Sujet

Anonyme
le 18 février à 12:50

Deux-roues électriques : + 51,8 % en Europe en 2020

Dans un marché en hausse malgré la crise du coronavirus, le secteur des deux et trois-roues électriques peine à s’affirmer de manière mature : petits prix only !

Lire l'article
Tous les messages

Electropaul

le 25 février à 16:35

Deux-roues électriques : + 51,8 % en Europe en 2020

Le développement du deux roues électrique est inéluctable. Malgré les lobbies des hydrocarbures et le journalisme à sensation avide de contre vérités ( les régiments d’enfants dans les mines de lithium et les vilains "métaux rares (sic))" la progression des ventes de 2 roues électriques va suivre la courbe de celle des voitures. C’est une question de génération. Les chiffres le prouvent , il ne faut pas être sorti de math sup pour extrapoler les tendances de ces chiffres. Dès lors que les prix rejoindront leur marché le décollage sera encore plus flagrant ; mais aussi surtout dès que l’offre s’étoffera. En électrique depuis 10 ans j’en suis à ma 2eme Zéro DS pour les déplacements urbains et petites virées ( 125 Km) dans le piémont des Vosges . Une machine fantastique. Bien sûr le marché du trail et de la rando aura aussi tout à gagner ( comme le cross sur circuit en zone urbaine) , mais là l’offre n’existe quasiment pas, même si KTM s’y est mis, mais trop tôt. Le grand regret, une fois de plus, l’industrie du motocycle français ( made in France) va une fois de plus être absent de cette révolution en terme de mobilité. Le thermique restera l’apanage des grandes virées, mais deviendra à court terme une ineptie pour les déplacements urbains ou péri urbains. En propre ou en "moto partage".

Répondre à ce message

Lonewolf

le 25 février à 11:48

Deux-roues électriques : + 51,8 % en Europe en 2020

Difficile de dire ce que valent ces taux de progression, pour un marché encore naissant, ceci s’ajoutant aux circonstances exceptionnelles d’une épidémie mondiale.
.
Certes, il y a une part de la population qui va être attirée par cette "révolution écologique" (entre guillemets car on pourrait en dire beaucoup là-dessus), mais c’est d’abord un effet de nouveauté. A moyen terme, je ne suis pas forcément convaincu que ce soit représentatif.
.
Ce qui sera décisif, c’est une législation qui poussera les moteurs thermiques à l’agonie. Perso, je n’espère pas ce jour. Je ne suis pas prêt pour l’électrique, à une exception près : le tout-chemin.

Répondre à ce message