En vidéo

Une masterpiece façonnée à la main
C’est une moto qui ne verra sûrement jamais ses pneus toucher la moindre parcelle d’asphalte. À l’occasion de la sortie de la nouvelle collection de montres Blue Editions Bucherer, le bijoutier-horloger suisse s’est associé à l’atelier suisse Bündnerbike spécialiste des Harley-Davidson pour réaliser cette machine. Cet exemplaire unique est conçu sur la base d’une Harley Davidson Softail Slim S dont le cadre a été entièrement revu. Le même travail a été appliqué aux jantes confectionnées sur mesure. La couleur bleue irisée caractéristique de la bécane a demandé une technologie spéciale de peinture. Un procédé encore maintenu secret par l’atelier.

Les petits détails qui font la différence
Hormis les diverses pièces en or véritable et les bagues en diamant qui ornent les poignées et la fourche, cette « œuvre » cache de nombreux détails. Une fenêtre donnant sur le carter de l’arbre à cames permet d’observer la rotation de ce dernier, la commande de vannes et le clapet d’étranglement doré. Un « spectacle » mis en valeur par des LED à résistance thermique placées à l’intérieur. L’éclairage interne d’un moteur est une première mondiale. Une première gadget certes, mais au prix du bourrin… Le réservoir de la moto est quant à lui agrémenté de deux coffres forts en verre blindé contenant les œuvres de l’horloger.

Une vitrine roulante
De part et d’autre de ce réservoir sont exhibés, dans des vitrines encastrées, une bague à six griffes Heaven du bijoutier, sertie d’un diamant 5,4 carats et une montre Carl F. Bucherer réalisée sur mesure. Cette dernière est placée sur un remontoir fait de pièce en silicone qui a nécessité beaucoup de développement. En effet, le mécanisme de la montre ne peut supporter les vibrations de la moto. Vibrations qui, à notre humble avis, resteront limitées depuis le salon de son richissime propriétaire où elle sera exposée.

Publicité
Publicité