Sujet

Jeff
le 17 avril 2016 à 07:49

Conduite : rouler heureux en duo

Conduite coulée = passager heureux !
Rouler en duo n’est pas aussi anodin qu’il n’y paraît. Cela implique des réactions spécifiques qui s’affinent avec l’expérience, que cela soit pour tenir le guidon ou garder une bonne assiette.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
bidul

le 29 juillet 2014 à 09:04

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

Tout à fait de ton avis. L’intercom ne perturbe pas ma conduite. C’est comme en voiture, on peut rouler tout en parlant
Et comme tu le disais ça peut être utile si le (ou la) passager voit un danger qu’on a pas vu il (ou elle) peut avertir.
Chaque année nous partons visiter l’Europe centrale, et faire 5300 km comme cette année et ne pas pouvoir se parler
le voyage serait moins agréable.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 avril 2014 à 20:39

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

J’ai trouvé un truc super également : un intercom pilote/passager. Cela permet de mettre un(e) passager(ère) en confiance en faisant un peu de pédagogie et en prévenant quand ça va pencher, ou autre. Ca permet de garder un lien.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 avril 2014 à 09:57

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

En dehors du pilotage , le gros plus est de régler la pression des pneus pour duo , ou chargé , et de précontraindre le ressort de suspension , enfoncement d ’un tiers du débattement ( merci moto mag ) ,durcir un peu la détente également .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 octobre 2013 à 10:14

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

J’aime bien rouler à deux, je pense que cela me responsabilise dans mon style de conduite (je suis jeune motard), j’apprend à chaque ballade et ma passagère aussi, on discute souvent de notre promenade une fois rentré et améliorons ou essayons d’autres trucs à la prochaine sortie.

On aime rouler cool de toute manière, et le duo s’en porte pas plus mal :).
Nous nous promenons avec une machine que je trouve superbe pour les débutants comme nous, une NC700X avec un kit bagage GIVI, c’est très sympa d’avoir son petit bordel sur soi (habitude de voiture je pense :) ).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 août 2013 à 14:28

Rouler heureux en duo

"prévenir avant de monter !"
j’avais lu trop vite "prévenir avant de tomber !" mais ça n’est pas inutile ( souvenir d’un 1/2 tour avec trottoir et calage inopiné, impossible de retenir l’ensemble qui prends de la gite et au moment irréversible " mon chérie, on tombe... " qui permet au sds de se prendre en charge pendant la chute ;)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 août 2013 à 00:12

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

D’accord pour l’intercom

Ca renforce le plaisir de rouler à deux en partageant en direct
Ca renforce la sécurité car cela permet de communiquer simplement et rapidement (en recherche d’itinéraire, pour un pb de confort, une envie de pisser …)

Par contre, entre nous, pas de grande et longue discussion pour me permettre de rester concentré

F

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 août 2013 à 11:07

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

Faites gaffe aussi aux passagers (passagères) qui s’endorment...
ça arrive régulièrement à mon épouse...
 :)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2013 à 09:22

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

Bonjour à tous,

L’intercom est pour moi un gros plus en termes de sécurité et permet au passager de trouver la route moins longue. Il en existe à tous les prix du Tuyaucom au Kit Bluetooth à plusieurs centaines d’Euros, il y en a pour toutes les bourses.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 avril 2013 à 10:00

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

Non, l’intercom ne perturbe pas la conduite. On peut considérer que le passager a un rôle de navigateur/copilote. Pour peu qu’il connaisse son affaire, l’équipage devient alors très efficace. Je ne parle pas de compétitions, courses, rallyes sportifs... Un simple voyage touristique mettra en avant l’avantage incontestable d’un intercom. A la condition préalable d’une bonne entente/complicité entre les deux membres de l’équipage.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 avril 2013 à 07:45

Conduite moto : comment rouler heureux en duo

Le premier point, il me semble , c’est d’avoir une moto adapté a la conduite en duo. Ou tout du moins pas inadapté. Je pense à un certains nombre de machines (hypersport) où faire 300 à 400 km doit être un calvair aussi bien pour le pilote que le(ou la) passager(e), le tout étant préjudiciable à la securité.
Ensuite, il faut en permanence avoir à l’esprit qu’on est deux et que le passager constitue "un poids mort". Donc attention aux manoeuvres, aux freinages,aux virages trés fermé (en montagne), aux accélerations trop brûtales.
Au point de vue technique, durcir l’amorto et surgonfler un peu ça peut pas faire de mal.
Perso, ma femme est + légere que moi donc no proplémo, mais un passager plus lourd que moi sur longue distance me posserais problémes et fatigue accentué. Pas bon.
Quant à l’intercom, j’ai un doute. Ne serait-il pas un élement perturbateur du pilotage ?

