétins ferment leurs gueule......et surtout que l’etat arrète de nous casser les couilles , mais bon , ça c’est peine perdu...comme je dis toujours : L’ETAT EST UN CON !!!! a bon entendeur.......

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 avril 2009 à 19:49

Grève du zéle j’y suis, je debute

Très bien, moi je commence demain !

Je roulerai derrière les files et au milieu.
j’ai toujours été de cet avis mais allant au boulot j’ai pas le temps desfois.

Je ferai de mon mieux

Hiro

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 avril 2009 à 19:39

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

Le fric le fric pour Sarko.
Vous êtes bons ! Un peu de compréhension tout de même. Qui va payer le nouvel airbus présidentiel pour que sarko puisse roupiller tranquillement. Trop de morts à Paris. La canicule à tuer 15000 vieux. L’hiver 2008/2009 en a tués 50% de plus que l’année dernière. 15000 personnes sont mortes bien portantes dans les hopitaux de maladie neucosomiale, j’en passe et des meilleures. Est ce que tout ses morts traumatisent la pref de police de paris et nos chers politiques ? Que nenni, au contraire même, ca fait des retraites en moins à payer. Mais l’automobiliste et le motard, on veut le protèger car il amène du pèse dans les caisses. Qu’on arrête de nous prendre pour des cons et qu’enfin un couillu (mais y en a-t-il dans ce milieu) nous dise simplement et honnêtement, c’est votre fric qu’on veut. Tu es au chomage, sans emploi, au RMI, tant pis pour ta gueule, paye connard et ferme là. Nous on a notre train de vie à mener et pas question de s’en priver. !La pref de police de Paris nous fournit girophares, deux tons , motards et voitures de protection pour rouler à fond et brûler les feux, les stops, les lignes blanches, alors paye du con et ferme la. Vive la dictature et la matraque. En ces temps de crise on en a bien besoin. On risquerait de se laisser aller à l’optimisme, à la joie de vivre et qui sait au bonheur. Merci sarko. Je propose que l’on ouvre à nouveau Cayenne pour ceux qui un jour ne pourront plus donner bénévolement au racket national lancé par nos fashos de politique.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 avril 2009 à 16:12

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

salut les parigots,

sur que rouler par chez vous ça donne pas envie. Demeurant dans les "mauges" ( chercher dans le dico) et travaillant sur Nantes , je trouve que cette prefecture de région n’est déjà plus à taille humaine ni 2RM, alors Paris , à part pour le mondial , j’évite , ou je prends le train.

Quant aux problèmes que tous signalez , c’est sur y’a du boulot à faire , et pour le faire intelligement faut faire confiance à nos élus. La prochaine fois que vus irez déposer votre avis dans l’urne réfléchissez à eux fois , et outre les problèmes de sécurité routière, parlez de vos autres problèmes aux candidats qui se présenteront, mais attention aux promesses. En attendant qu’un candidat issu du monde motard se présente , il ne vous reste plus qu’à militer à la FFMC ou ailleurs selon vos opinions ; comme l’a si bien dit mon jumeau ( même date de naissance) si on le veut " Yes we can"

Dans l’espoir que vous saurez bouger vos culs et vos idées , roulez prudement.

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 23 avril 2009 à 15:29

Paris : plus de répression et de nouveaux radars pour les motos et scooters

Perso, je trouve tout à fait NORMAL de payer des impôts ! C’est à mon avis une des bases nécessaires à la vie en société régie par le fric (qui devrait rester un simple outil d’échange). Ce qui ne l’est pas, normal, c’est que proportionnellement (pour schématiser, et éviter de tomber comme toi dans les clichés) les riches payent moins que les pauvres.

« c’est devenu inefficace et n’est plus LA solution » ha ?! et c’est quoi les éléments tangibles que tu peux avancer pour étayer ton propos ?!! Au cas où tu n’aurais pas remarqué, le système social est sapé depuis de nombreuses années (avec une poussée en Sarkoland) par les gouvernements successifs. Selon ton propre mode de raisonnement, on peut donc en conclure que moins de social, c’est pas la solution (quoique, après tout, on n’a pas encore essayé de tout supprimer et de voir si le système américain du chacun-pour-soi ne fonctionnerait pas chez nous mieux que chez eux !!!).

Tant qu’il y aura des gens comme toi pour être séduit par les discours qui consistent à diviser pour mieux régner, les avides de fric et de pouvoir pourront continuer à s’en foutre plein les poches sans vergogne. Et ça, CAF, CMU, CPAM ou pas, ça n’y changera rien !

Pour ce qui est de la FFMC, vu son histoire et ses positions, je crois qu’elle ne serait de toute façon pas d’accord avec les tiennes : elle s’est bâtie en mettant en avant la nécessité de la solidarité, notamment sociale et pas seulement "motarde".

Lolo

Répondre à ce message