Sujet

Anonyme
le 20 septembre 2010 à 14:59

Moto Guzzi 1100 Breva

Émotions garanties. Convivialité en hausse mais tracas persistants. Moto Guzzi n’a pas raté son entrée dans la catégorie des roadsters bicylindres musclés. Si les efforts pour civiliser l’engin ont payé, les approximations en termes de fiabilité et de finition restent malheureusement d’actualité.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Jean Mimi

le 1er juillet à 15:20

Moto Guzzi 1100 Breva

Quand je lis cet été, j’ai l’impression que ca n’est pas la meme moto.

J’ai acheté pour 3400€ une Guzzi Breva 1100 de 2005 en Mars 2019.

Et je ne retrouve rien de ces innombrables critiques....
Je précise que je ne suis pas un "guzziste" j’étais avec cette brèle 100% japanisé (Yahamiste confirmé précisément)

Mais j’adore ma Guzzi !
Pour commencer, elle coûte en neuf, le prix d’une BMW et en occasion 50% moins cher...
C’est démarre plutôt bien.

Je n’ai AUCUN souci de fuite, de bruit, de corrosion ou de vis perdues, de plastique pété ou décollé (Mais ça fume quoi chez motomag ??).

Elle a 15 ans et 45 000KM et est encore très belle, j’ai de nombreux compliments quand je pars en balade.

Le coup des suspensions ferme m’étonne c’est plutôt l’inverse qui est dit partout !

La tenue de route est royale, la moto se place toute seule une fois qu’on a compris son fonctionnement. Le moteur est utra sympa surtout la 3-4eme c’est satellisation comme la Vega Missyl.

Ce que j’ai sur la mienne, lorsqu’il fait très chaud et qu’elle est chaude, elle peine à redémarrer le fameux souci du "cheveux d’ange" facilement corrigeable.
Le compteur a des traces légère d’ancienne condensation à l’interieur, souci également connu mais il fonctionne parfaitement (Oufff !!! a 750€ le machin)
Il faudra que je trouve la motivation de le démonter pour nettoyer la vitre de l’intérieur.

Bref c’est une super bécane, atypique et vraiment adapté a la conduite moto actuelle, je pense la garder un petit moment celle la.

Répondre à ce message
auteur
paulovox35

le 26 mars 2016 à 15:41

Moto Guzzi 1100 Breva

bonjour,
je possède une breva 1100 de 2008. Je ne connais pas de "problème"vers 4000 tours. Sans doute guzzi a t il corrigé le tir.
La moto est lourde en manoeuvre à pied (asctuce bien coller la moto). Dès que ça roule c’est un vélo.
Le moteur est très sympa. Ma moto est équipée d’un pot+x sous moteur agostini : le son est divin.
C’est une moto qui donne du plaisir sans rouler vite. Ceci est un atout de nos jours.
J’aime le look et souvent j’ai droit à des compliments par les passants (frimeur le gars)
Moto économique (conso sous 6l, entretien facile), aucun souci mécanique ou électrique (c’était la plaie des italienne).
le sav "démissionnaireé est le gros souci à ce que je peux lire. Dommage car les guzzi sont sacrément sympa.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 août 2012 à 14:29

Moto Guzzi 1100 Breva

J’en suis à ma 5eme Guzzi et comme d’habitude, je n’ai rencontré aucun problème qui justifie d’aller chercher ailleurs mon bonheur sur deux roues. Ayant roulé sur des japonaises avant (toutes les marques, sauf Kawa), je peux affirmer que rouler en Guzzi, c’est découvrir que le "panard" existe.
J’ai fait l’acquisition de cette Breva 1100, il y a quelques temps (6 mois) et 8000km, et elle est parfaite en confort et stabilité, sur route dégradée, ou pas. Elle approche des 40000km et fuit légèrement au niveau de la transmission, cela se réglera avec un peu de pâte à joint lors de la révision. En ballade, à très petite vitesse, seul, en duo, en enroulé-rapide, en virage serré ou en grande courbe, elle répond au doigt et à l’oeil à condition de faire sauter la béquille centrale qui frotte de partout à la moindre mise sur l’angle.
Avec le pare-brise Guzzi, la protection est excellente, elle a l’ABS, qui ne vaut pas le freinage intégral, il ne manquent que les poignées chauffantes pour partir loin, longtemps en toutes saisons et l’esprit libre et tranquille !

Répondre à ce message