Sujet

Jeff
le 17 avril 2016 à 07:49

Conduite : rouler heureux en duo

Conduite coulée = passager heureux !
Rouler en duo n’est pas aussi anodin qu’il n’y paraît. Cela implique des réactions spécifiques qui s’affinent avec l’expérience, que cela soit pour tenir le guidon ou garder une bonne assiette.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 20 novembre 2008 à 08:14

Rouler heureux en duo sur une moto

Bonjour,

La question suivante me turlupine : Est-il raisonnable qu’un pilote prenne un passager qui fait 30 kg de plus que lui ?

Merci

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 juillet 2008 à 19:11

Rouler heureux en duo

Tout à fait d’ accord avec toi, le plaisir est là aussi mais on doit anticiper plus pour avoir une conduite plus enroulée (donc moins heurtée) mais pas forcément "mollassonne" .

J’ ai aussi une bonne moto pour le duo : une TDM 900 Yamaha .

Un truc qui semble évident pour le passager(ère) mais il faut faire attention quand même : prévenir avant de monter !

A + .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 décembre 2007 à 07:27

Rouler heureux en duo

Tres bon article.Avant de démarrer ma femme me tape(bourreau de motard)sur l’épaule pour me prévenir qu’elle est prete.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 juillet 2007 à 11:06

Rouler heureux en duo

Bonjour à toutes et à tous
Confession d’un motard belge sur CBF 1000...soit dit en passant une excellente moto pour cette pratique, surtout avec top box !!
J’apprécie tout autant rouler seul sur la moto avec quelques (pas trop !!) autres "motocyclettistes" (ben oui ils enfourchent des Ducatis !!) qu’en duo presqu’exclusivement avec madame et sur long parcours.
Mais il est vrai que les conditions, qui procurent finalement la même notion de plaisir ,ne sont pas les mêmes.Et je dois avouer que ,jusqu’il y a peu ,je refusais d’admettre le fait que ma passagère descende de l’engin (la moto !!) plus tendue et fatiguée que moi.Force est de constater que c’est légitime car ne pas être le 1er acteur accentue la dépendance et donc le facteur stress.Ceci étant ,grâce à une conduite plus tranquille mais jamais mollassonne, le plaisir d’échanger nos impressions sur toutes les caractéristiques intérieures (liées à la moto) et extérieures (conditions atmos et paysages variés) est intact...c’est moins "brut de décoffrage" qu’avec les "Ducatistes" !!
Conclusion : tout seul c’est très bien mais à deux c’est parfois mieux ..à condition de respecter les émotions de l’autre. Bonne route

Répondre à ce message