Sujet

Nicolas
le 5 octobre 2009 à 11:40

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Sensation en ce lundi matin 5 octobre, les deux-roues sèmeraient la zizanie dans nos villes ! Il s’agit de la Une du quotidien Le Parisien du jour… Encore une fois, on tape sur les motards pour faire du tirage !

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 22 octobre 2009 à 16:18

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Qui que soit le proprio de ce torchon, quelles que soient ses motivations, ses appuis, etc.. il n’y a pas de fumée sans feu. Je ne suis sans doute pas plus honnête qu’un autre mais je dois reconnaitre que les conducteurs de scoot’ ne se comportent pas comme les pilotes de moto (z’avez perçu la nuance ? conducteur/pilote !!) Pour vadrouiller sur Paris tantôt sur une bonne vieille XLS, tantôt sur une vive FZR 600 et tantôt sur mon infatigable R100RT, à chaque fois que j’ai été réellement "emm..dé" parce que je ne roulais pas assez vite entre les files, parce que mon flat est large aux feux tricolores, parce que.. parce que.., ça a été par des "scooteuristes". Une majorité sont des électrons libres, à demi inconscients et cascadeurs. Je n’avais jamais autant risqué de ramasser des gamelles depuis leur invasion dans les villes. C’est un problème de mentalité, ça se passait bien dans l’temps avec les pilotes de Vespa 125 PX et autres, on s’partageait bien la route. Aujourd’hui c’est à celui qui la bouffera à l’autre... J’me trompe peut-être, mais c’est ce que je ressens.. qu’est-ce vous en pensez les z’aut’ ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 octobre 2009 à 16:26

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Ah les croyance des mec en T-Max sont tenace, avoue que tu te rend compte que ta bouse n’est pas le missile que ta vanté le vendeur, que tu a depense presque une brique pour un 500CC, mal equipé, qui est aussi puissant qu’une meule d’auto-école. et pour ce rassurer il dit qu’il gratte tout ce qui roule.

aller avoue que ta les boule de te faire plummer par une meule qui ce vend moins de 3000€

de toute façon les T-Max sont en général des keke car quand on est raisonnable et que l’on veut un scoot puissant on prend un burg 650 (bien mieux equipée et confortable et pas vraiment plus cher)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 octobre 2009 à 10:00

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Alors là je consteste, les scoots sont beaucoup plus accidentés ! Moi non plus je ne suis pas irréprochable mais je suis respectueux ! C’est cela que je reproche aux scootards : ils n’ont généralement aucun respect ! Ils faut les voir rouler sur les voies réservées au vélos et klaxonner sur les cylistes devant eux qui vont pas assez vite puis les insulter lorsque ceux-ci s’écartent pour leur avoir fait perdre leur temps ... alors que ces voies sont interdites aux scoots ! Jamais vu de motard faire ça ! Mais peut-être qu’en France ils le font aussi alors ?! Si c’est le cas, c’est bien triste !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 octobre 2009 à 20:43

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

bonsoir ,pour moi perso je roule en scoot par economies et le plaisir de rouler ,tranquille pour allez bosser et le week end bref 10 000km par an je roule dans le 78 tout les matins avec des motards et c’est tres simpa ,quand a l’article de cette feuille de choux tout comme les reportages de M6 c’est l’amentable et que dire de leurs sondage si je reprend l’article 635 personnes interroger voici la representation de l’ensemble des grandes villes en % je pense qu’ils y en a qui devrait sortir plus souvent plutot que d’écrire des conneries

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 octobre 2009 à 13:54

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

On vit quand même dans un pays ou notre cher président est l’ami des patrons de presse qui comptent. Même qu’un a été nommé parrain du petit Louis ...
Ce n’est pas encore du grand Berlusconi, mais ça y ressemble.
Pour l’essentiel de l’article(pseudo reportage fait par un stagiaire ...) voyez les commentaires de Marc Bertrand, qui participe au "Grenelle" du 2 RM, et vous comprendrez mieux l’objectif inavoué du "torchon" qui fait là ou le prince demande de faire.
Après on peu chipoter, bien sur que Nicolas ne prend pas son I’Beauf pour téléphoner aux rédactions(écrites et télé) et leur dire ce qu’il faut imprimer.
Maintenant, un rassemblement "spontané" à St Ouen, pourrait faire voir de quel bois les scootards/motards "parisiens" se chauffent.
Alors chiche ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 octobre 2009 à 11:22

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Le parisien c’est vraiment économique : pour à peine 2€ t’as tout Sartre.
En même temps "la Nausée" et "les mains sales".
Faut vraiment être en mal de copie pour pondre des aneries pareil.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 octobre 2009 à 10:38

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Le parisien ... "excellent quotidien populaire" c’est vrai que dans le contexte de Berlusconisation de la presse française, faut ménager tout le monde, on ne sait pas qui sera ton boss demain... Personnellement, le seul interêt de ce canard, c’est la page de BD (si elle y est encore), l’autre utilité se référant à la cabane au fond du jardin...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 22:58

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Je crois que la proposition à déjà été faite par la FFMC .
Une bonne solution semble t-il !
Les Motos seront écrasées par des automobilistes un peu trop nerveux ...?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 20:31

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

je ne dis pas que je roule "cool" (meme si je ne suis pas un taré),je dis juste que n’etant pas irréprochable (qui l’est ?), je ne juge pas les autres. Et oui,la majorité des scootards sont des automobilistes qui veulent gagner du temps. Est-ce une tare ? Rouler dans les embouteillages par tous les temps, on ne le fait certainement pas par plaisir, ou alors faut etre maso.

Pour le prix de l’assurance, je voulais juste en venir au fait que si les scoots roulaient tant que ça comme des cons, ils auraient bcp d’accidents, et le tarif d’assurance s’en ressentirait. Ce n’est pas le cas.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 17:35

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

moi sur 1 mètre je vais plus vite qu’un t-max avant que son possesseur ne tourne la poignée

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 17:31

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

si tu roules cool tant mieux. moi perso je roule cool 90% du temps et si je veux faire le con je vais sur circuit. mais tu ne m’ôteras pas de l’idée que la majorité des scootards sont des automobilistes qui veulent gagner du temps et qu’ils se foutent absolument des autres ! quand à l’assurance je paie 1000 euros casco complète par an, c’est pas si énorme... et les stats de l’Haya font état de peu de morts parce que c’est pas un moto de tête brulée ni d’ailleurs une sportive : c une GT-Sport

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 17:07

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

"Ce que l’on peur reprocher à cet article..."
J’adore ce lapsus de toute beauté si l’on songe à la teneur de la couverture et de "l’enquête" du Parisien.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 16:53

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

"par des journalistes soucieux d’informations recueillies au terme d’une enquête rigoureuse et non un étalage de lieux communs destinés à frapper l’opinion publique"

donne moi le nom d’un tel canard que je m’abonne...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 15:44

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

DIVISER POUR MIEUX REGNER

Ce que l’on peur reprocher à cet article, c’est qu’il devrait être écrit par des journalistes soucieux d’informations recueillies au terme d’une enquête rigoureuse et non un étalage de lieux communs destinés à frapper l’opinion publique... Je reproche au Parisien de servir la soupe du gouvernement qui n’envisage pas mieux que de traiter un problème complexe comme la sécurité routière autrement qu’en culpabilisant les individus en dressant les différentes catégories d’usagers les uns contre les autres. Il n’y a dans ce dossier de deux pages aucune analyse sur les besoins de mobilité des urbains, pas un mot sur les carences des transports en commun, rien sur le fait que le développement des 2RM n’a jamais été réellement pris en compte comme une alternative aux problèmes de transports individuels auxquels sont contraints des salariés de plus en poussés à la flexibilité, alors que rien n’est fait pour endiguer les flux tendus qui mettent les PME sous tension au motif d’une croissance illusoire et multiplie ainsi le transport routier, alors que les petites lignes SNCF disparaissent au seul profit du TGV, etc...
En 10 ans, le trafic des 2RM à augmenté de 60% en IdF (selon dernier bilan publié par la Mairie de Paris, chiffres équivalents selon l’ACEM). Pourquoi des gens acceptent-ils d’encourir les risques liés à l’usage du 2RM et les inconvénients qui s’y rapportent dans le cadre d’un usage qui n’a rien de ludique ? (dodo-boulot-dodo + vols + contraintes météo...)
Hélas, le Parisien ne répond pas à cette question, il ne pose même pas le problème...
Et pourtant, seule une approche globale du fonctionnement économique de notre société pourrait influer durablement sur une véritable politique de sécurité routière... mais c’est long, trop long pour des politiques davantage motivés par des urgences "électorales".
Alors on nous ressort les vieilles recettes, on nous réchauffe le vieux fond de sauce répressif saupoudré d’ingrédients basiques tels que "la vitesse, c’est pas bien, nous sommes des latins incapables de respecter les règles", on stigmatise une catégorie, en l’occurrence les conducteurs de scooters comme responsables de la sinistralité dont ils sont avant tout les victimes... Et ça marche, certains de vos commentaires en témoignent !
Et pourquoi les scooters ? Parce que le pouvoir ayant bien compris que les motards étaient pour leur part organisés pour se défendre, il s’attaque au maillon faible : les motomobilistes. Et pourquoi ? Pour faire avaler demain, à l’ensemble des usagers, des mesures toujours plus restrictives. Sans recul ni analyse, le journal "le Parisien" ne fait que servir, cet article en est la démonstration, de courroie de transmission à des politiques incompétents, plus soucieux de caresser dans le sens du poil les grands groupes de pression financiers plutôt que de tenter d’élaborer un avenir qui prennent en compte les besoins des citoyens dont la citoyenneté ne semble revêtir un minimum d’intérêt, hélas, qu’au moment des élections.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 10:16

