En images

Le 10 juin au soir, le coordinateur de l’antenne de la Creuse de la FFMC se montrait satisfait de la mobilisation, dans ce département rural et présentant une faible densité de population : une petite centaine de motards ont répondu à l’appel de son antenne, chevauchant une soixantaine de motos.

Le cortège se voyait grossi par la participation de délégations venues avec les antennes FFMC du Cher, de l’Allier, de Corrèze et de Haute-Vienne.

Ce samedi après-midi, les motards ont procédé au blocage de quelques ronds-points stratégiques à un arrêt devant les permanences des candidats aux élections législatives (la veille du premier tour du scrutin), dénonçant au passage ceux qui n’ont pas daigné répondre au questionnaire que la FFMC 23 avait préalablement envoyé.

Une délégation de motards a pu rencontrer les services de la préfecture afin d’exprimer les raisons de leur colère. Un rendez-vous sera pris prochainement avec les chargés de sécurité routière à la préfecture et au conseil départemental, mais aussi avec le président de l’association des maires du département, « pour leur parler sécurité routière avec dossier et photos à l’appui, et non de sécurité « rentière​​ » », dixit la FFMC 23.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité