Le week-end du 21 et 22 octobre se déroulait la nouvelle édition des GS Trophy Qualifier France. Dédiées aux possesseurs de BMW GS de toutes cylindrée et de tous millésimes (sauf l’Enduro 450 X), cette épreuve ludique rassemblait plus de 120 participants qui se sont affrontés sur une vingtaine d’épreuves. Au guidon de leurs machines, ces Gs-istes de tout niveau ont pu découvrir le domaine de Château-de-Lastours, près de Narbonne (11) ainsi que la région de l’Aude via trois magnifiques road book.

Du pays, vous verrez du pays
Qu’il s’agisse de spéciales d’enduro, d’épreuves d’habilité sur parcours lent, ou d’activités plus ludiques tel que le montage de tente, ou l’entraide pour porter une moto, chaque participant avait l’occasion de rouler à son rythme, seul ou en groupe, et de s’adonner, dans l’ordre ou le désordre, à toutes les activité proposées : un week-end de détente pour certain ou une véritable compétition pour les habitués, qui s’empressaient de faire valider leur petit carnet pour filer sur l’une des vingt épreuves prévues cette année.

Organisation « A l’Allemande »
Sur place, l’équipe de BMW France mettait à disposition un camping, un restaurant, ainsi que plusieurs stands d’animation pour recevoir le public. Pour les participants, il était possible de faire changer ses pneus pour des modèles à tétines grâce à Pirelli, voire de faire réparer sa moto via un atelier tenu par le concessionnaire local. Lors de la finale du dimanche, ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour admirer les 15 finalistes, chevauchant fièrement des 1200 GS sur un parcours semé d’embuches (voir galerie).

Honneur aux femmes
Le GS Trophy Qualifier, comme son nom l’indique, c’est aussi une épreuve sélective permettant de déterminer quels seront les représentants francais aux GS Trophy 2018 en Mongolie. Cette année, les femmes étaient bien représentées. Trois d’entre elles étaient sélectionnées pour la finale, finale leur donnant accès à une autre épreuve de sélection en Afrique-du-Sud. Chez ces filles, c’est la Belge Jessica Leyne et la Française Sonia Barbot qui se sont montrées les plus vaillantes au guidon de la R 1200 GS mise à disposition par BMW.

Objectif Mongolie
Chez les hommes c’est Paul Basseville, Jérome Durand et Olivier Fayat qui se sont montrés les plus à l’aise sur le parcours d’obstacles (voir galerie photo). Ils représenteront donc la France en 2018 pour le GS Trophy, qui aura lieu en Mongolie.

D’ici là, chacun aura eu le loisir d’aller s’entrainer au Travel Park, un camp d’entrainement dédié à la conduite des BMW GS en tout terrain. Un lieu situé en Touraine dont nous vous reparlerons prochainement !

Le site du travel park

Le site du GS Trophy pour vous inscrire l’année prochaine :
www.gstrophy2017.fr

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité