Sujet

Axel
le 9 mai 2006 à 18:07

BMW R 1200 S

Moteur riche en sensations, partie-cycle vive et précise, la BMW R 1200 S est une réussite. De plus, son tarif est bien placé face à une concurrence (2 ou 4-cylindres) de plus en plus radicale et devenue presque inexploitable par la plupart d’entre nous. BMW l’a bien compris et nous propose une moto capable de nous emmener par la route... jusqu’au circuit !

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 22 janvier 2009 à 10:53

BMW R 1200 S

Bonjour à toi !

En effet, la R12S arrive en fin de carrière ; je ne sais pas encore ce que BMW fait comme offre en france, mais j’étais au salon de bruxelles hier (22 janvier 09)... Il semble qu’il en reste 25 sur le BeNeLux, et hier en expo, il y en avait à ... 10500 !!!!! certes sans l’ABS. Je suis en train de voir comment je pourrais rendre ça acceptable financièrement en vendant ma honda, ou si reprise, ou ou ou... Je vais en tout cas cet am chez BM à côté de chez moi, en France, histoire de récupérer des infos

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 8 janvier 2009 à 21:38

BMW R 1200 S

Une affaire à faire ?! Pas sûr, la décote des BMW n’étant pas très rapide… D’ici quelques années, ça ira mieux !

Pour ce qui est du look, la notion reste très subjective : perso, à la 1200 S, je préfère la 1100 S que vous envisagez d’acheter… mais les goûts et les couleurs, hein !

Le modérateur

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 janvier 2009 à 21:25

BMW R 1200 S

perso j’aime bien cette 1200S ; fine et longue, pas trop sur ’l’avant’ comme la majorité des GSXR etc..

Malheureusement, elle est raisonnablement hors budget pour moi à 23ans (décote, assurance, prix d’achat, entretien)
Je serai donc raisonnable en choisissant une 1100s, moins racée, mais à mon avis aussi performante sur route et plus polyvalente.
Et puis, le bridage de la 1200S est apparement un raté total..je ne me risquerai pas à un débridage aujourd’hui. A ce niveau là la 1100S s’en sort bien avec ses 98ch full power d’origine respectant la loi.

Donc, malgré son look, et même si le budget est un élément déterminant, je pense faire un choix cohérent en lui choisissant une 1100S en occasion récente.

A noter que la 1200S risque de ne plus etre produite d’ici peu. Occasions à faire ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 décembre 2008 à 19:18

BMW R 1200 S

Je mesure 1m85, j’ai peur que la protection de la R1200S soit trop juste pour moi.
Qu’en pensent les grands ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 mai 2007 à 20:50

R 1200 S

Une premiere pour moi, un petit roulage en R1200S sur une partie du superbe circuit du pole mécanique a Ales . Trop court d’ailleurs pour vous délivrer autre chose que mes impressions qui risquent d’être plus subjectives que réellement constructives ... le circuit, c’est également une premiere pour moi !

Journée d’essai bmw sur circuit avec tous les modéles BMW a l’essai ... autant vous dire que je n’ai pas hésité longtemps sur le choix de la monture, une superbe r1200s jaune dotée d’un manifique tromblon siglé akrapovic, pas de valises ni de bulles hautes ni suspensions pilotées, juste une bécane qui l’espace de quelques tours a su me charmer comme peu d’autres ont su le faire, l’effet circuit peut-etre !

Andiamos ... le temps de récuperer les clés, de participer au petit briefing et hop on léve la patte bien haut et on s’installe. les pieds bien a plat, les genoux pas vraiment pliés, le buste pas vraiment incliné et les poignées pas vraiment en appui ... décidement, le sport made in bmw ... j’aime bien !
Démarrage, le doux son qui s’échappe du silencieux sous la selle me met de suite dans l’ambiance, pas bruyant mais plaisant a entendre !