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

j’ai jamais parlé d’un 100 metres hein ! Mais sur 20 metres, y’a pas photo ! pas d’embrayage à gérer, un variateur qui permet d’etre toujours au regime optimum... Quant au fait de lever, forcement, un xr ça pese combien par rapport à un t-max ? une rocket3 accelere bien plus fort qu’un 600 gsxr (toujours sur les premier metres) et pourtant ça ne leve pas non plus...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 01:16

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

mais c’est évident !

le scootard est un motomobiliste qui ne fait que transposer sa conduite de caisseux à un deux roues

le cycliste est un bobo qui se croit tout permis nonobstant que la priorité est due aux plus faibles

les maxi scootards sont des racailles qui roulent sur ce genre d’engins pour mieux braquer les sac des petites vieilles

les d’jeunes en 50 sont des cons tout juste bon à vous rendre sourd avec leur moteur 2 temps ou à crever sous les roues des bus.

les gars qui roulent en GSE ou en CB sont des coursiers apprentis cascadeurs prêt à risquer leur vie pour quelques "bons" supplémentaires

et les gars en hypersports sont des kékés qui confondent la route avec des circuits (d’où mon pseudo à la con qui frise le pléonasme)

que reproche t on à ce journal ? d’avoir repris des croyances populaires ? ne me dite pas que c’est la première fois que vous voyez ça ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 00:36

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Juste comme ça :

pour en avoir eu un pendant prés de 3 mois (en véhicule de courtoisie) je peut te dire qu’il n’y a que les possesseur de T-MAX (dont 90% na rien essayer d’autre qu’une meule d’auto école) pour dire que sa "gratte" tout ce qui roule, je peut t’affirmer qu’un XT600 fait largement mieux au 100m, un Xr pire encore, et ne parlons même pas d’un 990 supermoto, l’excuse du variateur.....

tu a déjà vu lever un t-max a 2500tr comme le fait un xr ?

la différence vient surtout qu’il ouvrent en grand entre chaque feux

Pour ce qui est du débat je pense qu’il y a probablement une part importante de scoot (surtout 125 ou mp3) qui font n’importe quoi mais je suis d’avis que ce n’est pas vraiment conscient, car j’observe que ceux qui ont le permis moto (maxi scoot compris), meme s’il ne respecte pas toujours le code, comme tous le monde, font des entraves beaucoup moins dangereuse.

par exemple j’ai vu souvent des 125 griller feux rouge sur feux rouge.

il faut pas être aveugle pour voir qu’un MP3 LT conduit vachement moins bien que celui qui a un X9 400

je pense que beaucoup (mais pas tous) revienne dans le droit chemin lors du passage du permis A. (ou après s’être taulé aussi)

ce qui est drôle c’est que souvent ses "Motomobiliste" sont plus respectueux quand ils prennent leurs BAR.
A force de voir des Pub "400cc avec permis B gagnez du temps sur vos trajet" sa m’etonne pas beaucoup...

aussi juste pour dire que je travail dans un hopital et que les scootar en costume avec casque jet j’en ai plus souvent que des motards/scootars bien équipé.

