Samedi, dans le 17e arrondissement, le contrôle de la voiture d’une esthéticienne a viré à la bagarre générale. Les agents de Moovia, après s’être montrés agressifs avec la demoiselle ont assené un coup de poing à son frère venu la défendre.
Malheureusement, l’histoire ne s’arrête pas là ! Des policiers appelés à la rescousse ont aussi fait les frais de ces agents visiblement nerveux. Durant l’intervention quelque peu énergique de ces prestataires, des coups de poing ont été échangés avec les forces de l’ordre qui ont fini par utiliser une bombe lacrymogène. Au final, un agent Moovia a été placé en garde à vue, relâché puis mis à pied par son employeur selon nos confrères du Parisien. Deux autres ont porté plainte pour « outrage et insultes à personne chargée d’une mission de service public ».

Incidents à la pelle
Pour mémoire, ces prestataires privés qui œuvrent pour le compte de la mairie de Paris ont déjà à leur actif plusieurs « incidents ». Streeteo a par exemple été épinglé pour avoir procédé à 5 000 faux contrôles et pour avoir employé des agents non assermentés.

Publicité
Publicité