C’est parti, je pars en derniere position histoire de pas gener et prendre la mesure (toute relative) de cette superbe moto. je m’élance montant les rapports jusqu’a mi-régime ... 2,3,4,3 ... double virage a droite avec une petite cassure et là je suis surpris, la moto s’incline toute seule ... plus que prévu ... je redresse , un peu maladroit , la trajectoire un peu hazardeuse ... aie, je n’aprécie pas trop les motos en géneral qui ont cette tendance. Apres quelques virages, et quelques déhanchés tout va nettement mieux ... elle semble plus precise, plus naturelle a emmener en déhanchant, ce que je ferais jusqu’à la fin du run !
la méconnaissance de la moto et du roulage sur circuit n’aident pas pour me permettre d’exploiter correctement le 1200 mais au fil des tours je doit bien me rendre a l’evidence ...
Facile, agile, maniable, rigide, vive, cette moto c’est du plaisir en barre. Apres quelques tours, je me surprends à prendre des angles assez important(jamais l’asphalte me paru aussi proche ), à faire racler les reposes-pieds, à virevolter d’un appui (de reposes-pieds) a l’autre ... et petit à petit les trajectoires se dessinent plus naturellement, le plaisir s’installe et je commence a m’amuser ! Cette moto est vraiment géniale au point qu’a la fin du run je n’ai rien trouvé a redire sur la position de conduite, sur le confort de la selle, sur le freinage ..... cela serait surement different sur la route, mais sur circuit tout est a sa place .... et on est aux est au premieres loges ! surprenant ...
Le seul point un peu frustrant que la ligne droite du circuit a mis en évidence est le bridage français qui ampute la mécanique de la partie la plus interessante de ce boxer .... les watts a haut régime, ce qui est inhabituel pour ce genre d’architecture .... si j’en crois ceux qui ont la chance d’essayer la version full .
Voilà, le circuit, c’est vraiment génial .... encore plus quand la moto s’y prête !!! expérience a renouveller .

@+

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 février 2007 à 19:44

R 1200 S

Le Gnac est déjà un Béhemiste invétéré....alors mormal qu’il soit aussi enthousiaste ;-).......mais qu’en est ’il pour un motard qui ne roule par en bi et qui n’a jamais essayé le flat ?
L’esthétique d’abord : Si le flat twin n’est pas ma tasse de thé, il faut reconnaitre que celui ci est vraiment bien intégré dans la moto qui dégage un harmonie générale remarquable. On voit tout de suite que l’ensemble a été conçu pour coller au bitume ! Pas de fioriture, du concret.
La position : les bracelets sont très bien placés, juste ce qu’il faut en appui sur l’avant pour une position sport mais sans être cassé sur les poignets, top ! les jambes elles sont assez pliées, mon 1.70 m ne souffre pas, mais les plus grands seront peut ête moins à l’aise.
Contact : Waouh...au démarrage, on sent bien à la difficulté du lanceur, que çà compresse fort là dessous, le son dégagé est grave et feutré à la fois, l’ambiance est installée : sport donc....
1ère : ah, faut accélérer plus que je ne pensais pour partir, ben oui c’est un bicylindre qui doit avoir du caractère, alors fallait s’attendre à une certaine ruguosité, de ce côté là, on est pas déçu !
au passage des vitesse, si la boite est remarquablement douce, faut s’habituer au frein moteur qui aurait tendance à couper la montée en vitesse. Y a un coup de main à prendre.
Prise de vitesse pour rentrer sur le périph, nom de D... çà pousse velu ! jusqu’à 7 000 trm, à ce régime, un bi donne une impression qui n’a rien à voir avec un 3 ou 4 cylindres, comme si on le sentait beaucoup plus à la peine, et pourtant il reste encore 1500 trm pour atteindre la zone rouge, question d’habitude encore.
Sortie du periph, pour un passage urbain, au revêtement moyen : c’est bizarrre, mais on ne se fait absolument pas secoué, la moto gomme litéralement les petits défauts...Ah oui, c’est vrai, le télever à l’avant et l’amortisseur Öhlins à l’arrière, dont on m’avait dit qu’il était aussi efficace sur petite vitesse et route mauvaise route que sur circuit, çà à l’air de se confirmer, c’est dingue.
Un morceau de choix se présente devant moi, une montée de 7 kms avec des virages miamiam....que je connais par coeur : oh là là cette facilité à mettre sur l’angle, une succession de virages qui se négocient entre 50 et 90 km/h un régal, la moto est sur un rail et rest toujours facile à corriger. Mais on arrive pas trop la forcer, c’est sûrement à cause de l’option de la roue arrière montée en 190 qui fait perdre un peu de maniabilité, dommage. Les grandes courbes plus rapides sont abordées avec une totale sérénité, çà en dit long sur les plossibilités de plaisir en potentiel sur circuit....
Le retour par un portion d’autoroute permet de juger de l’efficacité de la petite bulle jusqu’à 150 160, no problem, pas de turbulence, çà ronronne et de temps en temps, redescendre à 110 et hop une petit pichnette sur l’accélérateur, un régal...
Au final, une très belle moto, même si quelques éléments comme la magnifique roue en option noire demandent à être mis dans dea mains soigneuses sous peine de rayure disgrâcieuse. Un moteur à qui on demandait du caractère, on est servi. Mais même si BM annonce un régime à 8500 trm, c’est bien de 3 à 7 000 qu’on se fait plaisir, car pour l’allonge, un 3 ou 4 cylindres c’est mieux. Par contre la partie cycle est cérrément bluffante de facilité, confort, sécurité, bravo aux ingénieurs Bavarrois. Et merci à Philippe d’Heli pack moto à st Etienne de m’avoir donné l’occasion de cet essai