Perso jamais vu quelq’un en Fullcuir sur un scoot !

pour conclure les scoot m’énerves pas spécialement, les BAR sont pour moi un facteur de stress beaucoup plus important !

Ceci dit le Parisien j’achetai pas, ben maintenant c’est sur que j’achèterais jamais !!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2009 à 00:08

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

désolé, t’as tout faux, je ne roule pas en scoot,mais en "sportive", comme toi. Sauf que moi, comme j’ai conscience de ne pas etre irréprochable, je ne juge pas les autres. Tu dénonces le comportement des scootards, et tu te vantes de rouler de façon sportive sur la route, bonjour le double discours.

Quant aux scootards qui ne roulent jamais bien, va voir ton assureur, et demande lui la tarif pour assurer un 500 T-max. Et tu constateras que d’est moins cher que ton hayabusa. Tout simplement parce que les morts,ce n’est pas en t-max qu’ils roulaient...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 octobre 2009 à 20:30

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

Cher Lolo,
Décidément...
Concernant la raison 2, j’ai justement pris la peine d’écrire "libre à toi d’estimer plausible..." (terme que tu reprends d’ailleurs). Donc je ne te dirai pas où se trouve cette affirmation dans tes propos puisque je ne t’ai jamais fait tenir de tels propos (ou alors dis moi où, sourires...). J’ai bien compris ton point de vue, reste que je ne le partage pas pour autant et que tu ne m’as pas convaincu. J’espère ne pas être agressif en écrivant cela...
Concernant maintenant la raison 1, je la trouve un peu facile a posteriori. Tu supputes que je pense ceci ou cela sur l’influence du pouvoir vis-à-vis de certains médias alors que je n’ai même pas évoqué cette question et que je précisais simplement à Michel certaines données qu’il semble négliger ou ignorer. Tu aurais voulu discréditer les précisions que j’apportais à Michel que tu ne t’y serais pas forcément pris autrement. Mais bon, si tu étais en effet un peu à côté que la plaque comme tu l’admets, j’admets aussi avoir pu être un brin parano. Forcément, quand on ne parle pas de la même chose.
Ceci dit, j’ai aussi pu avoir le sentiment d’une certaine condescendance dans tes propos car il faudrait être bien naïf (je reste poli) pour croire que nos gouvernants ne font pas régulièrement pression sur certains médias nationaux ou régionaux. Cela ne m’a toutefois pas conduit à te menacer de devenir agressif (ce que je n’ai jusqu’à présent jamais été avec toi) comme tu le fais.
Maintenant que tu as eu la réponse aux questions indirectes que tu me posais, libre à toi de poursuivre ou non cette conservation et sur le ton que tu choisiras.
Bonne soirée.

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 6 octobre 2009 à 19:35

Motos/scooters : Le Parisien attise les braises

A moi de te dire de relire ce que j’ai écrit, pour deux raisons au moins : 1) je n’ai rien affirmé concernant tes opinions, sinon je n’aurais pas pris la peine d’écrire « semble » (« ta vision des choses semble être »…). Donc je ne te fais pas dire ou penser quoi que ce soit, je ne faisais que te poser indirectement une question… pour le coup, c’est donc vraiment une interprétation de mes propos de ta part.

2) Oui, l’hypothèse me paraît plausible, mais ce n’est pas pour autant que j’affirme que cela a été le cas (ou alors dis-moi où se trouve cette affirmation dans mes propos).

« Est-ce si dérangeant qu’il faut m’attaquer sur mes idées que tu ne connais en rien ? » Idem, il ne me semble pas t’avoir attaqué sur tes idées (que je ne connais pas), je te trouve un brin parano, là.

Enfin, tu vas me dire que c’est encore une question de point de vue, mais je ne lis pas d’agressivité dans ma première réponse. Tout juste t’ai-je répondu un peu à côté de la plaque. Remarque, si tu continues à me répondre de la sorte (avec une certaine condescendance notamment), ça ne devrait pas tarder, l’agressivité :)

Lolo

Répondre à ce message