Sujet

Jeff
le 30 novembre 2016 à 20:19

Conduite moto en hiver : éviter les zones glissantes

Certaines portions de chaussée sont plus exposées au phénomène de glissance que d’autres. Délicat en moto. Apprendre à les repérer permet de traverser la saison froide sans dommages.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Lonewolf

le 24 janvier à 09:07

Conduite moto en hiver : éviter les zones glissantes

Oui, ça s’appelle la "conduite défensive" ; j’avais découvert ça alors que je le pratiquais depuis une bonne vingtaine d’années sans le savoir... Alors pour l’hiver c’est pire, ce sont les éléments du décor qui sont à (tous) considérer comme des agresseurs potentiels. Quand la température descends en dessous de 3 ou 4°, toute portion de route en légère déclivité, longitudinale (pente) ou axiale (dévers) est à appréhender avec méfiance. Sur la neige (fraiche), ne pas rouler sur les empreintes de pneus de voitures ; au contraire, placer ses pneus sur la neige vierge.

Répondre à ce message
auteur
AMANCIO

le 4 décembre 2016 à 12:48

Conduite moto en hiver : éviter les zones glissantes

Oh oui faites attention !

Dernièrement j’ai couché la moto (au ralenti, pas de bobos) en glissant de l’avant sur un tas de terre.
Et c’était sur le parking de la FFMC, en sortant de la réunion publique.

Comme quoi...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mars 2012 à 22:50

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

J’aime. Ton témoignage corrobore les conseils indispensables de Tonton Batteuse (http://batteuse.free.fr/FRANCAIS/ANCIEN/DEBUTS/CONDUITE.HTM), comme celui-ci : "Oubliez vos habitudes d’automobiliste, ou ce qu’on vous a appris au permis A ! Vous n’avez pas la priorité aux feux verts, les passages soi-disant "protégés" ne vous concernent pas, les véhicules qui quittent leur stationnement ou le prennent ne s’occuperont pas de vous, les voitures et camions qui roulent à gauche ne dévieront pas pour vous."

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 mars 2012 à 08:11

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

Bonjour à tous,
Une simple mesure pour éviter de se retrouver au tapis : ne pas entrer vite dans un virage sans s’être assuré de l’état de la route en sortie de virage. Autrement dit, si je vois pas, je fonce pas ! Cela paraît simpliste, mais pourtant... Je roule en 2RM depuis l’âge de 14 ans, et pour éviter les accidents, je pars aussi du principe que tous les autres utilisateurs de la route veulent ma peau. Cela m’a évité 3 ou 4 accidents, dont 2 d’entre eux auraient sans doute été mortels (2 collisions évitées avec des poids lourds...). Mais j’ai quand même réussi à me faire renverser... par un cyclomoteur (et j’étais alors en side !).

Ce comportement ne m’a néanmoins jamais empéché de prendre mon pied !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 février 2012 à 10:52

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

Bonjour à tous

N’oublions pas aussi que les pnues mettent plus de temps à se réchauffer, que les routes sont froides. Et surtout attention à la gestion des accélération et des freinages. Il faut toujours rouler en souplesse. Tant pis si les voitures sont trop près derrière dans les courbes. Dans ce cas là il faut profiter d’un arrêt de circulation pour essayer d’expliquer gentiment que si vous tombez, il ne pourrons pas s’arrêter à temps. Je sais c’est angoissant d’avoir un moteur de 4 roues qui résonne dans le casque, je sais ils ne sont pas tous capable de comprendre. Il y en a un un jour qui m’a dit : "Si tu ne sais pas conduire en virage reste chez toi". Je souhaite à cette personne de ne jamais écraser personne car je doute qu’il sera capable d’en assumer les conséquences.

Appel de phare à tous et on se retrouve à la Bastille le 25 mars.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 février 2012 à 22:06

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

Pour info, il y a huit ans j’ai évité de justesse le crash fatal sur l’A4 direction Province->Paris un glacial dimanche hivernal. Sous le pont où l’A4 passe sous le Périph’, une canalisation d’eau avait claqué dans la nuit, une immense flaque de glace s’était formée. Ce matin-là, je me rendais à Paname sur ma NTV et suivais d’assez loin une Clio verte conduite par une femme (dans ces situations, je ne sais pas vous, mais moi je me souviens de tout), nous étions sur la même voie. En vue du pont, la voilà qui se déporte sur la voie de gauche. "Tiens, me dis-je, encore une nana qui ne sait pas où se placer sur la chaussée ; et si je la doublais une fois pour toute, en la passant par la droite ?" Pourtant, une loupiotte s’est allumée, orange, dans mon cerveau : "Et si elle avait vu quelque chose que je n’ai pas vu, moi qui suis 150 mètres derrière elle ? Et puis, doubler par la droite, pas glop ! Bon, attendons et observons la situation." Bien m’en a pris ! Une seconde plus tard, je découvrais la plaque de verglas barrant la voie de droite et, d’un léger contrebraquage, je la tangentais, les fesses serrées. Madame, si vous me lisez, pardonnez mon machisme, acceptez mes remerciements, grâce à vous je suis vivant et j’aime ça.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 janvier 2011 à 14:21

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

salut ; je veux signaler une zone hyper dangereuse en hiver (heureusement, n’ayant pas de moto...neige, j’avais sorti le 806 !) : il s’agit du pont en sortie de l’A4 à noisy le grand (de paris vers province) au niveau de villiers sur marne. de même, il faut signaler sur le pont niveau champigny (A86 int./A4) d’énormes trous en formation sur la chaussée dus au dégel ; ma bandit n’apprécie pas la nuit !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 mars 2010 à 16:28

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

Bonjour,
Je rajoute également les plaques de goudron à nu sur les chaussées dégradées. Elles se transforment en patinoire à la moindre goute d’eau, même lorsqu’il ne gèle pas... Et comme elles se trouvent généralement dans les virages, là où les voitures et les camions ont chassé les gravillons qui étaient collés dessus, c’est la gamelle assurée...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 mars 2010 à 09:07

Conduite moto : sachez éviter les zones glissantes !

Bonjour.
J’ajoute au florilège des zones à risque, que les sorties de pompe à essence (surtout celles des pompes "discount" !) sont de véritables patinoires, les bagnoleux faisant le plein (de gazole au fait agravant) jusqu’à raz la goulotte, et lorsqu’ils tournent pour rejoindre la rue-avenue-boulevard-autoroute, déversent le surplus de mazout, direct sur la chaussée...
Prudence, bonne route et vive la FFMC.

Répondre à ce message