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 septembre 2006 à 11:30

R 1200 S

Je vais te pourirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr a Bresse dans 15 jours avec ta bmmm iiiiiii je sais, je sais c’est gratuit ! je sais je sais cela n’a rien a voir avec le sujet !

Daytona 675 rouge
a+

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 août 2006 à 19:35

R 1200 S

Helle les gens :-)
Bon, là je me suis tapé tous les commentaires, et je remarque que l’écrasante majorité des réactions viennent de gens qui l’on soit à peine essayée, soit ne sont pas même monté dessus..... un peu gratuit pour certains aussi...
Possesseur d’une magnifique R 1100 S depuis 6 ans, peinture perso rouge métal, double Ohlins, Remus et nombre de pièces "design" de chez G & G, notamment la barre (courte) de paralever, j’étais comme vous très méfiant avec les premières photos !

Puis la bête fut visible en concession, et surtout, les premiers essais presses étaient, sur le plan dynamique, plus que favorable. Puis mon essai perso en un lieu fort adapté (petit col très tournoyant sur bitume parfait !), et un pannard plus fort que n’importe quoi depuis 10 ans en sensations de pilotage !
Enfin, je l’ai depuis presque 1 mois, 1500 kilomètres parcourus (aïe, le service rôdage est dans seulement une semaine !), la seconde sortie (2 jours après livraison) était de 550 kms sans fatigue (si !!), et je suis aux anges !

D’accord, le "fouilli" de câbles et capteurs divers proche des cylindres, d’ailleurs commun à toute la gamme des boxers 1200 est bien présent, mais cela semble malheureusement inévitable, puis l’ensemble moteur/transmission en noir, en plus d’être particulièrement beau, cache un peu cela... quand au look général, ben oui, c’est moins élégant que la très racée 1100 S, mais plus équilibré tout de même de l’avant, et cela correspond aux standards de mode actuels, ce qui est inévitable pour une marque voulant taper dans la part de marché et le renouvellement d’image, même si cela n’était pas leur tasse de thé auparavant ! j’ai lu quelqu’un parler de finitions affreuses.... bof, je vois pas.... on peut pas en même temps avoir un rapport poids-puissance digne de ce nom et faire "dans le chiadé" non plus... ! mais je n’ai rien vu de gênant, au contraire, il y a de très beau "chemin de câbles", comme particulièrement celui des durits de freins, ou encore le câblage éléctrique de l’ensemble support de plaque/cligno AR, un ensemble qui disparait en 1 minute trente au moyen d’un clip et de 4 vis, transformant la S en vraie pistarde ! C’est ce que je recherchais, j’aurais acheté une GS si j’avais voulu de la polyvalence, ce que j’ai failli faire d’ailleurs, mais faut assumer, je fais partie de ceux qui désiraient de toutes leurs forces une BMW plus "voyou", je suis servi et bien servi et je dis même MERCI !!

Parce que pour tout le reste, comment elle marche etc... c’est de la balle !!!
Tout ce que faisait l’ancienne, excepté le duo, elle le fait en mieux, y compris la souplesse et la régularité de fonctionnement, mais pour les perfs’, c’est carrément une double personnalité !!!!! j’ai la ferme intention d’écoeurer pas mal de monde sur le circuit de Bresse dans 15 jours, avec un pote qui en a une jaune (moi, c’est la rouge/grise, avec Ohlins), celui qui a dit qu’il garde sa "V-Strom qui se dandinne" ; ben je la lui laisse vraiment volontiers !!! c’est sûr que s’il aime les trucs qui se dandinnent, il est pas près d’apprécier la rigueur des BMW !!

A vous lire, Emmanuel, Genève.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 juillet 2006 à 21:51

> R 1200 S

Je viens d’essayer la R1200 S ce week end. L’impression est plus que mitigée. Pour moi, cette moto est un vrai pot de yaourt. La finition est vraiment très limite. Il a fallu gagner des kilos, du coup, tout à l’air franchement bricolé : cables éléctriques visibles sous le flanc gauche, calandre évidée laissant apparaitre les clips de fixation... Moi qui est l’habitude de la K1200 j’ai l’horrible sentiment de piloter une mobilette 50 cm3 trafiquée. Le bruit moteur n’est pas prestigieux et vraiment la finition n’est pas acceptable à ce prix (un tableau de bord correct ne pèse quand même que quelques grammes de plus). Même le plastique de la bulle semble de mauvaise qualité puisque des auréoles apparaissent dessus...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 juillet 2006 à 17:24

> R 1200 S

Je suis propriétaire d’une R1100S et franchement j’adore cette moto. Ce qui la caractérise la R1100S c’est justement ce mélange de sportivité et d’élégance qu’on ne retrouvait pas sur une autre marque, et qui fait qu’on ne se tourne pas vers une japonaise.
J’aime l’idée qu’on puisse rouler de temps en temps en costard sur une R1100S.

Or je dois remplacer ma S. Je pensais que la R1200S prendrait naturellement la suite... Mais quand je vois le look dela 1200, je suis vraiment écoeuré. Je suis désolé, je sais que tout est affaire de goûts, mais je la trouve vraiment moche. Le pot est laid et interdit quasiment tout duo. Au lieu de garder le mélange sport/élégance BMW a copié grossièrement une Ducati. Les formes anguleuses vont se démoder très vite. Je me sens frustré et suis vraiment en colère contre les designers de béhème.

Quant au choix des couleurs, c’est une blague. Aucune n’est correcte. La stratégie habituelle de BMW étant de ne proposer des couleurs valables que lors du relooking dans 2 ou 3 ans (à l’origine la R1100S était proposée en noire, rouge ou jaune !!).

Un béhèmiste en colère...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 juin 2006 à 20:43

R 1200 S

Moi je roule en V11Le Mans et depuis 32 ans en Guzzi elle font toutes 15000Km avant revente j’aurai voulu acheter la MGS01 mais elle ne sort pas en version route pour l’instant alors elle me tente bien cette Bmw d’ailleur je vais probablement l’acheter mai je garde la Guzzi tellement sûre et agréable à conduire.
De plus je ne vois pas ce qu’il y a d’anachronique à rouler en européenne et au moins je fait vivre des salariés proche de chez nous, je pense tu devrais aller l’essayer cette BMW !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 mai 2006 à 03:16

R 1200 S

quand est ce que l’ on peu espere la voir en concession ????????

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 mai 2006 à 11:37

R 1200 S

Essayée hier : 22 ch de plus et 22 kg de moins que mon 1150 Rockster, et effectivement rien à voir. D’abord, il y a le bruit et les vibrations : c’est du viril, cela madame ! Bonnes surprises : assez confortable, même sur petites routes défoncées et malgré les Öhlins, et conservation de l’"overboost" après 7.000 tours sur la version française (pas trop d’émasculation, donc).
Bien entendu, on doit se faire plaisir tout seul avec cette machine, mais à 54 ans, on a déjà pas mal fait partager, alors...

Hokis

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 mai 2006 à 02:32

R 1200 S

je roule avec depuis 8 jours et là c’est le panard mais alors le panard !!
avant j’avais une 1100 S rien à voir !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 mai 2006 à 21:40

R 1200 S

Moi je roule en Guzz’ V11. Eh ben cette Béhême elle me plaît bien, de gueule et visblement en dynamqiue ça marche pas mal. C’est la première fois depuis un bail que les Munichois nous proposent une moto passion. Alors quand je lis une bonne partie des réactions, je me demande si pour beaucoup la moto est (encore) une passion.
Mon Italienne elle a son caractère (parfois mauvais) mais c’est pour cela que pour rien au monde je ne la lâcherai !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 mai 2006 à 12:10

R 1200 S

j’avais essaye la version precedente (la version keke replica -a la mamola-). Je roulais alors en 1000 RSV R. Ma conclusion : les inconvenients d’une sportive (raide, casse nuque, casse dos, etc) sans les qualites d’une sportive moderne (legerete, puissance, agilite). je veux bien croire que bmw ait fait des merveilles, mais ca reste un flat anachronique dans une partie cycle certes dotee de qualites dynamiques mais hors du coup (trop lourde, trop grande, pas assez vive), bref, un joli coup de crayon (elle est belle)... ds l’eau.
gilles, heureux sur son vstrom qui frotte, saucissone et epargne ses points et ses vieilles vertebres ;)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 mai 2006 à 10:18

R 1200 S

Cela semble effectivement être une super et superbe moto. Une sportive pour la route plus que pour la piste ça devient rare.

Mais bon sang pourquoi ne pensent-ils pas que les motards aiment pouvoir emmener leur copine en balade de temps en temps ? Quelle masochiste accèpterait de rester une journée assise sur ce strapontin ? Pourquoi ne pas avoir fait une selle passager correcte, avec poignées, comme sur la nouvelles F800S ?

C’est vraiment dommage car cette nouvelle 1200 me plaît beaucoup mais je ne l’achèterai pas à cause de cela... Entre deux virées en solitaire entre potes j’aime trop pouvoir emmener ma copine, et qu’elle soit contente de la balade.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 mai 2006 à 21:27

> R 1200 S

Depuis 20 ans BMW, comme la plupart des autres marques d’ailleurs, n’est plus capable de sortir une bécane dans une couleur valable. Ou sont passées les superbes teintes des années 70 ? La peinture est-elle devenue si chére ? Ne sait-ont plus dessiner de vrais filets ?
Parlons du confort, ou plutôt de l’inconfort. Vous dites que les amortisseurs sont rigides, mais la selle me parait être également en bois. Pourtant un minimum de confort est indispensable pour prendre son pied sans devoir s’arrêter tous les 50 kms.
Vu le prix où sont les BMW, ces défauts sont inacceptables et j’estime que l’on se moque des motards.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 mars 2006 à 09:56

> R 1200 S

Je ne l’ ai pas encore essayée, mais je pense que si je roulais seul ou seulement avec mon fils, je craquerais . P...... qu’ elle me plait ! Mais voila , a bientot 50 balais et ma tendre moitié derrière , il faut être raisonnable donc je roule en 1150 rt avec une énorme satisfaction . Ah , les plus jeunes , vous avez de la chance ( à condition d’ avoir les moyens ... )

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 février 2006 à 22:57

> R 1200 S

bof, je reste sur ma faim, + de bourrins mais plus haut rebof, plus légère ok, bon et après..... confort pas terrible semble t’il, je troquerais pas ma BMW 1100 S pour ce truc là, en bref je suis déçu !
faire 500 bornes avec frole le masochisme..........
à 45 piges la passagère a droit à des égards, où est passé la tradition béhème, va falloir lorgner chez Guzzi, surtout au prix de l’essence, ça roule pas au colza ces bestioles là !

Répondre à ce message