Répondre à ce message
auteur
jfv9

le 11 octobre 2012 à 08:56

Comment rouler heureux en duo sur une moto

un intercom aussi cela aide
pour partager les impressions
mais aussi pour la sécurité s’il y a un problème
bonne route

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 juillet 2012 à 19:57

Rouler heureux en duo

et de descendre.

Un dernier point : avec un passager un peu lourd, faire gaffe au demi-tour à basse vitesse, l’équilibre de la moto étant perturbé, c’est beaucoup plus casse-gueule. En règle générale, les pb avec un passager se posent à faible allure. Et au dessus de 300, plus de pb, le passager s’est sauvé avant.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 avril 2012 à 14:00

Rouler heureux en duo sur une moto

Pour ne pas finir KO ? !

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 4 août 2010 à 14:01

Rouler heureux en duo sur une moto

Si, bien vu ! C’est corrigé :)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 août 2010 à 01:49

Rouler heureux en duo sur une moto

- décrypter la route pour mieux encaisser les chaos -

Ne s’agirait-il pas plutôt de cahots ???

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 juillet 2009 à 18:29

Rouler heureux en duo sur une moto

La question s’est plus d’une fois posée, vu mes 130 kilos de barbaque. En général quand il s’agit d’un duo improvisé ou en dépannage, c’est moi qui prend le guidon de la bécane du copain et lui derrière. Ou alors, c’est un pote de mon gabarit et il s’adapte (comme l’autre jour avec Francis, nous deux sur une DL650, le sabot frottait presque sur le plat, mais ça roulait encore !).

Mais si le pilote comme le passager sont expérimentés, ça reste tout à fait possible de prendre un passager presque deux fois plus lourd. Il faut s’adapter, surtout parce que l’assiette de la moto est sévèrement modifiée, mais ça passe même en conduite relativement rapide. Comme pour tout, le plus important est d’avoir confiance dans le pilote. Par exemple Cyrille ou E.T. m’ont déjà trimballé et on s’en est bien sortis...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 juillet 2009 à 18:21

Rouler heureux en duo sur une moto

Je préviens toujours mes nouveaux passagers : si la moto bouge et penche, c’est normal, mais c’est moi qui fait. Ne pas amplifier, ne pas resister, juste rester dans l’axe et tout ira bien.

Je roule presque plus en duo que solo et j’ai souvent fait faire des baptêmes à des débutants, et cette phrase toute simple aide bien.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 juillet 2009 à 17:06

Rouler heureux en duo sur une moto

Salut Lulu,

La question se pose quand il s’agit de personnes ne connaissant pas la moto. Personnellement je recommande à la passagère (ou au passager) de rester dans l’axe du pilote et de regarder par dessus l’épaule intérieure au virage.

Un bon passager(e) est un passager qui ne perturbe pas la conduite de la moto.

Zébulon

Répondre à ce message
auteur
Yannick

le 15 juillet 2009 à 14:01

Rouler heureux en duo sur une moto

Il y a un truc auquel ne répond pas l’article : comment la passagère doit-elle se placer en virage ? Doit-elle rester dans l’axe du pilote, regarder par dessus l’épaule intérieure/extérieure au virage ? Personne n’est d’accord dans notre bande de potes. Quel est votre opinion ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 juillet 2009 à 11:33

Rouler heureux en duo sur une moto

le plus important c’est d’avoir une machine prevue pour !

Perso pour rouler à 2 j’ai une FJ 1200 et croyez moi cette machine est parfaite...
En fait elle ne s’ecrase pas de l’arriere, l’assiette reste plate, du bonheur. Juste un peu moins de garde au sol.

Coté moteur et freinage du bonheur et bon nombre ne me suive pas...

J’ai des valise et pas de Top case, il desequilibre trop la machine.

pour prouver que c’est une machine parfaite, avec ma femme derriere 5200 km en 19j sur les routes d’irlande.

Meme pas fatigués ! avec un moteur qui a des watts et un train avant de FZR 1000 (et oui la 2eme generation de FJ 12 - 3CX - possede le train avant d’un sportive) ce qui permet de s’amuser vraiment...

Répondre à ce message